Intégration 360: foire d’emploi le 25 février

Foire d’emploi le 25 février dans le cadre de la série d'ateliers Intégration 360 du Club canadien de Toronto et du Collège Boréal.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les immigrants au Canada possèdent souvent un diplôme d’enseignement supérieur ainsi qu’une expérience professionnelle dont les employeurs pourraient bénéficier. Mais ils n’ont pas beaucoup de contacts et ne connaissent pas tous les codes et les particularités de leur nouvel environnement.

C’est pour les aider à naviguer dans les systèmes d’influence canadiens, et à en comprendre les tenants et les aboutissants, que le Club canadien de Toronto et le Collège Boréal ont créé une série de dix ateliers gratuits Intégration 360, qui ont débuté le 1er décembre et prendront fin le 25 mars.

360 personnes y ont participé jusqu’à maintenant.

Talents d’ici et d’ailleurs

Parmi les thèmes abordés, mentionnons l’engagement civique et la prise de parole en public, les problèmes dûs aux différences de perception culturelle, les accélérateurs d’intégration économique, le recrutement à l’international…

Asmaa Bentaleb

Le jeudi 25 février de 10h à 16h, une foire d’emploi virtuelle Talents d’ici et d’ailleurs est organisée dans le cadre de cette série. L’événement utilisera la plateforme Pheedloop.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Ce sera l’occasion pour les chercheurs d’emploi de rencontrer plusieurs entreprises et organismes de différents secteurs, de réseauter et de mieux comprendre le processus de recrutement ainsi que les codes culturels du marché du travail canadien», indique Asmaa Bentaleb, gestionnaire des Programmes et Services Emploi et Immigration au Collège Boréal.

Croissance et diversité

La région du Grand Toronto connaît la plus forte croissance en matière de population francophone en Ontario, mais «on constate un manque flagrant de représentativité de la diversité de la francophonie plurielle au sein de ses cercles d’influence», selon les organisateurs d’Intégration 360.

Ce constat se répéterait à l’échelle de la province.

Le programme d’«immersion» dans le milieu social, économique, culturel, associatif et politique de l’Ontario profite du réseau de membres du Club canadien issus de toutes les industries.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Formation étrangère profitable

Le Club joue ici un rôle d’ambassadeur auprès du réseau d’affaires pour «sensibiliser sur les atouts d’une main-d’œuvre bilingue et au potentiel économique des professionnels formés à l’étranger».

Richard Kempler

Son directeur général Richard Kempler coanime la plupart des ateliers avec différents experts comme: l’ancienne ministre provinciale Madeleine Meilleur et des élues municipales, l’avocate en immigration Nava Elmi, des cadres et des formateurs du Collège Boréal, HEC Montréal, la firme Humance…

L’initiative vise à donner aux nouveaux arrivants «une vision à 360° de la société canadienne en général et franco-ontarienne en particulier, et de proposer aux employeurs d’obtenir des meilleures pratiques et outils qui facilitent l’intégration et la rétention du personnel francophone en milieu multiculturel».

L’initiative peut aussi intéresser toutes les personnes désireuses d’en apprendre davantage sur l’impact positif que représente l’apport de professionnels formés à l’étranger sur le développement économique de l’Ontario et de l’ensemble du Canada.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur