Aéroport Pearson: les services du Centre francophone exposés à des milliers de nouveaux arrivants

aéroport international Lester B. Pearson
La majorité des immigrants au Canada passent par l'aéroport Pearson. Photo: aéroport Pearson
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Centre francophone du Grand Toronto (CFGT) peut se réjouir des résultats préliminaires des trois premiers mois de l’expansion de ses services d’accueil à l’aéroport Pearson.

Depuis le 1er août, ce sont les comptoirs du Centre francophone aux terminaux 1 et 3 qui offrent à tous les nouveaux arrivants – francophones, anglophones et autres – des services d’information, d’aiguillage et de renseignements généraux.

On parle d’une offre active offerte à 40 000 personnes par année!

Deux représentants du Centre francophone de Toronto se rendant à leurs kiosques du service d’accueil des immigrants aux terminaux 1 et 3 de l’aéroport Pearson. Photo: CFGT

Expansion de toute la francophonie

Pour la PDG Florence Ngenzebuhoro, «cette expansion de nos services est une réussite pour toute la francophonie en Ontario, car ceci est le gage du bon travail mené par le CFGT à Pearson depuis 2019, ainsi que de la confiance de notre bailleur de fonds, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC).»

À terme, les tendances montrent que cette initiative permettra à un plus grand nombre de francophones d’utiliser les divers services du Centre: établissement, intégration, emploi, logement, aide juridique, santé, développement de la petite enfance.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Au cours des deux derniers mois seulement, les équipes bilingues du Centre à l’aéroport Pearson ont accueilli et aiguillé plus de 1000 francophones et plus de 6000 anglophones et allophones provenant de près de 120 pays à travers le monde.

Toronto étant la principale porte d’entrée au Canada, ces nouveaux arrivants s’installent éventuellement dans plus de 150 villes du pays, d’un océan à l’autre.

CFGT
La PDG Florence Ngenzebuhoro (5e debout en commençant par la gauche) avec des membres de son équipe du Centre francophone du Grand Toronto. À genoux à droite: Aïssa Nauthoo, responsable du projet de l’aéroport. Photo: CFGT

Cameroun, Liban, Burundi, France…

Les francophones proviennent majoritairement du Cameroun et du Liban, suivis du Burundi, de la France, de la Côte d’Ivoire et des pays du Maghreb.

Quant aux anglophones et allophones, les deux tiers affluent essentiellement de l’Inde et du Nigéria, suivis du Pakistan et de la Chine…

Ainsi que de pays plurilingues tels que l’Érythrée et l’Éthiopie, «où nous retrouvons des francophones et des francophiles» assure Aïssa Nauthoo, vice-présidente (Aide juridique, Emploi et Établissement), responsable du projet.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
CFGT AGA 2022
La directrice générale Florence Ngenzebuhoro et l’ex-président Jean-Luc Bernard lors de l’assemblée générale annuelle du CFGT le 19 septembre dernier. Photo: François Bergeron

Innovation numérique

«Nous avons intégré l’innovation numérique dans nos services», explique-t-elle, «pour faciliter l’accès aux ressources et services communautaires par le biais d’un code QR permettant de reprendre contact avec les immigrant.es francophones à travers nos partenaires en établissement, partout au Canada (hors Québec)».

Le CFGT utilise aussi une plateforme numérique d’informations pertinentes sur les ressources et services de la province. L’Ontario attire plus des deux tiers des personnes accueillies à Pearson dans le cadre de ce programme.

L’aéroport est l’un des sept points de services du CFGT dans la région: au siège social du 555 Richmond Ouest, à Mississauga, North York et Scarborough, ainsi qu’au Centre Jean-Luc Bernard du 20 Lower Spadina.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur