Réorganisation de l’équipe de direction au Centre francophone

Quatre nouveaux venus incluant la DG, sur treize chefs de services

Centre francophone de Toronto
La directrice générale Florence Ngenzebuhoro (4e à partir de la droite) avec son équipe de gestion: Marine Hascoet, Aissa Nauthoo, Stanislas Étiegne, Ngalula Kalunda, Ketsa Macéus, Catherine Chereau-Sharp, Marie Nyamabu, Guy Mian, Manoushka Aimable, Julie Goulet, Careen Pharel, Monique Truong.
Partagez
Tweetez
Envoyez

La directrice générale du Centre francophone de Toronto (CFT), Florence Ngenzebuhoro, en poste depuis l’automne dernier, a procédé à une réorganisation de ses services et de leurs gestionnaires, dévoilée jeudi midi au Club canadien.

«On entend souvent dire que nous vivons une renaissance comme jamais vue dans l’histoire de la famille francophone de notre province», a expliqué la DG. «Au CFT, nous vivons également ce renouveau et laissez-moi vous dire que c’est très, très excitant.»

La nouvelle équipe de direction comprend quatre nouveaux venus, incluant la DG, et «une belle continuité» avec neuf personnes en poste depuis longtemps, promues à l’interne.

Santé

Le secteur de la santé primaire inclut maintenant la promotion de la santé. Son nouveau coordonnateur est Stanislas Étiegne, anciennement du centre Black Creek, «dont la formation académique avancée en santé et l’expérience prononcée en santé communautaire va bien servir notre clientèle diversifiée».

Il est accompagné de Guy Mian, qui coordonne le programme de VIH/sida et la prévention des maladies infectieuses.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le secteur de la santé mentale (adulte et enfance) inclut dorénavant le développement de l’enfance. Il est dirigé par Ketsa Macéus, «une leader en santé mentale, très bien établie dans le milieu scolaire et de la santé mentale à Toronto, depuis longtemps.

Ketsa Macéus est appuyée par trois coordinatrices: Julie Goulet, Marie Nyamabu et Manoushka Aimable.

Nouveaux arrivants

L’aide juridique, les services aux nouveaux arrivants et les services d’aide à l’emploi sont regroupés sous une même direction, celle de l’avocate Aissa Nauthoo, qui a assuré l’intérim à la direction générale en septembre dernier.

Le service des finances et des ressources humaines se trouve aussi sous une même direction avec Monique Truong, qui travaille au Centre depuis près de 27 ans.

Elle est épaulée par la coordinatrice aux ressources humaines Careen Pharel, qui travaille au Centre depuis plus de 25 ans, par Ngalula Kalunda, qui coordonne les services aux nouveaux arrivants depuis 10 ans, et par Marine Hascoet, qui coordonne les services d’emplois depuis près de 5 ans.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Et une nouvelle direction des services corporatifs et du développement organisationnel, dont Catherine Chereau-Sharp sera responsable, «va permettre le développement de services plus concentré tout en maintenant les services administratifs sous une même direction (ressources informatiques, immobilisations, agrément, communications, etc.)».

Catherine Chereau-Sharp «travaille à Toronto depuis longtemps et possède une belle expérience professionnelle dans un Centre de santé communautaire francophone».

Renaissance

La «renaissance» du CFT a été manifeste lors d’activités récentes comme des foires d’emploi, le Mois de l’histoire des personnes noires et des sorties du service aux nouveaux arrivants, a mentionné Florence Ngenzebuhoro.

«Ce n’est plus un secret pour personne que nous avons vécu de gros changements l’an dernier. Et, comme tout changement, ce fut un peu déstabilisant et difficile pour beaucoup de gens.» Elle faisait allusion ici au départ de médecins et d’infirmières, ainsi que de quelques cadres, fin 2016 et début 2017, culminant par le départ de la directrice générale Lise Marie Baudry en juin.

Mais, «grâce au leadership de notre Conseil d’administration, l’appui indéfectible du Gouvernement de l’Ontario, de nos employés, de notre clientèle et de nos nombreux partenaires dans la communauté, nous avons non seulement survécu à cette période de changement, nous avons grandi comme organisation. Et j’en suis très fière!»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le président Jean-Luc Bernard, le vice-président René Viau et quelques autres membres du conseil d’administration du CFT étaient dans la salle de l’hôtel Royal York lors de cette annonce au Club canadien.

Installé depuis trois ans au 3e étage du 555 rue Richmond Ouest, le Centre francophone de Toronto gère un budget annuel d’environ 10 millions $. Une centaine de personnes y travaillent.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur