L’engagement civique, ça commence par l’implication communautaire

Intégration 360, Boréal, Club canadien
Michelle Boileau, mairesse de Timmins, et Geneviève Grenier, présidente du Conseil scolaire catholique MonAvenir, invitées de l'atelier Intégration 360 du Collège Boréal et du Club canadien de Toronto.
Partagez
Tweetez
Envoyez

On ne s’improvise pas politicien scolaire, municipal, provincial ou fédéral. On y arrive par l’implication communautaire bénévole et en tissant des liens de confiance dans son milieu.

C’est ce qu’ont indiqué la nouvelle mairesse de Timmins, Michelle Boileau, et la présidente du Conseil scolaire catholique MonAvenir, Geneviève Grenier, aux participants de l’atelier Intégration 360 sur l’engagement civique de ce mercredi 18 janvier.

Cet atelier en mode Zoom faisait partie d’une série d’activités offertes par le Club canadien de Toronto et le Collège Boréal à la clientèle immigrante du Collège, mais ouvertes à tous les intéressés.

C’est ainsi qu’une trentaine de participants ont pu entendre les deux politiciennes décrire leurs parcours et leurs défis respectifs, et révéler certains secrets de leur succès.

atelier Intégration 360
L’affiche de l’activité virtuelle de mercredi midi.

Compétences non traditionnelles

Ex-responsable des services aux nouveaux arrivants du Collège Boréal qui a été conseillère municipale avant d’être élue mairesse le 24 octobre dernier, Michelle Boileau connaissait donc bien l’auditoire de l’atelier.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Même si l’immigration est relativement récente à Timmins, dans le Nord de l’Ontario, la Ville se veut déjà un employeur «équitable et inclusif», assure-t-elle.

Et «c’est correct si vos compétences ne sont pas traditionnelles», lance Mme Boileau aux immigrants. «N’hésitez pas à les faire valoir», tout en cherchant à acquérir les autres compétences nécessaires.

Pour sa part, réélue dans la région de Dufferin-Peel-Wellington à la table de MonAvenir, puis réélue à la présidence, Geneviève Grenier fait valoir que 41% du personnel et 20% des élèves des écoles du conseil scolaire sont nés à l’extérieur du Canada.

On y discutera encore davantage d’équité, diversité et inclusion en 2023, dit-elle.

Déclencheurs

Les questions aux deux conférencières portaient surtout sur les motivations ou les déclencheurs de leur engagement civique, ainsi que sur les opportunités et les obstacles rencontrés.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«J’étais déjà impliquée dans la communauté et je m’intéressais aux enjeux politiques», explique Michelle Boileau.

Depuis trois mois, elle découvre ce que son poste représente. «Il n’y a pas de description officielle. Chaque jour est différent et m’amène à faire de nouvelles rencontres.»

Elle remarque aussi qu’elle devient un lien entre les citoyens et les deux autres niveaux de gouvernement, dont il faut parfois solliciter l’appui à divers projets. Or, «les politiciens (provinciaux et fédéraux) préfèrent parler à d’autres politiciens (locaux), pas aux bureaucrates.»

Intégration 360, Boréal, Club canadien
Michelle Boileau, mairesse de Timmins.

Curiosité

Geneviève Grenier, elle, répond «la curiosité» comme motivation initiale. «Je me demandais, entre autres, pourquoi ça prend du temps à construire les écoles dont on a besoin… La gouvernance est importante pour moi.»

Gestionnaire et comptable dans la vraie vie, elle s’est d’abord impliquée dans le conseil de parents de l’école de ses deux filles (aujourd’hui jeunes adultes), puis dans le comité des finances du Conseil scolaire.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

À la présidence aujourd’hui, elle aussi se voit comme la liaison entre les parents, le conseil scolaire et les politiciens provinciaux et fédéraux.

«Et on part souvent de loin», dit-elle. «J’ai croisé des députés provinciaux qui ne savaient pas qu’il y a quatre systèmes scolaires en Ontario» (laïc anglais et français, catholique anglais et français).

Intégration 360, Boréal, Club canadien
Geneviève Grenier, présidente du Conseil scolaire catholique MonAvenir.

Faible participation aux élections

Et si des élus provinciaux connaissent mal la gouvernance scolaire, c’est pire chez les citoyens «ordinaires», comme semble en témoigner le taux de participation anémique aux élections municipales et scolaires.

«C’est inquiétant pour démocratie», selon Mme Boileau. «C’est décevant et dangereux; je ne connais pas la solution», ajoute Mme Grenier. Lors des dernières élections, 8 des 12 élus à la table de MonAvenir ont gagné par acclamation.

Ce conseil catholique francophone gère 62 écoles de Toronto à Niagara. Mme Grenier dit miser sur le «leadership participatif», dans le sens où les 12 conseillers sont appelés à se partager les tâches.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Selon les deux élues (à temps plein dans le cas de la mairesse de Timmins, en temps supplémentaire dans le cas de la présidente de MonAvenir), il est important d’organiser judicieusement son travail… et de «se respecter» en ne se laissant pas déborder.

Sexisme

Les deux femmes reconnaissent avoir parfois dû composer avec un certain sexisme. «Oui ça existe», indique Mme Boileau. «Je sens parfois que je suis traitée différemment de mon prédécesseur… Mais les gens sont de plus en plus à l’aise avec moi, et le positif est plus fort!»

La mairesse compte d’ailleurs accrocher ses diplômes dans son nouveau bureau, au cas où des gens douteraient de ses qualifications.

Mme Grenier croit aussi que les femmes doivent souvent «travailler un peu plus fort que les hommes» pour s’imposer. Mais elle vient d’un milieu professionnel très largement masculin, alors qu’au conseil scolaire c’est 50-50.

Intégration 360, Boréal, Club canadien
Gilles Marchildon, directeur du campus torontois qui Collège Boréal.

Les prochains ateliers Intégration 360 prendront la forme de quatre réunions en présentiel limitées à 10 personnes chacune, autour de «mentors exceptionnels» en finance, technologie, éducation et santé.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur