Fabien Hébert élu président de l’AFO

Fabien Hébert, le nouveau président de l'AFO.
Fabien Hébert, le nouveau président de l'AFO.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les membres de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) ont élu un nouveau président en la personne de Fabien Hébert, un gestionnaire d’hôpitaux à la retraite actuellement président de l’Université de Hearst.

Élu samedi au terme du congrès annuel de l’organisme porte-parole des quelque 700 000 Franco-Ontariens, il en devient le 21e président.

Il succède à Carol Jolin, qui cédait sa place après trois mandats de deux ans.

La mairesse de Moonbeam, Nicole Fortier Levesque, était la seule autre candidate à la présidence.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Leadership de l’AFO

«Je suis très heureux de la confiance qui m’a été accordée par les membres de l’AFO», a déclaré Fabien Hébert. «Je m’engage à représenter les intérêts de toutes les Franco-Ontariennes et de tous les Franco-Ontariens, de tous les secteurs de l’AFO, et j’ai hâte de commencer à travailler avec vous pour faire avancer nos priorités.»

On a souligné le leadership de Carol Jolin pendant la «Résistance» de 2018-19 à des reculs infligés à la francophonie ontarienne par le gouvernement Ford – des mesures rescindées ou corrigées depuis. Carol Jolin s’est aussi très impliqué dans les dossiers de l’Université de Sudbury et de la refonte de la Loi sur les services en français.

Cinq postes d’administrateurs régionaux étaient à pourvoir. Quatre candidats ont été élus sans opposition: Claudette Gleeson (Nord-Ouest), Marc Lavigne (Nord-Est), Marie Claude Dicaire (Est), Mélinda Chartrand (Toronto et Centre-Sud).

Le poste Jeunesse est resté vacant, faute de candidature. Il appartiendra au nouveau Conseil d’administration de relancer un processus d’élection avec la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne.

AFO
Une des activités du congrès virtuel 2022 de l’AFO, avec la sénatrice Bernadette Clément (en haut à gauche) et le président sortant Carol Jolin,

Financement des organismes

À l’assemblée générale, Carol Jolin a offert une mise à jour sur la santé financière des organismes franco-ontariens.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Selon lui, les ACFOs (chapitres locaux autonomes de l’AFO), les organisations représentant des minorités «racialisées» et les centres culturels sont en «grande difficulté».

«La part de l’Ontario dans l’ensemble du financement en programmation au pays a diminué de façon très importante entre 2015 et 2020. Notre réseau et les gouvernements ont fait un travail remarquable de collaboration afin de sauver les organismes franco-ontariens, dont le tiers était en danger de disparaître. Le renouvellement du Plan d’action aux langues officielles est l’opportunité de combler le retard qu’accuse l’Ontario en termes de financement», a dit Carol Jolin.

Le Congrès 2023 à Toronto

La Rencontre annuelle virtuelle 2022 de l’AFO s’est tenue du 24 au 28 octobre. Le Congrès annuel 2023 se tiendra en personne à Toronto, les 21, 22 et 23 octobre.

Quatre prix de reconnaissance ont été remis lors de la Rencontre, à: la militante franco-ontarienne Marie-Claude Doucet; l’initiative Théâtre en balado de TFO; l’activiste torontois Amikley Fontaine; le fondateur du média jeunesse Le Réveil, William Burton.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur