Quatre programmes pour les entrepreneures immigrantes au Centre francophone

Entrepreneuriat, femmes, CFGT
La cuisine peut aussi devenir une entreprise pour les femmes immigrantes. Photo: archives l-express.ca
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Centre francophone du Grand Toronto (CFGT) vient de lancer Femmes en action, un programme gratuit en quatre volets pour aider les nouvelles arrivantes à commencer leur entreprise.

Un coup de pouce très attendu

Depuis le début de la pandémie, les femmes sont les premières impactées sur le marché du travail. Après avoir perdu leur emploi, elles sont nombreuses à vouloir désormais créer leur entreprise.

«On s’est rendu compte que les femmes avaient un vrai désir d’entreprendre, et ce depuis longtemps», constate Aissa Nauthoo. «Le programme Femmes en action a été créé précisément pour répondre à ce besoin.»

CFGT, logement, itinérants, sans-abris
Aissa Nauthoo. Photo: Facebook du CFGT

Femmes en action offre aux femmes nouvellement arrivées dans la métropole un accompagnement mentoré pour lancer leur entreprise. «On s’adresse à des femmes qui veulent entreprendre, qui ont des idées et qui ont juste besoin d’un coup de pouce pour démarrer leur projet», explique Aissa Nauthoo.

Femmes en action se décline en quatre programmes, selon le projet des futures entrepreneuses. Il regroupe donc les programmes «Cuisinepreneures», «Désir d’entreprendre», «E-commerce» et «Potenti’elles».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les entrepreneures passent en cuisine

«CuisinePreneures», a été lancé début avril. Financé par Immigration Canada, il propose aux femmes nouvellement arrivées un accompagnement complet pour lancer son entreprise culinaire en trois mois.

Elles sont ainsi formées au marketing du monde culinaire trois cohortes de sept femmes.

Pour la pratique, c’est le chef Guy Dongué qui forme les entrepreneuses au métier. Dans la cuisine du Centre, au 555 rue Richmond Ouest, elles apprennent les bases culinaires pour créer leurs produits.

Entrepreneuriat, femmes, CFGT
Le chef Guy Dongué avec des futures entrepreneures. Photo: archives l-express.ca

Ouvrir l’entrepreneuriat à toutes les femmes

Les trois autres programmes de Femmes en action vont bientôt commencer à leur tour. Ils seront en format hybride, pour s’adapter aux besoins de chacune.

Financés par le ministère fédéral des Femmes et de l’Égalité des genres, ils formeront les entrepreneuses de leur première idée à la première vente, en magasin ou en ligne.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La demande est grande, alors le CFGT a dû se limiter à une dizaine de places par cohortes. «Nous avons sélectionné les entrepreneuses sur leur motivation, mais aussi leur statut», précise la coordinatrice. «Nous privilégions les femmes nouvellement arrivées, vulnérables ou en situation monoparentale.»

Entrepreneuriat, femmes, CFGT
Femmes en action: quatre programmes d’entrepreneuriat pour les femmes immigrantes.

Relance économique féministe

Avec Femmes en action, l’objectif du Centre est de «favoriser une relance féministe de l’économie après la pandémie, et autonomiser les femmes», explique Aissa Nauthoo. «Nous voulons promouvoir les femmes qui ont des idées, mais qui n’ont pas les moyens physiques pour y arriver.»

Depuis plus de 40 ans, le Centre Francophone du Grand Toronto offre ses services pour répondre aux besoins des francophones. Le programme Femmes en action est un nouveau tournant pour le CFGT, qui espère lancer de nouvelles entrepreneuses d’ici la fin de l’année.

Pour vous inscrire à l’un des programmes de Femmes en action, contactez le CFGT en appelant au 416-660-6883 ou en écrivant à [email protected].

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur