Charme industriel entre les briques rouges de la Distillerie

Le paysage industriel du XIXe siècle rencontre l'art moderne

La Distillerie

Un des quartiers les plus appréciés par Torontois et touristes


22 juin 2018 à 19h00

La Distillerie est bien un quartier de Toronto où le paysage industriel rencontre l’art moderne.

Les gens y viennent pour venir se restaurer dans les enseignes alimentaires les plus cotées, pour se refaire une garde-robe branchée ou pour flâner dans l’une des nombreuses galeries d’art.

Au XIXe siècle, on y trouvait la distillerie Gooderham and Worts, la plus importante fabrique de whisky au monde.

L’architecture industrielle a été préservée et fait aujourd’hui l’élégance d’un des quartiers les plus appréciés de Toronto.

Entièrement piétonnières, les briques rouges typiques du vieux Toronto tapissent les murs et donnent au quartier un charme sans pareil.

Pour une nouvelle édition de Visites Express, nous vous emmenons là où les vieilles effluves de whisky vous permettent de prendre le pouls de Toronto.

Au goût du jour

La rénovation et la piétonnisation de la distillerie au début des années 2000 sont un succès incontestable. Les entrepôts du XIXe  siècle ont été mis au goût du jour créant un contraste entre l’ancien et l’ultramoderne qui fait le charme de ce coin à l’Est de Toronto.

Les meuneries et laiteries laissent place à des magasins tendance et des galeries d’art frôlant la suffisance.

Les rues sont pavées et bordées de magasins qui soignent leur présentation. Des vitrines bohèmes aux plus excentriques, il y en a pour tous les goûts.

La Distillerie
Chaque échoppe soigne sa présentation

Les petites boutiques de vêtements qui bordent la place centrale sont des petits créateurs qui vendent des pièces uniques moyennant un certain prix.

À chaque boutique de vêtements sa spécialité. Les plus jeunes accros à la mode ont même une enseigne qui leur est réservée avec Mini Mioche.

Les magasins sont en recherche constante de nouveaux concepts pour séduire leur clientèle la plus avant-gardiste.

La Distillerie
De grands noms de la mode sont à retrouver à la Distillerie

Art envahisseur

Que l’art soit derrière les murs ou dans les rues, il est partout. C’est ce qui caractérise le mieux les rues pavées du site. Il est bon de savoir que nos yeux se poseront toujours sur une oeuvre d’art.

Les lettres géantes L-O-V-E est un noeud du quartier. Les touristes attendent patiemment leur tour pour se faire prendre en photo devant les innombrables cadenas qui rappellent le Pont des Arts de Paris.

La Distillerie
Des touristes devant les lettres en cadenas

N’oubliez pas de lever la tête, quelques sculptures impressionnantes frôlent les toits des anciennes usines.

La Distillerie doit remercier ses 22 galeries d’art. Grâce à elles, le quartier tient sa réputation de quartier branché. L’Express vous a notamment fait connaître la Thompson Landry Gallery.

Condensation alimentaire

Pour se restaurer, ce n’est pas le choix qui manque. Les nombreux restaurants, cafés et bars concentrés dans quelques rues vous feront voyager.

La petite terrasse à l’Européenne de Arvo Coffeeque l’on connaît bien – ravira les promeneurs en quête de soleil en cette période estivale.

Plus animé, nous avons un peu plus loin Elcatrin Destileria. Les effluves de tequila et la musique latino vous guideront sur la terrasse colorée de ce restaurant mexicain à la mode.

L’incontournable Mill Street Brew Pub, connu pour avoir brassé la première bière bio en Ontario, est parfait pour une pause alcoolisée. C’est aussi une occasion pour accompagner son verre d’un sandwich au homard.

La Distillerie ne dort jamais

Le quartier ne manque pas d’attirer les faveurs d’événements qui rêvent de profiter du cadre manufacturier du quartier. Il y a toujours quelque chose à faire et à voir à la Distillerie. Une fois que les machines sont lancées, personne ne se porte volontaire pour les arrêter.

Marché du Noël, Light Fest ou plus récemment Luminato, des artistes itinérants ou oeuvres d’arts temporaires vagabondent dans les rues de l’ancienne fabrique de whisky toute l’année.

Ce week-end, vous pouvez retrouver le festival «Rock the Distillery» le samedi. Le dimanche, une journée de yoga en plein air pour célébrer le solstice d’été est organisée. Retrouvez ici le calendrier complet pour ne pas manquer un seul temps de fête.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La station Kipling: circulez, y a rien à voir

Cette semaine, nous poursuivons les Visites Express consacrées aux extrémités du métro torontois. Après Finch et McCowan, nous nous sommes rendus à l'ouest de...
En lire plus...

21 février 2019 à 13h00

Common law en français: Calgary devance Toronto

Ian Holloway, doyen, Faculté de droit, Université de Calgary; Nickie Nikolaou, vice-doyenne (Calgary); Adam Dodek, doyen, Faculté de droit, Université d’Ottawa; Caroline Magnan, directrice du Programme de certification de common law en français; Alexandra Heine, étudiante de 3e année en droit (Calgary).
Un nouveau partenariat sur l'enseignement de la common law, conclu entre les facultés de droit de l’Université d’Ottawa et de l’Université de Calgary, va...
En lire plus...

21 février 2019 à 11h00

Incertitude environnementale et arrogance humaine

roman
Le premier roman de Christiane Vadnais, Faunes, est un récit dystopique qui s’insère dans un courant de fiction climatique.
En lire plus...

21 février 2019 à 9h00

Ils ont apporté la rougeole à l’école

Encore un. Un père de famille qui se retrouve au centre d’une poussée de cas de rougeole, en Colombie-Britannique, reconnaît ne pas avoir fait...
En lire plus...

21 février 2019 à 7h00

Une assemblée citoyenne de l’AFO sur Facebook

Résistance
L'Assemblée de la francophonie de l'Ontario organise sa première assemblée citoyenne en direct sur Facebook le mardi 26 février à 17 h.
En lire plus...

20 février 2019 à 17h10

McMichael accueille l’art pluriel de Françoise Sullivan

McMichael
Les femmes à l’honneur! Depuis le 16 février, le Musée d'art canadien McMichael ouvre ses portes à deux expositions itinérantes sur deux grandes artistes:...
En lire plus...

20 février 2019 à 13h00

Facebook, sauveur des journaux?

journaux, presse, médias
Responsable majeur de leur détresse, Facebook vient aujourd’hui au secours des journaux désemparés en promettant 300 millions $ pour divers projets de journalisme local....
En lire plus...

20 février 2019 à 11h00

Roman d’une culture générale transcendante

livre
L’action de Complot à l’Unesco, le tout dernier roman d’Alain Bernard Marchand, se déroule en grande partie à Paris, siège de l’institution onusienne du...
En lire plus...

20 février 2019 à 9h00

Traitement miracle? Posez ces deux questions

science
Une annonce pour le moins spectaculaire — un traitement pour le cancer dès 2020 — a attiré l’attention des médias il y a deux...
En lire plus...

20 février 2019 à 7h00

Bien plus qu’une école de métiers

Club canadien de Toronto
Le Collège Boréal est bien plus qu’une institution post-secondaire, près du quart de ses étudiants possédant déjà un diplôme universitaire et venant y trouver...
En lire plus...

19 février 2019 à 22h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur