L’anorexie, une pathologie qui affecte toute la famille

Hélène Koscielniak, Mégane et Mathis
Hélène Koscielniak, Mégane et Mathis, roman, Ottawa, Éditions David, collection 14/18, 256 pages, 16,95 $.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Image négative de soi, phobie des calories, vomissements, purges, thérapie. Vous devinez que je parle d’anorexie, sujet du 7e roman de Hélène Koscielniak, intitulé Mégane et Mathis.

Ce sont les noms des jumeaux de 16 ans et c’est Mégane qui veut perdre du poids à tout prix.

Comme le sujet de l’anorexie chez les ados n’est pas nouveau, il faut faire preuve d’originalité dans l’approche de cette thématique. Hélène Koscielniak réussit à tirer son épingle du jeu (ou sa fourchette de l’assiette) en mettant en scène parents, jumeau, copine et petit-ami de Mégane.

Dans le Nord ontarien

La protagoniste est une adolescente de 16 ans, en 10e année. Son lieu de résidence n’est pas indiqué. Il est cependant fait mention de la route 11, de la forêt Claybelt et d’une école secondaire de langue française. Cela me confirme que l’action du roman se déroule dans le Nord ontarien, probablement à Kapuskasing, là où vit la romancière.

Comme Mathis, j’ai eu une sœur jumelle. Je suis toujours surpris de lire que les jumeaux sont «conscients l’un de l’autre en tout temps» et qu’ils peuvent «communiquer par télépathie». Mon expérience est loin de ressembler à cela.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Bien plus qu’un simple entêtement

Mégane a déjà été affublée du terrible surnom de Mégramme Kilogramme lorsqu’elle était un peu grassette.

Ce n’est plus le cas, mais elle sent les calories «agir dans son corps comme de la levure dans du pain». L’adolescente refuse tout repas et sa mère lui dit d’arrêter ses folies, de se remettre à manger «de façon raisonnable comme tout le monde».

Hélène Koscielniak décrit avec brio comment l’anorexie conduit une ado à faire des choses bizarres et à adopter souvent à des raisonnements insensés.

D’un chapitre à l’autre, on découvre que l’anorexie n’est pas un simple entêtement, mais bien une maladie mentale, un désordre psychologique, une pathologie qui peut affecter toute la famille.

Le jeune public appréciera

Les parents se demandent s’ils ont été la cause de ce dérèglement chez leur enfant adorée. Le père, en particulier, sous-estime «l’ampleur de la complexité d’un trouble du comportement alimentaire».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le rôle joué par la copine et le petit-ami de Mégane donne au récit un ton que le jeune public appréciera. Pas surprenant que Mégane et Mathis paraisse dans la collection 14/18 des Éditions David.

J’aurais aimé, pour ma part, voir Mathis jouer un rôle encore plus prépondérant.

La romancière écrit avec une certaine ironie que Mégane «ne semblait pas dans son assiette».

Une grande écrivaine franco-ontarienne

Côté style, je m’attendais à lire des dialogues plus typiques du «tarois», nom que l’écrivaine donne au parler populaire d’un grand nombre de Franco-Ontariens.

J’ai lu tous les ouvrages de Hélène Koscielniak. Je peux affirmer que son œuvre romanesque demeure une des plus importantes dans le corpus franco-ontarien du XXIe siècle.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur