Un voyage artistique

Les fiançailles de Marie et Joseph, par Giotto (environ 1305).

Les fiançailles de Marie et Joseph, par Giotto (environ 1305).


4 juillet 2017 à 11h03

Un voyage artistique, c’est celui que l’on peut faire en restant chez soi, mais en feuilletant quelques revues toujours magnifiquement illustrées que nous proposent les éditions Faton. Jugeons-en plutôt.

faton heures italiennes

Heures italiennes

Ce numéro hors série de L’Objet d’Art nous propose de faire le tour de quatre musées qui présentent ensemble Heures italiennes, une exposition qui met à l’honneur la richesse des collections de peintures italiennes conservées dans ces musées et les églises du nord de la France.

L’exposition, et donc la revue, propose un voyage dans les différentes écoles de l’art italien, depuis les primitifs jusqu’au rococo: les tableaux de dévotion des XIVe et XVe siècles, la Renaissance, le Naturalisme et le Baroque, et des peintures du XVIIIe siècle.

C’est l’occasion de voir des œuvres que l’on ne connaît pas, des primitifs, der Giotto (1267-1337) ou de Tiepolo (1727-1804), des portraits, des paysages, des madones, encadrés de courts textes explicatifs.

pissarro-a-eragny-la-nature-retrouvee_pdt_hd_4690

Pissarro, la nature retrouvée

Cet autre numéro de L’Objet d’Art complète harmonieusement l’article consacré à cet artiste dans L’Express du 24 avril dernier. De cet artiste, la revue propose une soixantaine d’œuvres en différents formats, provenant de divers musées parisiens.

Une quinzaine d’articles accompagnent ces illustrations de grande qualité: Pissarro, une vie pour l’art. Des Antilles à Paris les années d’apprentissage. «Le maraîcher impressionniste» entre Pontoise et Louveciennes. Un dessinateur obsessionnel. Et beaucoup d’autres qui éclairent, en l’illustrant, la vie artistique de ce peintre (1830-1903).

le-mystere-le-nain_pdt_hd_4660

Le mystère Le Nain

Ce Dossier de l’Art (no 247) nous permet de faire connaissance avec les frères Le Nain. Car ils sont trois, Antoine, Louis et Mathieu, ces peintres français du début du XVIIe siècle, nés entre 1597 et 1607.

Ce dossier d’art présente l’exposition qui s’est tenue au Louvre et qui a créé tout un événement en montrant cinquante-cinq œuvres de ces trois frères et en tentant d’attribuer la paternité de chacune d’elles à l’un d’eux. Comme ils travaillaient dans un même atelier et utilisaient la même signature, établir une telle attribution est depuis toujours un défi.

«Ce ne sont donc pas seulement des œuvres merveilleuses, dont les célèbres scènes paysannes, que le public découvre; c’est aussi une page d’histoire de l’art en train de s’écrire.» Et les articles du Dossier, qu’illuminent de très nombreuses reproductions, contribuent à mettre en scène le débat concernant cette fratrie et à faire connaître leurs réalisations.

Les articles du Dossier sont tous plus intéressants les uns que les autres. Ils contribuent à faire passer les frères Le Nain «de l’oubli à la gloire» (p.12-13), car «c’est lorsque les œuvres des Le Nain sont montrées que leur connaissance progresse». (p.6) ‘

Et grâce à cette revue, il va certainement en être ainsi pour tous les amateurs d’art et d’histoire qui se plongeront dans ce document on ne peut plus instructif.

charles-le-brun-le-peintre-du-roi-soleil_pdt_hd_4464

Charles Le Brun

Ce Dossier de l’Art (no 240) offre un aperçu sur un peintre et sur ses œuvres, qui était en son temps une célébrité et dont les réalisations picturales sont toujours admirées lorsque se présente l’occasion de les voir. Et cette revue est bien l’une de ces occasions puisque l’on peut voir à chaque page des compositions de cet artiste talentueux.

Charles Le Brun (1619-1690) est un peintre et décorateur français qui, honneur suprême, a été le premier peintre du roi Louis XIV (1638-1715), le Roi Soleil, ce monarque français superpuissant. Le Brun a également dirigé l’Académie royale de peinture et de sculpture, et la Manufacture royale des Gobelins, une manufacture de tapisserie créée à Paris par Henri IV, roi de France de1589 à 1610.

Mais ce qui fait peut-être la gloire de Charles Le Brun, c’est la décoration qu’il a réalisée du château de Versailles et de sa galerie des Glaces en particulier. Ce château a servi de résidence aux rois de France Louis XIV, Louis XV et Louis XVI. Et les visiteurs de ce monument historique peuvent toujours contempler les œuvres d’art de Le Brun, par lesquelles il s’est illustré.

Les articles du Dossier mettent en valeur le peintre et ses réalisations. Voici quelques titres: Charles Le Brun en Gloire, 1633-1646. Un jeune talent entre Paris et Rome, 1646-1661. Du sens du récit au sens du décor, 1661-1683. Le Brun maître des arts. Le Brun et Louis XIV. Charles Le Brun et les Gobelins, 1661-1683. Le Brun et le grand décor, 1683-1690. Un grand peintre au crépuscule.

L’art accessible

Ces exemples de revues des Éditions Faton permettent, comme l’ensemble de leurs publications de ce genre, à la fois de se distraire en regardant toutes les illustrations présentées et de se documenter en prenant connaissance des textes qui les accompagnent. En peu de pages (de 65 à 80), on ne saurait mieux faire pour mettre l’art à la portée de tous.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Employé a la vente au detail – MEPHISTO

MEPHISTO
La boutique de chaussures « MEPHISTO confort de France » recherche un collaborateur à la vente au 1177  Yonge St à Toronto (centre ville), au Nord de Bloor St Summerhill station...
En lire plus...

Il y en a pour tous les goûts: les concerts gratuits des 23 et 24 septembre

Francophonie en fete
Un véritable tour du monde de la musique francophone
En lire plus...

21 septembre 2017 à 9h11

Les Voix du cœur recherchent de nouveaux talents

Une scène du spectacle des Voix du Coeur au théâtre Bluma Appel en mai 2016.
Le spectacle du printemps portera sur les cinq sens...
En lire plus...

20 septembre 2017 à 16h57

Didier Leclair se dit «écrivain de la marge»

Didier Leclair à la bibliothèque de Toronto le 18 septembre.
Écrire en français hors Québec: tout un défi
En lire plus...

20 septembre 2017 à 16h03

Six Franco-Ontariens à la rencontre d’une Première Nation

Les Franco-Ontariens participent à une cérémonie autochtone.
Au pays des Wahgoshigs
En lire plus...

20 septembre 2017 à 13h31

Nouveau conseil d’administration pour le CFT

Le nouveau conseil d'administration du Centre francophone de Toronto. À gauche: le président Jean-Luc Bernard.
Le CFT a reçu le titre d’«organisation phare» de la part de Centraide/United Way
En lire plus...

19 septembre 2017 à 17h35

Des wraps pour les adeptes de l’alimentation crue

WrapItUpRAW-taco-web-79f4912ff1dacc222fd91b2b6532550aacd9e3fb
La production exige beaucoup de travail, mais la commercialisation se fait en un tour de main.
En lire plus...

19 septembre 2017 à 15h21

Les finalistes du prix Christine-Dumitriu-van-Saanen

Paul-François Sylvestre, Gabriel Osson, Claude Guilmain
Tous Torontois
En lire plus...

19 septembre 2017 à 11h22

Rentrée télé: des champions… et un point de saturation

La série de six épisodes Comment devenir adulte, de Wookie Films (Winnipeg), est diffusée cet automne sur la chaîne Unis. Dans la photo, Rémi, Vanessa, Simon et Bréanne préparent la rentrée au Collège Louis-Riel. (Photo: Wookie Films)
L’offre télévisuelle de l’automne est lancée dans l’inquiétude. Les producteurs se mobilisent pour défendre la clause d’exception culturelle attaquée par Washington dans les pourparlers...
En lire plus...

18 septembre 2017 à 16h01

Des Gémeaux pour l’Ontario

L’émission Cochon Dingue, réalisée par le Franco-Ontarien Mathieu Pichette (à gauche), a remporté plusieurs prix dimanche  au gala des Gémeaux. Mathieu Pichet, Stéfany Brulier, Julie Lavalée, Sébastien Hurtubise, Carlos Soldevila, Micheline Sylvestre, Pascal Morissette, Pascal Barriault, Marie-Lou Morin. (Photo: Paul Ducharme)
Des producteurs et des artisans franco-ontariens se sont illustrés au gala de la télévision et des médias numériques.
En lire plus...

18 septembre 2017 à 14h45

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur