Premier numéro de la revue savante de l’UOF

Université de l'Ontario français
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le premier numéro de la revue scientifique de l’Université de l’Ontario français (UOF) Enjeux et Société, en collaboration avec l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), vient de paraître.

Jason Luckerhoff

Identifiée comme le numéro 2 du volume 6, en libre accès sur la plateforme Érudit, il s’agit en fait de la onzième publication d’Approches inductives, publiée depuis 2014 par l’UQTR, dorénavant par l’UOF et rebaptisée Enjeux et société – Approches transdisciplinaires

La revue est codirigée par le vice-recteur de l’UOF Jason Luckerhof et l’ancien recteur par intérim Normand Labrie (Université de Toronto). François Guillemette (UQTR) en est le rédacteur en chef. Malgré le nouveau mandat «transdisciplinaire» plus vaste, on demeure dans la continuité puisque MM. Luckerhof et Guillemette sont les fondateurs de la première mouture.

Normand Labrie

Apparemment, publier en français n’est pas banal. Selon Jason Luckerhoff, «il s’agit d’un positionnement que nous désirons prendre comme institution universitaire, alors que les francophones du Québec, du Canada, de la Belgique, de la Suisse et du Maghreb publient de moins en moins en français».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Enjeux et société accueille les contributions portant sur «les cultures numériques, l’économie mondialisée, les environnements urbains, la pluralité humaine, de même que la pédagogie de l’enseignement supérieur».

François Guillemette

Ces thèmes reprennent les premiers programmes de l’UOF, dont le financement de 126 millions $ sur 8 ans vient d’être sécurisé, et qui compte accueillir ses premiers étudiants en septembre 2021.

Dirigé par Sylvie Miaux, professeure d’études en loisir, culture et tourisme à l’UQTR, le premier numéro d’Enjeux et société porte sur la promenade en ville… «prisme particulièrement intéressant pour aborder des questions ontologiques, éthiques, cognitives ou encore politiques en relation avec l’espace, la société et le mouvement». Comprenne qui pourra.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur