Le Festival de la Lumière encore plus spectaculaire

Jusqu'au 4 mars au quartier de la Distillerie

Une installation artistique lumineuse impressionante sur un toit de la Distillerie.


25 janvier 2018 à 15h52

Depuis le 19 janvier, et ce jusqu’au 4 mars, le quartier de la Distillerie brille de mille feux – ou devrait-on dire «de milliers de LEDs» – pour la seconde édition du Festival de la Lumière de Toronto «plus grand, plus impressionnant, et plus lumineux», d’après son slogan.

S’ouvrant chaque soir au coucher du soleil, le festival éteint la lumière à 21h en semaine et 22h le week-end.

«La lumière», ce sont une trentaine d’installations artistiques réalisées par des artistes locaux et internationaux, dont le Hongrois Viktor Vicsek qui expose ses Têtes parlantes, ou encore le groupe d’artistes canadiens Heavy Meta Collective qui présente Heavy Meta, un impressionnant dragon cracheur de feu de 10 mètres de haut.

Heavy Meta, des artistes canadiens Heavy Meta Collective.

L’objectif du festival serait de réchauffer et d’apporter de la lumière aux Canadiens, à la période de l’année la moins ensoleillée, et la plus froide.

«On ne prétend pas être un festival esthético-chic», explique Mathew Rosenblatt, le créateur du festival, et un des artistes exposants. «C’est un festival accessible à tous. On veut simplement rendre l’hiver moins craignos, avec de jolies oeuvres lumineuses, et faire sourire les gens.»

Totalement gratuit, le festival transforme le quartier historique de la Distillerie, 45 soirs d’affilée, en l’une des plus grandes galeries ouvertes en Amérique du Nord.

Installation lumineuse.

Le samedi soir, les visiteurs sont invités à venir au festival vêtu d’un costume «créatif et d’hiver, ou juste très amusant». Cela prend part au projet You Are The Art du festival.

En postant une image de leur costume sur Instagram, avec le mot-dièse #tlfcostume, les participants au concours You Are The Art peuvent prétendre au premier prix d’une somme de 400$ et à cinq prix secondaires, chacun d’une valeur de 100$. Le concours est relancé chaque semaine.

Une présence mystérieuse.

«On aimerait que ce soit une expérience interactive», explique Rosenblatt. «On veut que les visiteurs s’amusent et rendent le festival encore plus créatif, inspirant, et mémorable.

Mais attention, aucun costume offensif ne sera toléré. Cela inclut de se déguiser en Donald Trump. D’autres mauvaises idées seraient de se déguiser en joueur de hockey, ou en sorcière – ce n’est pas l’Halloween!»

Des oeuvres aux allures de feu d’artifice.
Peace and Love.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Quiz : les chutes du Niagara

12 août
L'une des principales attractions du Canada
En lire plus...

12 août 2018 à 7h00

Incompétence culturelle

Arabie saoudite Canada
L'Arabie saoudite n'a pas besoin du Canada: c'est à nous de maintenir les liens
En lire plus...

11 août 2018 à 9h00

Le Hobbit n’a pas laissé de descendants

caverne
L’île de Florès : la clef d’un mystère de l’environnement et de la génétique
En lire plus...

11 août 2018 à 7h00
La Maison Toronto

Appel aux bénévoles – Conseil d’Administration

La Maison Toronto - Vos compétences pour l’orientation et la gestion stratégique de l’organisme sont recherchées!!!  La Maison est à la recherche de femmes dynamiques dont la contribution aidera à son épanouissement et ...
En lire plus...

Boukman Eksperyans et Klô Pelgag en septembre

Dix jours de Francophonie en fête à la Distillerie, Isabel Bader, l’AFT et dans les écoles
En lire plus...

10 août 2018 à 9h00

Une théorie mathématique sur les hallucinations ?

peinture
Répétition de quatre motifs géométriques : spirale, tunnel, toile d’araignée et ruche
En lire plus...

10 août 2018 à 7h00

Le mégalodon toujours vivant? Un mythe aux dents longues

Trois fois plus gros qu’un requin blanc
En lire plus...

9 août 2018 à 13h00

François Guérin nommé au Tribunal de la sécurité sociale

Tribunal de la sécurité sociale du Canada
Il reste candidat au Conseil scolaire Viamonde pour la région de York
En lire plus...

9 août 2018 à 11h00

Les Autochtones sont passés de l’autonomie à la dépendance

Premières Nations
Yves Breton redécouvre le baron de Lahontan, «le plus grand écrivain de la Nouvelle-France»
En lire plus...

9 août 2018 à 9h00

Le jugement européen sur les OGM ajoute à la confusion

champ de blé
Haro sur les gènes étrangers ou manipulés
En lire plus...

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur