Des activités en français au Centre de santé de Black Creek

Un récent atelier d'autogestion des maladies chroniques au Centre de santé communautaire de Black Creek.


11 avril 2017 à 0h34

Le Centre de santé communautaire de Black Creek (BCCHC), situé dans les centres commerciaux Sheridan (nord-ouest de Finch et Jane) et Yorkgate (nord-ouest de Wilson et Jane), vient de conclure une série d’ateliers en français de six semaines sur l’autogestion des maladies chroniques (diabète, cancer, maladies du cœur, douleurs, etc.), à laquelle ont participé une quinzaine de personnes.

Cette initiative était appuyée financièrement par l’Entité 4, qui conseille les Réseaux de santé locaux du Nord et de l’Est de Toronto, et vise aussi à améliorer l’accès et l’utilisation des services de santé par les francophones.

Selon le coordonnateur Stanislas Etiegne, ce secteur de la métropole se caractérise par «une vulnérabilité plus accrue de sa population en raison du niveau socio-économique et d’éducation faible, couplé à une prévalence élevée des problèmes de santé physique et mentale dans un environnement offrant peu d’espace de rencontre et d’activités sportives».

Dans cette zone vivent également des francophones «dont la situation est aggravée par les barrières liées à l’accès à information et aux services de santé et sociaux en français». On parle notamment d’immigrants d’Afrique et d’Haïti.

Le centre de Black Creek est aussi une clinique de santé. Les cas plus graves sont référés à l'Hôpital de North York.
Le centre de Black Creek est aussi une clinique de santé. Les cas plus graves sont référés à l’Hôpital de North York.

M. Etiegne, dont le titre à Black Creek est «navigateur du système de santé», est lui-même originaire de Côte d’Ivoire. Il est l’un des rares préposés francophones de ce Centre de santé qui compte 70 employés, dont du personnel soignant puisque c’est aussi une clinique médicale.

Il organise toutefois aussi des activités culturelles et sportives, à la fois pour aider les gens à vivre en santé et pour les intégrer dans le système de santé et dans la société torontoise.

Black Creek est maintenant l’un des quatre centres de santé francophones de la grande région métropolitaine – avec le Centre francophone de Toronto au centre-ville, Taibu à Scarborough, et Credit Valley à Mississauga. Tous travaillent aussi avec les Centres d’accueil Héritage (pour les aînés) et les écoles de langue française.

Depuis octobre, suite à une étude de besoins dont M. Etiegne est l’un des auteurs, plusieurs activités de mobilisation des francophones et des partenaires ont été réalisées sur la nutrition, le diabète, la santé mentale, la prévention des maladies courantes, les maladies chroniques, etc.

Le jardinage est une activité populaire à Black Creek.
Le jardinage est une activité populaire à Black Creek.

Rexdale

Le territoire du Centre de santé communautaire de Black Creek jouxte celui de d’Etobicoke/Rexdale, les quartiers ouest de Toronto attribués à Reflet Salvéo (qui conseille les Réseaux de santé locaux du centre-ville et de l’Ouest de Toronto) plutôt qu’à l’Entité 4.

On trouverait également à Rexdale plusieurs immigrants francophones défavorisés, mal desservis et mal informés sur le système de santé, selon un sondage commandé récemment par Reflet Salvéo à l’Auberge francophone, un partenariat qui a permis de «gagner en efficacité tout en renforçant les capacités d’un organisme indispensable au tissu social de la communauté d’Etobicoke».

L’Auberge francophone a employé un consultant qui, du 17 février au 8 juillet 2016, a relevé par courriel des données brutes auprès de 146 personnes.

Parmi les constats du sondage, on mentionne que plus d’un quart des répondants ont vu leur santé se dégrader depuis leur arrivée en Ontario. «Cela doit nous interpeller», estime Reflet Salvéo, qui organise une séance d’information communautaire le 6 mai de 17h à 20h dans les locaux de l’Auberge francophone au 925 Albion Road.

Selon le sondage, la grande majorité des francophones de la région préférerait avoir accès à des services de santé en français. C’est aussi ce que nous dit Stanislas Etiegne à Black Creek.

Reflet Salvéo recommande d’implanter des services de santé en français dès que possible dans ce secteur de la ville, et de faire du travail d’information et de sensibilisation.

«Il conviendrait de s’appuyer à la fois sur un centre de santé apprécié des francophones utilisant déjà ses services, mais également sur un organisme communautaire enraciné dans la région, qui jouerait un rôle de navigateur et de conseiller pour ces nouveaux services»: un partenariat entre le Centre de santé communautaire Rexdale et l’Auberge francophone.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Le tournoi de golf Gilles-Barbeau rapporte 16 500 $ à CAH

CAH
Un événement généreux sous un soleil radieux
En lire plus...

19 septembre 2018 à 11h44

Le rappeur français Orelsan a appris les bases à ses fans

Concert Orelsan
Le rappeur français Orelsan a pu constater lundi soir au Phoenix Theatre de Toronto à quel point il était populaire outre-Atlantique.
En lire plus...

19 septembre 2018 à 9h00

Non, les étirements après l’entraînement ne réduisent pas les courbatures

exercices, sports
L’une des méthodes dont les effets bénéfiques ont été observés est l’immersion dans un bain d’eau glacée.
En lire plus...

19 septembre 2018 à 7h00

Montée de l’anti-bilinguisme au Nouveau-Brunswick

élections 24 septembre 2018
Les francophones n'ont rien à gagner et tout à perdre des élections de lundi prochain
En lire plus...

18 septembre 2018 à 15h59

Le Centre francophone veut ralentir le roulement du personnel

555 Richmond Ouest, 3e étage
Assemblée générale optimiste après une année de démissions et de restructuration.
En lire plus...

18 septembre 2018 à 13h33

Un match complètement fou entre Toronto FC et Los Angeles Galaxy

Toronto FC - Los Angeles Galaxy
Le Toronto FC accueillait Los Angeles Galaxy ce samedi soir dans son antre du BMO Field pour une rencontre décisive dans la course aux...
En lire plus...

18 septembre 2018 à 12h00

Hommage à la «robe Dôme» d’Iris van Herpen au ROM

Stylianos Pangalos
Le musée a accueilli le réalisateur Stylianos Pangalos et l'architecte Philip Beesley pour une ciné-conférence sur le thème de l'art, de la mode et...
En lire plus...

18 septembre 2018 à 11h00

Pénurie d’enseignants : les professionnels de l’immersion prennent les devants

immersion
Campagne de valorisation de la profession et portail de recrutement
En lire plus...

18 septembre 2018 à 9h00

Le marathon, c’est dans nos gènes

coureurs
Des changements anatomiques ont sans doute permis à nos ancêtres de devenir de bons coureurs d’endurance: un avantage évolutif.
En lire plus...

18 septembre 2018 à 7h00

Balade à Toronto : Gémeaux pour la meilleure composante numérique

Balade à Toronto
Au récent gala des prix de la télévision francophones du pays, 6 émissions sur 150 provenaient de l'extérieur du Québec...
En lire plus...

17 septembre 2018 à 16h55

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur