Expérience café en Haïti

Une route solidaire avec les planteurs de Fonds Jean-Noël

La Route du café, à Fonds Jean-Noël. (Photos: Annik Chalifour)

La Route du café, à Fonds Jean-Noël. (Photos: Annik Chalifour)


12 juin 2017 à 11h57
Le germoir de la Route du café.
Le germoir de la Route du café.

26 mai 2017 en après-midi, on déambule le long du sentier de la Route du café de Fonds Jean-Noël, une petite communauté rurale d’Haïti située dans la commune de Marigot, au Sud du pays, à quatre heures de route de Port-au-Prince.

On suggère de couper le trajet à mi-chemin en passant la nuit aux environs de Jacmel en bord de mer.

L’Association des planteurs de café de Fonds Jean-Noël nous ont chaleureusement accueillis. Le contact avec les villageois est saisissant. Tout un chacun nous sourit partout sur notre passage. Il fait bon vivre au cœur d’Haïti où règne une ambiance paisible et ensoleillée. Un échange authentique!

Au Fonds Jean-Noël.
Au Fonds Jean-Noël.

Paysage luxuriant

Nous avançons encerclés d’un paysage tropical luxuriant, nanti de nombreux caféiers mais aussi d’une étonnante diversité d’arbres fruitiers et de fleurs exotiques.

J’ai peine à camoufler mon impatience de goûter au sublime café haïtien, dont la réputation d’excellence déferle à travers les Amériques. Un café couleur d’ébène à l’arôme suave. Un café à la saveur intense, reflet de la forte personnalité des gens d’Haïti.

Paysan planteur de café.
Paysan planteur de café.

Sentier écolo-humain

Malgré la lourde chaleur, notre excursion parmi les terres des artisans torréfacteurs captive mon attention. Plusieurs paysans membres de l’Association (créée en 1994) nous accompagnent, tandis qu’un guide local nous détaille les étapes de la production minutieuse de leur trésor brun foncé, garant de leur survie.

Du germoir à la tasse, tout le long du circuit, on parle des techniques, de la pépinière, de la cerise au café moulu. Ponctués d’arrêts pour observer une nature grandiose, le parcours offre une pause noix de coco pour se désaltérer. La route se poursuit sur le «chemin joli» jadis bordés de nombreux hibiscus, jusqu’au champ modèle.

Une randonnée exceptionnelle de sensibilisation au courageux labeur incessant de cette communauté paysanne exemplaire qui prend son destin en mains.

Expérience Café: on broie le café.
Expérience café: on broie le café.

Expérience café

Puis c’est enfin le moment tant attendu de l’expérience café! On met le feu puis nous invite à torréfier (griller) le café, le broyer (piler) et le faire couler dans le filtre traditionnel «selon la bonne vieille méthode de grand-mère» jusqu’à la dégustation.

Le parfum de l’or brun m’enivre! Je danse avec nos hôtes: on rit, on chante, on célèbre le café. La fête finie, on retourne vers l’entrepôt en passant devant la maison de Molière Toussaint, deuxième producteur national des belles années du fameux café Haitian Blue.

L’ancienne maison sera transformée en mini-musée, dont l’inauguration aura lieu fin septembre 2017 autour des célébrations de la Journée internationale du tourisme (27 septembre).

La liqueur de café de Fonds Jean-Noël.
La liqueur de café de Fonds Jean-Noël.

Liqueurs et plantules

On conclut notre randonnée en dégustant un délicieux potage végétal: pois congo et légumes fraîchement sortis du jardin sont au menu. Certains visiteurs achètent quelques bouteilles de liqueur de café dont «l’esprit, l’essence et le parfum rehaussera en vous le goût de la vie», selon le producteur Robert Rosinska.

D’aucuns adoptent quelques plantules qui germeront sous les soins attentifs des planteurs de Fonds Jean-Noël; une façon personnalisée d’offrir un don autrement en vue de contribuer à l’épanouissement de la communauté.

Rudolph Dérose, coordonnateur du RENAPROTS et instigateur de la Route du café.
Rudolph Dérose, coordonnateur du RENAPROTS et instigateur de la Route du café.

Rayonnement communautaire

Rudolph Dérose, coordonnateur du RENAPROTS (Réseau national de promoteurs du tourisme solidaire) est l’instigateur de la Route du café: un projet écotouristique novateur axé sur le développement socio-économique en milieu rural.

Le circuit ouvert au public depuis 2014, est parfaitement rodé grâce à l’implication remarquable de l’Association des planteurs de café et de l’entière communauté de Fonds Jean-Noël.

«Notre approche solidaire repose sur la participation incontournable de la population locale comme acteur-bénéficiaire du tourisme, dont les planteurs de café de Fonds Jean-Noël», décrit M. Dérose.

«Nous proposons de vivre une expérience touristique autrement: un tourisme au service du rayonnement communautaire. Notre Réseau accompagne le développement du tourisme partout au pays sous la forme d’une initiative citoyenne sur les thèmes Culture-Nature-Histoire.»

Yssonne Douce, président de l'association des planteurs de café de Fonds Jean-Noël.
Yssonne Douce, président de l’Association des planteurs de café de Fonds Jean-Noël.

Piliers de l’espoir

Créé en 2003, le RENAPROTS regroupe 25 organisations contribuant leur expertise auprès de diverses zones éloignées à travers le pays. L’œuvre du Réseau s’inspire des multiples trésors dont recèlent les communautés haïtiennes: le café de Fonds Jean-Noël, les terroirs de montagne, l’artisanat rural, et beaucoup plus…

L’essor des communautés paysannes d’Haïti – formant la majorité de la population du pays – repose sur la richesse de leur patrimoine environnemental et leur capacité à le valoriser, le préserver, le faire découvrir et apprécier.

Bienvenue au cœur d’Haïti!


Annik Chalifour revient d’un 5e voyage de presse en Haïti dans le but de faire connaître le riche patrimoine culturel du pays. Cette fois-ci la chroniqueuse était l’invitée du RENAPROTS (Réseau national de promoteurs du tourisme solidaire) lors d’une tournée des projets du Réseau et ses partenaires sur le thème du tourisme durable pour le développement en Haïti.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Un mystérieux portrait de la princesse Anastasia

Jim Watt et Veronica Kvassestkaia-Tsyglan tenant le portrait d'Anastasia.
Bientôt dévoilé au Arts and Letters Club de Toronto
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h52

Protéger l’environnement de/pour l’humanité

Plastic China, de Wang Jiuliang
Des films percutants au festival Planet In Focus du 19 au 22 octobre
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h50

Les réalisatrices autochtones veulent casser les clichés

Six femmes autochtones du court-métrage Creatura Dada.
18e édition du festival du film autochtone ImagiNATIVE
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h45

L’humoriste préféré des Français revient en anglais

Gad Elmaleh à Los Angeles (Photo: Todd Rosenberg Photography)
Oh My Gad le 11 novembre au théâtre Queen Elizabeth
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h40

Annulation d’Énergie Est: des raisons strictement économiques?

pipeline
Remplacé par Keystone XL: Donald Trump plus proactif que Justin Trudeau.
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h30

À millénial, millénial et demi

Le nouveau chef du NPD canadien, Jagmeet Singh.
Nos trois chefs politiques fédéraux sont «jeunes»
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h25

Maître Jesse Gutman

Maître Jesse Gutman
Agent de grief au Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h20

De plus en plus facile d’obtenir la citoyenneté canadienne

citoyennete
On n'a même plus besoin de vouloir résider au Canada.
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h15

Francophonie des Amériques: des liens qui se multiplient

centre_franco_ameriques_logo
On est 33 millions dans le Nouveau Monde
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h10

Le lac Érié à nouveau envahi par les algues

L'ouest du Lac Érié, le 26 septembre. (Photo: NASA)
Au banc des accusés: les engrais utilisés par les fermiers.
En lire plus...

16 octobre 2017 à 8h05

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur