L’Ontario interdit les rassemblements de cinq personnes ou plus

Mariages: normalement au minimum un célébrant, les mariés et les témoins... mais ça fait déjà 5 personnes. Funérailles: maximum 10.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les événements publics et rassemblements organisés de 5 personnes ou plus sont désormais interdits en Ontario. Le décret gouvernemental, annoncé samedi soir, est entré en vigueur immédiatement.

Le décret ne s’applique pas aux ménages comptant cinq membres ou plus. Il ne s’applique pas non plus aux garderies autorisées à poursuivre leurs activités pour soutenir les travailleurs de la santé de première ligne et les premiers intervenants dans la lutte à la CoViD-19, à condition qu’elles n’accueillent pas plus de 50 personnes à la fois.

Le nombre de personnes autorisées à participer à des obsèques est maintenant limité à 10.

Le premier ministre Doug Ford.

Écart sanitaire

«Nous devons prendre des mesures exceptionnelles en matière d’écart sanitaire», a déclaré le premier ministre Doug Ford. «Je vous encourage vivement à agir de manière responsable et à rester chez vous, sauf en cas d’absolue nécessité.»

«Notre décision est fondée sur l’expertise du médecin hygiéniste en chef de l’Ontario et d’autres responsables de la santé publique», assure la ministre de la Santé, Christine Elliott. «Notre province traverse une crise sans précédent qui nécessite des mesures sans précédent.»

On entend notamment par «événements publics et rassemblements organisés» les défilés, mariages, activités de socialisation et les services collectifs dans les lieux de culte. L’ancien décret d’urgence interdisait l’organisation d’événements publics de plus de 50 personnes.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Une série de décrets

L’Ontario a déclaré la situation d’urgence à l’échelle de la province le 17 mars dernier et émis plusieurs décrets visant à fermer les lieux de travail non essentiels, les établissements qui offrent des programmes récréatifs, les bibliothèques, les écoles publiques, les écoles privées, les garderies, les parcs provinciaux, les églises et autres lieux de culte, ainsi que les bars et les restaurants, sauf dans la mesure où ils proposent des plats à emporter et la livraison à domicile.

Les lieux de travail essentiels comme les épiceries, dépanneurs, pharmacies, infrastructures de transport public, usines de fabrication et les entreprises qui contribuent à la chaîne d’approvisionnement peuvent rester ouverts et poursuivre leurs activités.

On recommande d’éviter tout contact étroit (moins de 2 mètres) avec toute autre personne, sauf vos proches.

Auto-isolation

Depuis le 25 mars, en vertu de la loi fédérale, toute personne entrant au Canada par voie aérienne, maritime ou terrestre doit s’auto-isoler et surveiller ses symptômes pendant 14 jours.

Parmi les mesures quotidiennes pour réduire l’exposition au virus: lavez-vous souvent les mains avec du savon ou un désinfectant pour les mains à base d’alcool; éternuez et toussez dans votre manche; évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche; évitez tout contact avec des personnes malades; si vous êtes malade, restez chez vous.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur