L’AFO distribuera 1,25 million $ du fédéral

Effet multiplicateur veut créer et maintenir des emplois

programme fédéral

Carol Jolin, président de l'AFO, Mona Fortier, députée fédérale d'Ottawa-Vanier, Peter Hominuk, directeur général de l'AFO, et Carl Lamarche, chargé de la mise en oeuvre du programme Effet multiplicateur.


4 février 2019 à 15h00

L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) gérera un programme de petits octrois communautaires de 1,25 millions $ sur trois ans financé par l’Agence fédérale de développement économique de l’Ontario (FedDev).

Il s’agit d’une nouvelle mouture du programme Jeunes stagiaires qui était administré par l’AFO depuis quelques années.

Création d’emplois

En lançant ce programme «plus flexible», rebaptisé Effet multiplicateur, le président de l’AFO, Carol Jolin, et la députés fédérale d’Ottawa-Vanier, Mona Fortier, ont précisé la semaine dernière qu’il servira à «renforcer la capacité de développement économique des organismes et entreprises francophones dans l’Est, le Centre et le Sud-Ouest de l’Ontario».

Des montants non-remboursables variant de 2 500 $ à 25 000 $ par année seront versés aux entreprises et organismes communautaires admissibles.

L’impact à long-terme recherché d’Effet multiplicateur est la création ou le maintien de 75 emplois, ainsi que la réalisation d’un plus grand nombre de projets communautaires et économiques. «Il s’agit d’une occasion en or pour renforcer l’innovation, l’entrepreneuriat et la collaboration chez les entreprises et organismes franco-ontariens», estime M. Jolin.

On trouve un guide et un formulaire de demande à Effet multiplicateur sur le site de l’AFO.

Pas un PAFO fédéral

D’aucuns ont trouvé à ce programme des airs de famille avec le PAFO, le Programme d’appui à la francophonie ontarienne du ministère des Affaires francophones de l’Ontario (1M$ par année), dont le sort est incertain depuis l’élection du 7 juin dernier.

«Le PAFO était davantage axé sur des projets communautaires pour faire vibrer la francophonie et faciliter la réalisation de programmes», a expliqué M. Jolin à l’émission #ONfr de TFO. «Ce programme-ci vise plutôt la création d’emplois. Là, on cherche des effets multiplicateurs, et que les emplois créés deviennent permanents.»

FFO et autres

La Fondation franco-ontarienne (FFO), qui distribue chaque année quelques dizaines de milliers de dollars à divers projets communautaires, joue un rôle semblable. Ses fonds proviennent des intérêts générés par le placement de dons privés.

Le Conseil des arts du Canada, le Conseil des arts de l’Ontario et la Fondation Trillium sont aussi très sollicités.

Sur le site de l’AFO, on trouve une liste de bailleurs de fonds qui offrent des subventions aux organismes œuvrant pour la communauté.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Cinq flûtes des cinq continents

North Wind Concerts
Alison Melville est à la tête du projet de concert Encircling the World: Flutes qui sera présenté le dimanche 2 mars à 19h30 au...
En lire plus...

22 février 2019 à 7h00

Troisième revers consécutif pour les Maple Leafs

Les Maple Leafs de Toronto étaient de retour à domicile après un long voyage de 6 parties à l'étranger. Pour l'occasion ils recevaient la...
En lire plus...

21 février 2019 à 22h30

17 255 écrivains canadiens se partagent 12 282 712 $

écrivains
Depuis 30 ans, le programme du Droit de prêt public (DPP) verse aux écrivains canadiens une somme d’argent en reconnaissance de l’utilisation de leurs...
En lire plus...

21 février 2019 à 17h00

La station Kipling: circulez, y a rien à voir

Cette semaine, nous poursuivons les Visites Express consacrées aux extrémités du métro torontois. Après Finch et McCowan, nous nous sommes rendus à l'ouest de...
En lire plus...

21 février 2019 à 13h00

Common law en français: Calgary devance Toronto

Ian Holloway, doyen, Faculté de droit, Université de Calgary; Nickie Nikolaou, vice-doyenne (Calgary); Adam Dodek, doyen, Faculté de droit, Université d’Ottawa; Caroline Magnan, directrice du Programme de certification de common law en français; Alexandra Heine, étudiante de 3e année en droit (Calgary).
Un nouveau partenariat sur l'enseignement de la common law, conclu entre les facultés de droit de l’Université d’Ottawa et de l’Université de Calgary, va...
En lire plus...

21 février 2019 à 11h00

Incertitude environnementale et arrogance humaine

roman
Le premier roman de Christiane Vadnais, Faunes, est un récit dystopique qui s’insère dans un courant de fiction climatique.
En lire plus...

21 février 2019 à 9h00

Ils ont apporté la rougeole à l’école

Encore un. Un père de famille qui se retrouve au centre d’une poussée de cas de rougeole, en Colombie-Britannique, reconnaît ne pas avoir fait...
En lire plus...

21 février 2019 à 7h00

Une assemblée citoyenne de l’AFO sur Facebook

Résistance
L'Assemblée de la francophonie de l'Ontario organise sa première assemblée citoyenne en direct sur Facebook le mardi 26 février à 17 h.
En lire plus...

20 février 2019 à 17h10

McMichael accueille l’art pluriel de Françoise Sullivan

McMichael
Les femmes à l’honneur! Depuis le 16 février, le Musée d'art canadien McMichael ouvre ses portes à deux expositions itinérantes sur deux grandes artistes:...
En lire plus...

20 février 2019 à 13h00

Facebook, sauveur des journaux?

journaux, presse, médias
Responsable majeur de leur détresse, Facebook vient aujourd’hui au secours des journaux désemparés en promettant 300 millions $ pour divers projets de journalisme local....
En lire plus...

20 février 2019 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur