Le Salon du livre de Toronto désormais en février

L'aiteure jeunesse Mireille Messier au Salon du livre de Toronto en décembre 2019.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Salon du livre de Toronto, traditionnellement organisé au début de décembre à la Bibliothèque de référence, sera désormais tenu au mois de février. Et, pandémie oblige, sa 28e édition aura lieu en ligne, dans un format qui reste à arrêter.

«Les nouvelles dates du Salon du livre de Montréal empêchaient nos exposants de participer au Salon de Toronto», explique le président Valéry Vlad à l-express.ca.

Salon en ligne

«La Bibliothèque n’autorise aucun événement de foule dans un avenir prévisible», ajoute Valéry Vlad.

Paul Savoie et Valéry Vlad.

«Le Salon se tiendra donc en ligne. Nous examinons les divers formats possibles pour les rencontres d’auteurs et les ateliers jeunesse. Pour la vente de livres, ce sont probablement les ouvrages mentionnés dans les activités que nous allons vendre.»

Valéry Vlad insiste: «Nous ne faisons pas un Salon en ligne juste pour le faire. Nous voulons vraiment créer un événement interactif original utile.»

Alain Thomas

Président depuis une quinzaine d’années, Valéry Vlad, qui travaille au Groupe Média TFO, a été réélu lors de l’assemblée générale annuelle de l’organisme la semaine dernière.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le décès du professeur Alain Thomas, collaborateur de longue date du Salon, a également amené quelques changements. Le prix littéraire remis annuellement par le Salon du livre de Toronto portera le nom d’Alain Thomas. Il portait depuis plusieurs années le nom de la fondatrice Christine Dumitriu van Saanen.

Alain Thomas était notamment président du comité du Prix, qui sélectionnait le jury et animait la cérémonie. Cette tâche revient maintenant à Erwan Roux, l’un des deux nouveaux élus au conseil d’administration avec le nouveau trésorier Marc Savadogo. Paul Savoie est toujours directeur général.

Valéry Vlad avec Jean Mohsen Fahmy, prix Christine-Dumitriu-van-Saanen 2019.

Réflexion sur le racisme

La Salon du livre a décroché une subvention du Programme d’appui à la francophonie ontarienne pour organiser une réflexion chez les jeunes sur le racisme. Ce sera donc l’un des thèmes de ce Salon 2020-2021.

Cela ressemblera probablement à ce que le Salon avait organisé en 2015 pour le 400e anniversaire du séjour de Samuel de Champlain en Huronie. Un concours de rédaction avait permis aux élèves de nos écoles françaises et d’immersion d’imaginer la réaction de Champlain s’il revenait en Ontario aujourd’hui.

«Les jeunes avaient produit des textes formidables, dont les meilleurs ont été rassemblés dans un livre.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur