Le Festival de la Lumière encore plus spectaculaire

Jusqu'au 4 mars au quartier de la Distillerie

Une installation artistique lumineuse impressionante sur un toit de la Distillerie.


25 janvier 2018 à 15h52

Depuis le 19 janvier, et ce jusqu’au 4 mars, le quartier de la Distillerie brille de mille feux – ou devrait-on dire «de milliers de LEDs» – pour la seconde édition du Festival de la Lumière de Toronto «plus grand, plus impressionnant, et plus lumineux», d’après son slogan.

S’ouvrant chaque soir au coucher du soleil, le festival éteint la lumière à 21h en semaine et 22h le week-end.

«La lumière», ce sont une trentaine d’installations artistiques réalisées par des artistes locaux et internationaux, dont le Hongrois Viktor Vicsek qui expose ses Têtes parlantes, ou encore le groupe d’artistes canadiens Heavy Meta Collective qui présente Heavy Meta, un impressionnant dragon cracheur de feu de 10 mètres de haut.

Heavy Meta, des artistes canadiens Heavy Meta Collective.

L’objectif du festival serait de réchauffer et d’apporter de la lumière aux Canadiens, à la période de l’année la moins ensoleillée, et la plus froide.

«On ne prétend pas être un festival esthético-chic», explique Mathew Rosenblatt, le créateur du festival, et un des artistes exposants. «C’est un festival accessible à tous. On veut simplement rendre l’hiver moins craignos, avec de jolies oeuvres lumineuses, et faire sourire les gens.»

Totalement gratuit, le festival transforme le quartier historique de la Distillerie, 45 soirs d’affilée, en l’une des plus grandes galeries ouvertes en Amérique du Nord.

Installation lumineuse.

Le samedi soir, les visiteurs sont invités à venir au festival vêtu d’un costume «créatif et d’hiver, ou juste très amusant». Cela prend part au projet You Are The Art du festival.

En postant une image de leur costume sur Instagram, avec le mot-dièse #tlfcostume, les participants au concours You Are The Art peuvent prétendre au premier prix d’une somme de 400$ et à cinq prix secondaires, chacun d’une valeur de 100$. Le concours est relancé chaque semaine.

Une présence mystérieuse.

«On aimerait que ce soit une expérience interactive», explique Rosenblatt. «On veut que les visiteurs s’amusent et rendent le festival encore plus créatif, inspirant, et mémorable.

Mais attention, aucun costume offensif ne sera toléré. Cela inclut de se déguiser en Donald Trump. D’autres mauvaises idées seraient de se déguiser en joueur de hockey, ou en sorcière – ce n’est pas l’Halloween!»

Des oeuvres aux allures de feu d’artifice.
Peace and Love.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Simon Jalbert: une idée à la minute

À 28 ans, Simon Jalbert a déjà cinq entreprises à son actif. Le fondateur de Traction House, spécialisée dans le marketing ciblé, fait le...
En lire plus...

15 octobre 2018 à 14h30

Élections scolaires: nos candidates et candidats

élections municipales et scolaires
Voici la liste des candidates et candidats aux élections scolaires du 22 octobre 2018 dans chacune des circonscriptions, ou régions, de nos deux conseils...
En lire plus...

15 octobre 2018 à 11h00

Gilles Archambault a tenu un journal intime de citations

En toute reconnaissance
Depuis une cinquantaine d’années, Gilles Archambault a inscrit des phrases (citations) dans un carnet bleu, sur des thèmes qui lui sont chers.
En lire plus...

15 octobre 2018 à 8h00

Wanda Plus TV: promouvoir la culture africaine

Wanda Plus TV
Créée à l'initiative de José Ndzeno, Wanda Plus TV est la nouvelle chaîne torontoise dédiée à la promotion de la culture africaine.
En lire plus...

14 octobre 2018 à 15h30

Luc de Larochellière de retour sur scène avec son groupe original

Luc de Larochellière
En 1988, le chanteur Luc de Larochellière sortait Amère America, qui allait devenir disque d’or. Luc de Larochellière en célèbre le 30e anniversaire en...
En lire plus...

14 octobre 2018 à 13h00

Littérature de la confrontation

Qui a tué mon père
Qui a tué mon père. Édouard Louis ne pose pas une question, il accuse. À 25 ans, l'auteur a publié trois romans autobiographiques traduits...
En lire plus...

14 octobre 2018 à 9h00

Quiz: 1968, année inoubliable

quiz
1968 est une année riche en événements. Vous rappelez vous de tout ?
En lire plus...

14 octobre 2018 à 7h00

Le « cohousing » en marche à Winnipeg

habitat groupé
Le « cohousing » regroupe des familles, des couples ou des personnes seules autour d’une «maison commune», où ils partagent des services d’usage courant....
En lire plus...

13 octobre 2018 à 15h30

Les producteurs laitiers canadiens sacrifiés ?

Johnny Gallant
Les producteurs laitiers du Canada n’ont pas mis longtemps à réagir aux modalités de l’accord avec les États-Unis et le Mexique qui, s’il est...
En lire plus...

13 octobre 2018 à 12h00

Port du voile: pour vivre sans se cacher

musulmane
Lorsqu’elle a choisi de porter le voile, Loubna Dabet a senti que la France lui imposait une façon de vivre qui ne lui convenait...
En lire plus...

13 octobre 2018 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur