Le jugement européen sur les OGM ajoute à la confusion

champ de blé

9 août 2018 à 7h00

La décision rendue en juillet par la Cour européenne de justice contre les OGM risque de créer encore plus de confusion, autant pour les scientifiques que pour les futurs juristes qui tenteront de définir ce qu’est un OGM et ce que ce n’est pas.

Le jugement a été salué avec enthousiasme par les opposants aux OGM, puisqu’il conclut effectivement qu’en Europe, des plantes modifiées génétiquement par de nouvelles technologies de manipulation génétique, comme CRISPR, seront strictement réglementées, voire interdites, au même titre que les OGM «conventionnels» qui font l’objet d’un quasi moratoire depuis 2001.

Anciens et nouveaux OGM

Les promoteurs de CRISPR espéraient que ces futures plantes seraient exemptées de la directive de 2001. Mais l’ambiguïté est que les anciens OGM, ceux qui avaient été autorisés en Europe avant 2001, seront toujours autorisés, alors que, d’un point de vue scientifique ou technique, il est bien difficile de dire ce qui les distingue.

L’ambiguïté en question trouve son origine dans les cibles de la directive de 2001: c’est-à-dire les espèces à l’intérieur desquelles ont été introduits des gènes ou des séquences entières d’ADN.

Oui à l’irradiation, non à l’ajout de gènes

La directive exemptait toutefois les organismes dont des génomes ont été modifiés au moyen de techniques dites de mutagenèse comme l’irradiation — c’est-à-dire des techniques qui entraînent des changements dans le matériel génétique, mais pas l’ajout de gènes «étrangers».

Les plantes produites par mutagenèse ne seraient donc pas des OGM, mais celles produites par CRISPR le seraient: c’est en gros ce qu’a dit la Cour européenne de justice le 25 juillet dernier.

Nouvelle technologie interdite

«Cette affirmation a amené beaucoup de scientifiques à se gratter la tête», résumait le surlendemain dans le New York Times le journaliste américain Carl Zimmer, justement auteur récent d’un livre sur la génétique.

La perplexité vient d’une part du fait que l’action de jongler avec les gènes de ce que nous mangeons n’a pas attendu l’invention du mot «OGM». D’autre part, depuis 2001, la science a beaucoup avancé sur le terrain de ce qui s’appelait alors l’ADN recombinant. Là où on imaginait seulement être capable d’insérer un gène d’une autre espèce, des chercheurs ont appris à couper des fragments ou même à en réécrire.

Le résultat est qu’aujourd’hui, une plante qui produit davantage de protéines grâce à ses propres gènes ne contient pas de gènes étrangers, mais elle est pourtant cataloguée en Europe comme un OGM interdit, parce que la technologie n’existait pas avant 2001.

Pas de compromis

L’idée de donner raison aux deux parties avait circulé: en janvier, l’avocat général de la Cour Michal Bobek — un magistrat dont la mission est de représenter l’État — avait publié un avis de plus de 50 pages, dans lequel il écrivait que l’altération de gènes de plantes faisait de celles-ci des OGM au sens de la directive de 2001, mais que les espèces modifiées grâce à des technologies découvertes depuis 2001 devraient être exemptées, en autant qu’elles ne contiennent pas de gènes «étrangers . Cet avis n’a pas été retenu par la Cour.

Reste que pour les deux camps, le débat ne s’arrêtera pas là. On ignore toujours où passe la ligne entre ce qui est un OGM et ce qui ne l’est pas. L’Europe vient de gagner un répit de quelques années… jusqu’à la prochaine invention.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

ApéroChic fête ses sept ans avec Zadig et Voltaire

ApéroChic
Le 23 Octobre, ApéroChic célébrera ses sept années d'existence lors d'une soirée au Bisha Hôtel. L'Express a rencontré les fondatrices de ce concept.
En lire plus...

19 octobre 2018 à 11h00

Non, l’immigration n’est pas en croissance rapide

immigration foule
L’immigration est devenue un enjeu électoral dans plusieurs pays, voire une obsession pour certains gouvernements. Pourtant, une recherche quantitative permet d'entrer en contradiction avec...
En lire plus...

19 octobre 2018 à 7h00

Les Leafs chutent à domicile face aux Penguins de Pittsburgh (3-0)

Leafs
Les Maple Leafs ont été battus ce soir par les Penguins de Pittsburgh sur le score de 3-0. L'Express était présent à l'Arena Scotiabank.
En lire plus...

18 octobre 2018 à 21h37

Quel déguisement choisir pour l’Halloween ?

maquillage de vampires
Alors que l'Halloween approche à grand pas, vous n'avez surement pas encore décidé comment vous déguiser. L'Express est là pour vous aider.
En lire plus...

18 octobre 2018 à 17h00

Le rapprochement entre centres culturels et municipalités à l’étude

Martin Théberge
Un comité chez Patrimoine canadien demande au fédéral de rendre son soutien aux centres culturels plus flexible et durable, d’encourager leurs liens avec les...
En lire plus...

18 octobre 2018 à 14h30

Keep Cool, la nouvelle salle de sport innovante

Keep Cool
La salle de sport Keep Cool, exportée à Toronto par un entrepreneur Français, est un club moderne et innovant où il y en a...
En lire plus...

18 octobre 2018 à 11h00

Josée Forest-Niesing, une nouvelle Franco-Ontarienne au Sénat

Sénat du Canada
Le 11 octobre dernier, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé la nomination de Josée Forest-Niesing au Sénat du Canada. Portrait de cette nouvelle...
En lire plus...

18 octobre 2018 à 8h00

De nouveaux défis pour la ministre Mélanie Joly

Mélanie Joly et Denis Simard
La ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie Mélanie Joly a présenté ses nouveaux défis pour les semaines à venir.
En lire plus...

17 octobre 2018 à 17h00

Nouveau gouvernement québécois, nouveau regard sur le Québec

Infographies Québec
François Legault présentera le premier gouvernement de la Coalition Avenir Québec le jeudi 18 octobre. Pour l’historien Gilles Laporte, c’est un moment on ne...
En lire plus...

17 octobre 2018 à 14h30

Marc Cormier souhaite préserver le patrimoine historique de Toronto

Marc Cormier
Marc Cormier, résident torontois depuis 28 ans, se présente aux élections municipales du 22 octobre dans la circonscription 11 de University-Rosedale. Il évoque pour...
En lire plus...

17 octobre 2018 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur