Planter des arbres fruitiers pour préserver l’environnement en Haïti

Jeune fermier en Haiti
Jeune fermier-planteur en Haïti. Photos: TTFF
Partagez
Tweetez
Envoyez

L’écrivain torontois Gabriel Osson, président-fondateur de l’Association Haïti Futur-Canada (HFC), est aussi membre du C.A de Trees That Feed Foundation (TTFF) depuis 2015. «La Fondation a pour mission de planter des arbres fruitiers pour préserver l’environnement, nourrir les gens et créer des emplois», dit-il.

«Elle recueille des fonds un peu partout, surtout aux États-Unis. Elle est présente dans 18 pays et a contribué à planter plus de 200 000 arbres nourriciers.»

Gabriel Osson.

Dons d’arbre véritable

Dans son rapport annuel 2020-2021 récemment publié, la Fondation précise que depuis 2919 Haïti bénéficie de dons d’«arbre véritable» ou «arbre à pain». TTFF est en Haïti depuis 15 ans.

«L’arbre véritable était très largement répandu en Haïti. Au fil des ans la déforestation – combinée avec les désastres naturels – a contribué à sa cherté et sa rareté.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les dons de l’arbre véritable peuvent dorénavant servir à revitaliser l’accès aux produits de l’arbre, ainsi qu’à soutenir le développement socio-économique local, commente Gabriel Osson.

planter des arbres en Haïti
L’arbre véritable ou arbre à pain, et son fruit. Photo: Forest & Kim Starr, Wikipédia Commons

Planter des arbres et faire de la farine

À travers son programme de création de petites usines de transformation de farine de l’arbre véritable, TTFF a favorisé l’utilisation de ladite farine.

«Elle a ainsi prolongé le cycle du fruit de l’arbre qui a une durée de conservation assez courte s’il n’est pas transformé rapidement», explique Gabriel.

planter des arbres en Haïti
Planteur d’arbre véritable en Haïti.

«La production de farine produite à partir des fruits de l’arbre véritable s’élève à 20 tonnes ayant servi à produire 50 000 repas nutritifs. TTFF distribue de la farine via son programme de cantines scolaires.»

«La farine de l’arbre véritable a permis l’installation de petites usines dans le nord, l’ouest et le sud-est d’Haïti», ajoute Gabriel Osson.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
planter des arbres en Haïti
Cantine scolaire en Haïti. Initiation à la plantation d’arbres.

Spécialité de Jérémie

«On retrouve notamment une usine dans la commune de Jérémie (département de Grand’Anse, sud du pays) spécialisée dans la confection des konparèt (petits gâteaux sucrés à base de farine  produits de façon artisanale, maintenant composés de 25% de farine issue de l’arbre véritable).»

Komparet
Préparation du konparèt à Jérémie en Haïti.

Ces pâtisseries alimentent les marchés locaux, les programmes de déjeuners dans les écoles et les activités communautaires.

Les konparèt fournissent un exemple parmi les nombreux produits typiques du riche terroir haïtien dont les potentialités économiques sont indéniables.

Jérémie_Haïti
Jérémie, Haïti.

Dessins scolaires sur l’écologie et la plantation d’arbres

Dans le cadre des activités de HFC, toujours en collaboration avec TTFF, Gabriel participe à un concours de dessins scolaires en Haïti sur le thème de la sensibilisation à l’écologie.

Il s’agit du Mouveman grantrivye leve kampe (Mouvement se tenir debout à Grande-Rivière: traduction libre) qui utilisera le livret à colorier produit par TTFF disponible en anglais, dans une version trilingue pour Haïti (français-anglais-kreyòl), en espagnol et en swahili.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Cahier à colorier, Haïti
Cahiers à colorier.

Ce projet éducatif est organisé en partenariat avec la commune de Grande-Rivière, près de Marigot, dans le Sud-Est (arrondissement de Jacmel).

«Nous souhaitons sensibiliser les écoliers à l’importance de prendre soin des arbres fruitiers pour l’alimentation et le bien-être de leur communauté.»

planter des arbres en Haïti
Cap Lamandou, Jacmel. Photo: Annik Chalifour

Atelier d’écriture

«Cette activité à la fois éducative et ludique comprend un Guide pour les enseignants visant à mieux faire connaître les arbres d’Haïti, leurs propriétés et bienfaits.»

En conclusion du concours, les jeunes lauréats participeront à un atelier d’écriture axé sur la fable écologique animé par Gabriel Osson en mode virtuel.

Concours de dessins
Concours de coloriage et de textes.

Rappelons que. l’été dernier. l’Association Haïti Futur-Canada s’était jointe au concours Plantation des arbres proposé par TTFF, dans le but d’inciter tout particulièrement les jeunes à s’impliquer dans ce projet écologique et instructif.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur