Le coeur a ses raisons…

Pouvez-vous compter le nombre d’expressions où apparaît le mot «coeur»?

coeur
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le coeur, cet organe central qui assure la circulation du sang dans le corps, est aussi un symbole de l’affectivité. Selon la tradition, il est le siège des émotions, des sentiments, des pressentiments, des états d’âme, des désirs, du courage, de la loyauté, de l’équilibre psychique et même de l’estomac et de la mémoire.

La langue française foisonne d’expressions avec le mot «coeur». En ce mois de la Saint-Valentin, je vous en propose ici quelques-unes réunies dans une petite histoire de cœur inventée de toutes pièces.

Pouvez-vous compter le nombre d’expressions où apparaît ce mot?

À coeur vaillant rien d’impossible

Il était une fois une jeune femme qui s’appelait Catherine. Elle travaillait à cœur de jour dans une tour de bureaux au centre-ville. La jeune femme s’en donnait à son cœur joie à son travail, même si certains qualifiaient son patron de sans-cœur.

Avait-il vraiment un cœur de pierre? Catherine en doutait et faisait peu de cas de l’opinion des autres.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

De toute façon, elle aimait beaucoup son boulot et le faisait de gaieté de cœur. Malgré l’attitude négative des autres, la jeune femme mettait toujours du cœur à l’ouvrage.

La rencontre de deux coeurs

Un jour vers midi, Catherine se retrouvait dans son café favori au coeur de la ville et à côté de son lieu de travail. Elle sirotait un thé fumant tout en lisant le courrier du coeur dont elle appréciait beaucoup les conseils. Gentille comme un coeur, la jeune femme avait eu quelques petits amis, mais cela finissait toujours mal.

Son coeur d’or ayant été brisé à plusieurs reprises, elle décida de le mettre en veilleuse le temps de se remettre de sa dernière rupture. Pour l’heure, plus de peines de coeur pour elle !

Tout à coup, un jeune homme très bien mis entra dans le café et se dirigea vers le comptoir. Catherine leva le regard de son journal et ce fut le coup de coeur. Pourquoi? La chose est difficile à expliquer, mais son coeur commença à battre très fort. En fait, il battait la chamade à un point tel qu’elle oublia la résolution qu’elle venait de prendre.

Comme le petit café était toujours bondé à l’heure du midi, il n’y avait plus qu’une chaise vide: celle en face de Catherine. Le jeune homme paya son café et se retourna.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cachée derrière son journal

Comme il s’approchait de la table de la jeune femme, elle se cacha vite derrière son journal. Arrivé à sa hauteur, le jeune cadre lui demanda s’il pouvait s’asseoir à sa table.

Ne sachant quoi répondre, mais n’écoutant que son coeur, Catherine le regarda et dit que oui, il pouvait s’y asseoir si le coeur lui en disait. Il s’y assit de bon coeur et ils commencèrent à parler de la pluie et du beau temps.

Chose étrange, ils se parlaient à coeur ouvert comme s’ils se connaissaient depuis toujours. Un observateur attentif aurait même dit que le jeune homme, qui s’appelait Guillaume, lui faisait un peu le joli coeur.

S’il est vrai qu’il buvait de tout son coeur ses paroles, Catherine, de son côté, riait de bon coeur de ses blagues.

Après une petite heure, l’homme et la femme échangèrent leurs numéros de téléphone. Ils se revirent de nombreuses fois par la suite et Guillaume finit par demander à Catherine de devenir sa petite amie, ce qu’elle accepta de grand coeur.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Une belle amitié

Les semaines et les mois passèrent et tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Lors de leurs nombreuses rencontres, Guillaume et Catherine s’ouvraient leur coeur l’un à l’autre un peu plus chaque fois. Il lui récitait par coeur des poèmes d’amour et, peu à peu, elle lui donna son coeur.

Mais, en fait, il l’avait déjà pris et le possédait depuis leur première rencontre.

La trahison

Pourtant, un jour où Catherine dut quitter son bureau plus tôt que prévu, elle vit son amoureux dans leur café favori, serrant sur son coeur une autre femme! Et, selon toute vraisemblance, une jeune femme jolie comme un coeur!

Ce n’était pas possible! Est-ce que son ami de coeur avait un coeur d’artichaut? Était-il en réalité un casse-coeur? Un bourreau des coeur? Ce coup bas frappa Catherine en plein cœur.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cette trahison creva le coeur de la jeune femme. La pauvre était au bord des larmes. Elle avait le coeur on ne peut plus gros.

Que faire? Le coeur au bord des lèvres, la malheureuse décida de continuer son chemin sans rien dire ni faire à ce moment-là, histoire de mettre de l’ordre dans ses pensées.

Ce soir-là

Ce soir-là, Catherine appela Guillaume. Déterminée à en avoir le coeur net, elle s’imaginait déjà ce qu’il lui dirait! Elle avait déjà tout entendu: «C’était ma sœur, ma demi-sœur, ma cousine, une vieille amie qui a lancé un cri du coeur et que je consolais de mon mieux… Je ne t’ai pas dit que j’ai un frère jumeau?».

Elle les connaissait toutes par coeur, ces excuses! Mais quand elle lui demanda des explications au téléphone, Guillaume nia tout en bloc.

Elle avait oublié cette réaction-là. Non, il n’était pas au café à cette heure-là en plein coeur à coeur avec une autre femme et, si elle ne le croyait pas, elle n’avait qu’à vérifier auprès d’un tel. Ah oui, le témoin fidèle qui prend à coeur les épreuves d’amour de son meilleur ami.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Guillaume refusait d’en rester là et, déterminé à tirer la situation au clair, il invita Catherine au café le lendemain. À contre-coeur, elle accepta son invitation, prête à faire contre mauvaise fortune bon coeur le cas échéant.

Une bonne surprise

Quelle ne fut pas sa surprise en entrant dans le café ce jour-là! Attablés devant la fenêtre du petit restaurant, étaient deux Guillaumes et l’autre femme!

N’y comprenant rien, mais le coeur soudainement léger, Catherine s’assit à côté d’eux. Guillaume lui présenta son ami d’enfance, Charles, et sa fiancée, Camille, qui venaient d’arriver en ville et qu’il avait rencontrés par hasard au café.

Comme par magie, le poids qui pesait sur le coeur de Catherine disparut. Tout s’expliquait! Après avoir écouté la mésaventure de Catherine, Guillaume et Charles se regardèrent. Il est vrai qu’il y avait un certain air de famille entre les deux, mais de loin.

Quoi qu’il en soit, cette rencontre mit un baume apaisant sur le coeur de Catherine. Elle lui redonna du coeur au ventre et lui fit rire de sa regrettable méprise.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Peu après, Guillaume et Catherine convolèrent en justes noces. Ils vécurent heureux et eurent deux beaux enfants.

La fin

Si vous avez trouvé cinquante expressions avec le mot «coeur» dans cette petite histoire, félicitations!

Bien sûr, il en existe beaucoup d’autres, mais cet article a pour but de montrer l’importance qu’à ce mot dans la langue française. Après tout, ne dit-on pas que le français est la langue de l’amour? En tout cas, un sondage de Babbel datant de 2015 semble le confirmer!

Que votre Saint-Valentin soit tout ce que vous désirez. Je vous le souhaite de tout coeur!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur