SÉO: formation sur la recherche d’emploi dans la région de York

Avec l’AFRY

emploi, SEO, AFRY
Un atelier de la SÉO. Photo: SEO.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Dès cet automne, la Société économique de l’Ontario (SÉO) offrira, dans la région de York (la banlieue Nord de Toronto), des ateliers de formation axés sur la recherche d’emploi.

Ces ateliers en mode hybride seront dédiés aux nouveaux arrivants francophones dans la région, incluant les nouveaux immigrants au Canada. Cela inclut les francophones provenant d’autres régions de la province ou du pays.

Partenariat avec l’AFRY

La SÉO travaillera en partenariat avec l’Association des francophones de la région de York (AFRY).

«Ce partenariat novateur nous permet d’atteindre une nouvelle clientèle francophone en pleine croissance dans la région de York», explique la gestionnaire, Services Emploi et Immigration de la SÉO à Toronto, Aïssatou Sonko.

emploi, SEO, AFRY
Aïssatou Sonko.

«Nos Services Emploi et Immigration se veulent complémentaires aux services déjà offerts par l’AFRY en matière d’aide à l’établissement pour les francophones qui s’installent dans la région (recherche de logement, d’écoles, de services en santé et communautaires).»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Opportunités d’embauche

«Ces ateliers porteront entre autres sur l’auto-évaluation des compétences du programme Employabilité et Immigration

«Les membres de l’AFRY pourront également bénéficier  de nos programmes complémentaires Proaction et CariELLES», précise Aïssatou Sonko.

«Nos programmes permettant d’offrir des opportunités d’embauche sont particulièrement d’intérêt pour les francophones nouvellement établis dans la région de York dont la priorité est de trouver un emploi rapidement.»

«D’autres activités seront éventuellement conçues en fonction des besoins spécifiques des clients que nous accompagnerons.»

L'équipe des conseillères et conseillers en employabilité de la SÉO.
L’équipe des conseillères et conseillers en employabilité de la SÉO.

Première priorité: trouver un emploi 

«Le mandat de la SÉO rejoint la mission de l’AFRY», indique le directeur général de l’AFRY, Jean Grenier Godard.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«La SÉO possède des compétences dont les nouveaux membres de notre Association ont besoin pour combler leur première priorité: trouver un emploi »

AFRY
Jean Grenier-Godard.

«L’AFRY représente une clientèle francophone peu connue de la SÉO», ajoute M. Grenier Godard.

«Notre partenariat permettra de renseigner la SÉO concernant notre communauté grandissante, tout en offrant des services à l’emploi faits sur mesure pour nos membres.»

«La population francophone de York a doublé ces dernières années», rapporte M. Grenier Godard.

Le coût de la vie, devenu très élevé dans les centres urbains, comme dans le Grand Toronto, inciterait de plus en plus de francophones de l’Ontario et d’ailleurs à s’installer dans la région de York.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
AFRY, SÉO
Delphine Dubrous assistante administrative, programme ProAction et Adra Berezintsev, gestionnaire du projet Pancanadien (ProAction).

Plusieurs défis distincts dans l’emploi

«Les obstacles à l’employabilité restent pourtant bien réels pour les francophones vivant dans la région», selon le DG de l’AFRY.

«Les défis culturels… Le manque de connaissance du système d’employabilité canadien… Les compétences langagières pour les nouveaux immigrants… La non-reconnaissance de certains diplômes entre les provinces pour les migrants (par exemple le programme d’Éducation en Services à l’Enfance entre l’Ontario et le Québec)…»

L’AFRY compte sur l’expertise de la SÉO afin de répondre aux multiples besoins de sa communauté francophone en matière de recherche d’emploi:

  • Accompagnement personnalisé.
  • Mentorat.
  • Démarrage d’entreprise.
  • Jumelage avec les employeurs potentiels.
  • Aiguillage vers les ressources pertinentes (ex. cours de langue, programmes de formation pour adultes).

Miser sur les partenariats

«Prioriser l’intégration économique des francophones passe par la concrétisation de partenariats stratégiques», confirme M. Grenier Godard.

«Afin de faciliter le réseautage, et favoriser les échanges de compétences, d’informations et de ressources.»

Le DG de l’AFRY est membre du conseil d’administration de la Fédération des gens d’affaires francophones de l’Ontario.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur