Le caucus libéral perd Lalonde et Des Rosiers

Nathalie Des Rosiers et Marie-France Lalonde.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le caucus libéral à l’Assemblée législative de l’Ontario, qui est passé de 58 députés en 2014 à 7 en 2018, perd Marie-France Lalonde et Nathalie Des Rosiers.

La députée d’Orléans à Queen’s Park et ex-ministre des Affaires francophones fait le saut au fédéral: elle sera candidate dans la même circonscription aux élections du 21 octobre prochain.

«J’ai l’expérience nécessaire pour aider l’équipe Trudeau à poursuivre le travail progressiste d’un gouvernement libéral pour notre région et notre pays», a dit Marie-France Lalonde en début de semaine.

Le député actuel au Parlement, Andrew Leslie, avait déjà annoncé qu’il ne se représenterait pas.

Massey College

De son côté, la députée d’Ottawa-Vanier, Nathalie Des Rosiers, quitte la politique pour devenir directrice principale du campus Massey de l’Université de Toronto.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Je me suis rendu compte que la vie politique, ce n’est pas possible avec la famille», a-t-elle dit à Radio-Canada. Elle avait été élue à Queen’s Park en 2016, à la faveur du départ de Madeleine Meilleur, ministre des Affaires francophones pendant 13 ans.

Perte provisoire

Cette perte de deux piliers francophones n’est pas fatale, estiment les observateurs. Les candidats libéraux dans Orléans et dans Ottawa-Vanier partiront favoris quand des élections partielles y seront déclenchées.

John Fraser

Le Parti libéral reste probablement le premier choix des Franco-Ontariens, ce qui ne serait pas prêt de changer en raison des reculs infligés depuis l’élection des Conservateurs de Doug Ford: retour des communications officielles unilingues anglaises, rétrogradation du Commissariat aux services en français, arrêt du financement de l’Université de l’Ontario français, etc.

Chefferie libérale

Le chef intérimaire actuel des Libéraux ontariens est John Fraser, le député d’Ottawa-Sud. L’ancienne première ministre Kathleen Wynne est toujours membre du caucus, ayant été réélue dans Don Valley Ouest.

Ces derniers mois, Mme Lalonde et Mme Des Rosiers auraient toutes deux jonglé avec l’idée de se présenter à la chefferie du parti au prochain congrès, dont la date n’est pas encore connue.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur