Nouveau conseil d’administration pour le CFT

Le nouveau conseil d'administration du Centre francophone de Toronto. À gauche: le président Jean-Luc Bernard.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Jean-Luc Bernard, qui était vice-président, a succédé lundi à Claire Francoeur comme président du Centre francophone de Toronto, lors de l’assemblée générale annuelle de l’organisme.

Le mandat (de deux ans) de quatre autres membres du conseil d’administration a été renouvelé: René C. Viau, Pierre Côté, Andrée Myette et Youssouf Kalogo.

Cinq nouvelles personnes ont été élues au CA du CFT, qui est le principal organisme de services communautaires, d’aide juridique et de santé pour les francophones de la métropole. Il s’agit des deux avocats Erika Vandervoort et Sylvain Rouleau (selon les statuts du CFT, son CA doit inclure deux avocats), ainsi que de Marlène Thélusma-Rémy, Dave Champagne et Constant Ouapo.

Rappelons que le Centre francophone a embauché tout récemment une nouvelle directrice générale, Florence Ngenzebuhoro, qui entrera en fonction dans quelques jours. Elle relèvera Aissa Nauthoo, la directrice de la clinique juridique, qui avait succédé à Francine Dutrisac, directrice intérimaire depuis le départ précipité de Lise Marie Baudry en juin dernier.

Quelques participants à l'AGA du CFT.
Quelques participants à l’AGA du CFT.

Organisation phare

Par ailleurs, tournant la page sur le départ de quelques cadres et membres du personnel depuis un an, l’AGA a été l’occasion de souligner les bons coups du CFT, qui a notamment a reçu le titre d’«organisation phare» de la part de Centraide/United Way en reconnaissance de son rôle dans sa lutte contre la pauvreté et la précarité qui touchent une partie de sa clientèle.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le CFT a aussi été particulièrement actifs dans le dossier de l’immigration francophone en Ontario, organisant conférence à laquelle une centaine de personnes et 10 experts ont participé.

Le CFT a aussi pris part, en tant que panelliste, à la Journée de réflexion nationale sur l’immigration francophone, qui s’est tenue à Moncton, au Nouveau-Brunswick, à la fin de mars 2017. Et on a multiplié les rencontres avec les décideurs politiques fédéraux et provinciaux sur cet enjeu.

On est aussi revenu sur le projet pilote d’accroissement de services au bureau satellite du CFT au 5 Fairview Mall Drive, reconnaissant que la francophonie de la banlieue nord-ouest de Toronto est en pleine expansion et a grand besoin de services.

Installé depuis deux ans au 3e étage du 555 rue Richmond Ouest, le Centre francophone de Toronto (budget annuel: 10 millions $) a conservé sa petite maison du 20 Lower Spadina, acquise il y a 40 ans, qui abrite maintenant son Coin de la petite enfance.

La présidente sortante Claire Francoeur a présenté son rapport à l'AGA.
La présidente sortante Claire Francoeur a présenté son rapport à l’AGA.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur