Haïti : des initiatives pour développer le pouvoir économique des jeunes

La Maison des jeunes et de la culture de Vallue

haïti
Les membres de la Maison des jeunes et de la culture de Vallue. Photo: MJCV.
Partagez
Tweetez
Envoyez

L’instabilité socio-politique secouant Haïti ces dernières années n’empêche pas les initiatives paysannes visant la prospérité durable de leurs communautés rurales de montagne.

Malgré la pandémie et les récentes manifestations contre le président Jovenel Moïse à Port-au-Prince, la vie paysanne bat de son propre chef au cœur des montagnes haïtiennes.

Haïti, terre de montagnes.

Citons la Maison des jeunes et de la culture de Vallue (MJCV) créée en mars 2019 à Vallue, une localité agricole juchée à 750 mètres d’altitude dans la commune de Petit-Goâve (département de l’Ouest, environ 60 km au sud de Port-au-Prince).

L’économie valloise repose essentiellement sur la production agroalimentaire (végétale et animale), les activités artisanales et l’agritourisme.

Agritourisme au Centre Ban-Yen, Vallue.

La population compte environ 1400 habitants vivant quelque peu dispersés. La communauté jouit d’un luxuriant paysage à couper le souffle et d’une température tropicale constante.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
haïti
La baie de Petit-Goâve

Association dynamique

Les jeunes membres de la MJCV sont issus des paysans de Vallue. Depuis 1987, ces paysans se sont engagés dans l’Association des Paysans de Vallue (APV) pour dynamiser le développement de leur communauté.

Yvon Yacinthe Faustin  avec la MJCV. Stage de production de cacao, 2019.

L’APV compte sur les générations futures afin d’assurer la prospérité durable de son agriculture de montagne. D’où la création de la MJCV que l’Association encadre afin d’assurer la relève de Vallue.

La MJCV aspire à devenir un espace d’apprentissage communautaire pour ses membres via le développement du leur pouvoir socio-économique tout en les orientant vers une démarche entrepreneuriale.

Journée de travail dans l’entreprise de compost de la MJCV.

«Accompagner et engager les jeunes pour qu’ils puissent se préparer à devenir des citoyens responsables d’une communauté vivante», témoigne Yvon Yacinthe Faustin, entrepreneur des montagnes et dirigeant de l’APV.

«Mettre les jeunes dans une dynamique de développement communautaire et de concrétisation de leurs aspirations afin d’acquérir une qualité de Vie durable.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Wilson Faustin.

La voix des jeunes

Selon Wilson Faustin, président de la MJCV, «la Maison est plus qu’une force organisée. C’est une force seine. Une telle association de jeunes au sein de notre communauté reste une victoire pour notre avenir.»

Elisson Ferjuste.

Elisson Ferjuste, trésorier, cite: «Mon engagement au sein de la MJCV me permet de mieux comprendre la vie associative et développer des compétences en gestion.»

Océane Exile.

Océane Exile, déléguée, souligne: «À la MJCV, nous sommes tous et toutes concernés, la MJCV c’est une mixité sociale. Nous les filles, on se sent fières. À la MJCV nous avons toutes les mêmes droits et devoirs.»

Albert Lovelas.

Albert Lovelas, secrétaire, témoigne sa fidélité: «La MJCV c’est l’art de vivre ensemble, une passion qui dirige les jeunes vers la piste d’un avenir sûr pour notre communauté.»

Urgence sanitaire

Depuis la déclaration d’urgence sanitaire dans le pays, la MJCV a constaté une certaine insouciance par ignorance chez la population locale, alors que le danger reste imminent.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Campagne de sensibilisation locale anti Covid-19.

Face à ce constat, la Maison a lancé le 5 avril 2020 une campagne de sensibilisation auprès des familles.

En juin 2020, la MJCV a obtenu un appui du ministère de l’Environnement d’Haïti dans la lutte anti Covid-19, permettant d’organiser deux journées de distribution d’équipements sanitaires (chlore, savons, masques) et d’assainissement auprès de plus de 160 familles valloises.

Développement personnel

En décembre 2020, la MJCV a organisé une formation pour ses membres autour du thème développement personnel: Les jeunes face à leurs objectifs. C’est quoi un objectif ? Comment fixer un objectif?

Atelier de formation

Les participants ont pu acquérir de nouveaux outils et connaissances qui leurs serviront dans leur quotidien.

Production de cacao

Au cours de l’été 2019, 19 jeunes de la MJCV ont fait un stage de production de cacao avec le Centre de Formation et de Réhabilitation sociale (CEFORS) à Vallue.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Stage de production de cacao. Plantation en montagne.

Durant trois mois, les jeunes ont participé à des formations axées sur la mise en place de pépinières, la préparation des insecticides naturelles, la fabrication de crémasse, etc.

Ils ont appris à faire des greffes, effectué des visites et vécu des expériences de production (visite du Centre Ban-Yen, musée végétal de Zamor, collaboration avec les producteurs Maxo Guerrier et Jean Linder Laviolette).

Plus de 3000 plantules de cacao ont été mises en terre à Vallue.

Jardin collectif.

Jardin collectif, compostage

La commission environnementale de la MJCV a initié un projet de jardin collectif en vue d’encourager les jeunes à s’impliquer dans le secteur agricole. Elle distribue des plantules à ceux désirant développer leur propre jardin familial.

Membres de la commission environnementale.

Depuis plus de trois ans, le Centre expérimental Ban-Yen de Vallue a initié de nouvelles pratiques de culture à travers la création de «jardins Garde-Manger

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Il s’agit de cultures utilisant des fertilisants organiques et des pesticides naturels confectionnés avec des plantes.

Dans ce cadre, la MJCV a mis en place une petite entreprise de production et de vente de compost: 350 brouettes de compost ont été produites et 110 brouettes ont déjà été vendues.

Valorisation des produits agroalimentaires, Vallue.

Patrimoine agricole

En 2021, la MJCV entend poursuivre son mandat de devenir une source d’opportunités socio-économiques multiples pour les jeunes.

La vie paysanne en Haïti dépasse les manifestations de sa capitale. Elle est l’expression de son riche patrimoine agricole de montagne, garant de son économie locale durable et de ses relations prospères avec l’extérieur.

Les communautés rurales haïtiennes – comme Vallue – en sont les plus grandes bénéficiaires à travers les marchés ouverts, les ventes de produits agroalimentaires, les loisirs culturels, la création d’emplois locaux et les initiatives entrepreneuriales.

Partenaires et bailleurs

Les activités de la MJCV sont réalisées grâce à l’appui de:

  • Association des Paysans de Vallue (APV)
  • Ministère de l’Environnement (MDE)
  • Centre d’Étude de Formation et de Réhabilitation Sociale (CEFORS)
  • Lyon Haïti Partenariat (LHP)
  •  Centre BANYEN

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur