L’Université d’Ottawa prête sa professeure Linda Cardinal à l’UOF pour un an

Linda Cardinal.
La professeure Linda Cardinal.
Partagez
Tweetez
Envoyez

L’Université d’Ottawa va prêter pour un an sa professeure Linda Cardinal à l’Université de l’Ontario français (UOF) à partir du 1er juillet.

Il s’agit d’un «soutien concret» de l’institution d’Ottawa à celle de Toronto, à qui le gouvernement ontarien a coupé les vivres en début d’année, mais qui continue d’exister, notamment grâce à une aide fédérale.

Recherche et consultation

Titulaire de la Chaire de recherche sur la francophonie et les politiques publiques à l’Université d’Ottawa, la professeure Cardinal travaillera au développement de la recherche financée et de la recherche partenariale, à titre de chargée de mission.

Elle travaillera à réaliser une consultation auprès des partenaires du «Carrefour du savoir et de l’innovation» de la communauté franco-torontoise en vue de préciser les conditions de mise en oeuvre du plan stratégique en recherche.

Le Carrefour en question est le projet de campus de l’UOF – sur la glace tant que le financement provincial n’est pas rétabli –auquel se joindrait TFO, d’autres institutions d’enseignement postsecondaires et des organismes communautaires, dont la Maison de la francophonie elle aussi toujours à l’état de projet.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Elle contribuera également à l’organisation d’une «École d’été sur la mobilisation des connaissances» et à la réalisation du projet pilote de recherche sur les pratiques des Franco-Torontois dans le système de santé, mené avec Reflet Salvéo.

Appuis à l’UOF

«Des universités de partout au pays soutiennent l’UOF», souligne Dyane Adam, présidente du Conseil de gouvernance.

«Le vice-recteur au développement des programmes et des savoirs, Jason Luckerhoff, est prêté par le réseau de l’Université du Québec et l’Université du Québec à Trois-Rivières. Ce deuxième prêt de l’Université d’Ottawa montre que les universités de l’Ontario et du Québec souhaitent travailler avec nous pour développer cette université essentielle pour notre communauté. Nous sommes présentement en discussion avec d’autres universités qui veulent aussi nous soutenir de façon similaire.»

«L’Université d’Ottawa est résolument engagée à contribuer activement à l’élargissement de l’offre de cours en français dans la région de Toronto, et la nomination de Mme Cardinal s’inscrit dans cette mouvance.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur