Équité, diversité, inclusion: un comité consultatif à MonAvenir

EDI monavenir
Nouveau comité ÉDI au Conseil scolaire catholique MonAvenir, dont le territoire couvre la moitié de la péninsule ontarienne, de Peterborough à Niagara.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir s’est doté d’un comité consultatif de 14 personnes sur l’équité, la diversité et l’inclusion (CCÉDI), qui a tenu sa première rencontre le 13 décembre.

Le Comité a pu établir quelques grands thèmes qui animeront ses discussions et ses initiatives, comme la lutte contre le racisme et la lutte contre l’homophobie et la transphobie.

L’objectif est de «partager, planifier et passer à l’action pour faire avancer l’équité, la diversité et l’inclusion au sein des 62 écoles MonAvenir.»

Communautés culturelles

Le Comité n’a pas de présidence, mais le surintendant de l’éducation Gilles Rodrigues «accompagne le groupe lors des discussions», explique la conseillère aux communications Virginie Oger.

D’autres membres du CCÉDI sont membres du personnel du Conseil scolaire: la conseillère pédagogique Claudia Patenaude-Daniels, d’origine autochtone; l’enseignante ressource Marie-Thérèse Awitor; le directeur d’école William Ngassam; la travailleuse sociale Claire Pérusse.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Faouzi Metouilli, qui travaille au service de la paie de MonAvenir, a été président de l’Association marocaine de Toronto.

La plupart des membres du Comité, incluant des parents d’élèves, représentent informellement une communauté culturelle.

On y retrouve aussi la fondatrice de Point Ancrage Jeunesse Edwige Ngom et l’agente de Franco-Queer Anne-Sophie Ruest-Paquette.

Écoles accueillantes et équitables

«La création de ce comité est une excellente nouvelle et nous avons hâte de poursuivre en ce sens», commente André Blais, le directeur de l’éducation. «La rencontre du comité confirme nos engagements.».

La présidente Geneviève Grenier, réélue récemment, dit espérer que ce Comité «favorise l’écoute et le dialogue, et qu’il aura à coeur de faire de nos écoles des lieux d’accueil bienveillants et équitables».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Nous souhaitons former une communauté de pratique et de réflexion qui aura pour mission d’encourager une pédagogie sensible et adaptée à la culture, à la lutte contre le racisme et à la promotion du bien-être chez tous les élèves», lit-on dans le site web de MonAvenir.

La mise en œuvre des politiques et directives ÉDI «est partagée par l’ensemble des écoles et des services administratifs», explique Virginie Oger. «Les services de la Pédagogie, des Écoles bienveillantes et sécuritaires, et celui de la Construction identitaire, équité et éducation inclusive M-12 contribuent à la mise en œuvre d’une culture inclusive dans l’ensemble du Conseil scolaire catholique Mon Avenir.»

Pas d’enfant à l’écart

«Nous ne pouvons accepter qu’un enfant soit mis à l’écart et se sente exclu parce qu’il est unique», fait valoir le Conseil scolaire dans son site Web. «Ce mandat d’inclusion émane de nos valeurs chrétiennes et fait le pont avec les préceptes de nombreuses cultures.»

«Un élève accepté dans son unicité et son identité, quelle qu’elle soit, aura toutes les chances de se développer à son plein potentiel.»

«Ce comité sera l’occasion pour des professionnels de l’éducation, des parents et aussi des élèves de partager, planifier et passer à l’action pour faire avancer l’équité, la diversité et l’inclusion au sein de toutes nos écoles.»

Rencontres publiques

Les prochaines rencontres du CCÉDI seront accessibles au grand public via Teams, les mardis 21 février, 18 avril et 16 mai 2023.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur