Le monument aux Franco-Ontariens prend forme

Une forêt, une clairière et un sentier dans le futur monument aux Franco-Ontariens à Toronto.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le monument Notre Place, qui sera érigé sur des terrains de l’Assemblée législative de l’Ontario à l’angle nord-ouest des avenues Queen’s Park et College, sera notamment composé d’éléments verticaux faisant référence «à la forêt et à l’industrie forestière qui ont été déterminantes dans l’établissement des communautés francophones en Ontario».

Avec une «clairière» célébrant l’inclusion et la diversité, ainsi qu’un «sentier» évoquant les nombreux voyages qui ont emmené les francophones en territoire ontarien, l’ensemble formera «un lieu de rencontre cohérent et rassembleur», selon la ministre Marie-France Lalonde, qui en a dévoilé le concept à Ottawa le 25 septembre, Jour des Franco-Ontariens.

Le concept, sur lequel planche un comité d’artistes et d’historiens depuis un an, «est à la fois évocateur, symbolique et moderne», selon la ministre des Affaires francophones.

«Il célèbre l’idée du monument comme lieu de rassemblement et de place publique. La conception puise dans les traditions et les histoires sur lesquelles repose la communauté franco-ontarienne.»

Le monument se transforme en fonction du point de vue du visiteur. Les couleurs qui habillent les «arbres» représentent la diversité des individus formant la communauté.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La finition miroir du côté sud des colonnes reflète l’environnement immédiat, le mouvement, les saisons et les visiteurs.

De délicates gravures sur la partie supérieure des colonnes montrent des motifs feuillus ayant pour base la fleur de lys et la trille du drapeau franco-ontarien.

Le design est appelé à évoluer au cours des prochains mois et la version finale sera dévoilée au printemps 2018. Le nom Notre Place vient bien sûr de la chanson de Paul Demers et François Dubé, devenu l’hymne officiel de l’Ontario français.

Le gouvernement de l’Ontario alloue 900 000 $ à ce projet, qui se veut un legs des commémorations du 400e anniversaire de la présence française en Ontario en 2015.

Des couleurs pour représenter la diversité.
Des couleurs pour représenter la diversité.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur