Invités d’outre-tombe au 25e anniversaire du Salon du livre

À la Bibliothèque centrale de mercredi à samedi

Magasinage des Fêtes au Salon du livre de Toronto.
Magasinage des Fêtes au Salon du livre de Toronto.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Il y a peu d’invités d’outre-mer cette année au 25e Salon du livre de Toronto, la plupart des écrivains qu’on y croisera de mercredi à samedi provenant de l’Ontario, du Québec et d’autres provinces du Canada. Mais quatre personnalités d’outre-tombe y participeront!

L’après-midi du samedi 2 décembre, au 2e étage de la Bibliothèque de référence de Toronto, sera en effet le moment, pour les organisateurs du Salon, de fêter son 25e anniversaire, en compagnie virtuelle de la fondatrice Christine Dumitriu Van Saanen (décédée en 2008) et de trois autres grands amis de cet événement annuel: Pierre Léon (2013), Cecile Cloutier (2017) et Michel Dallaire (2017).

Le président Valéry Vlad
Le président Valéry Vlad

On ne promet cependant rien de morbide: «émotion, humour, nostalgie, poésie, musique et beaucoup de surprises» seront au rendez-vous, affirme le président Valéry Vlad, notamment grâce aux anecdotes relatées par les Marc Lemyre, Guy Mignault, Paul-François Sylvestre, Alain Baudot, Marguerite Andersen et d’autres personnes qui ont trinqué (ou croisé le fer) avec Mme Van Saanen quand le Salon se passait au Palais des congrès, rue Front, puis avec ses successeurs au manège militaire de la rue Queen Est et finalement à la grande Bibliothèque de Yonge et Bloor.

Talent et verve

Le bédéiste émérite Paul Roux, Marseillais d’origine établi depuis longtemps à Ottawa, sera de la fête, en plus, le matin, d’animer des ateliers pour les jeunes. Auteur et illustrateur de plus de 170 livres et albums depuis plus d’un quart de siècle, Paul Roux a reçu de nombreux prix et est le fondateur du Rendez-vous international de la BD de Gatineau.

Paul Roux

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

On y retrouvera aussi l’animateur radio-canadien Éric Robitaille – verve et rire garantis – à qui le Salon du livre aura d’ailleurs rendu un hommage spécial la veille, 1er décembre à 19h.

Depuis plusieurs années, en effet, le Salon du livre salue une personnalité «qui sert d’une façon particulière le fait culturel français en Ontario». L’animateur de radio sudburois et chroniqueur de disques et de livres est un visiteur fréquent du Salon du livre de Toronto en tant que modérateur de débats, panéliste ou performeur.

Débat, prix et slam

Ce même vendredi soir, on discutera aussi du «rêve américain» avec les auteurs Claude Guilmain, de Toronto (la pièce de théâtre AmericanDrean.ca, récemment à l’affiche du Théâtre français de Toronto), et Guy Gauthier, de New York après le Manitoba (le recueil de poésie La hantise du passé).

Claude Guilmain
Claude Guilmain

Claude Guilmain est d’ailleurs finaliste – en compagnie de Gabriel Osson (Hubert, le restavèk) et Paul-François Sylvestre (Ma jumelle m’a quitté dans la dignité) – au prix littéraire Christine Dumitriu Van Saanen, que remettra un jury du Salon du livre de Toronto lors de sa soirée d’ouverture officielle mercredi.

Une Grande soirée littéraire «en trois temps trois mouvements» est prévue jeudi. On y a programmé des rencontres avec des lauréats et finalistes de prix littéraires ontariens et québécois 2017, des lectures de poésie par cinq auteurs, et du slam avec quatre écrivains et artistes, dont le chanteur et musicien torontois d’origine française Kyris.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Éric Robitaille
Éric Robitaille

Invasion jeunesse

Le Salon et sa quarantaine d’exposants seront envahis par les jeunes de nos écoles françaises et d’immersion pendant les trois matinées des mercredi, jeudi et vendredi.

En plus de bouquiner, ils rencontreront plusieurs auteurs jeunesse chevronnés et participeront à des ateliers sur leurs ouvrages et sur des thèmes aussi variés que le hockey, les jeux vidéo, les légendes autochtones, l’équitation, les super-héros, la bande dessinée et même l’éducation aux droits humains avec une représentante d’Amnistie internationale.

Mireille Messier
Mireille Messier

Le samedi matin aussi, cette fois avec leurs parents plutôt que leurs enseignants, les enfants pourront rencontrer le père Noël et les auteures jeunesse Michèle Laframboise et Mireille Messier.

«Le livre nous fait redécouvrir le monde tout au long de notre vie», rappelle Valéry Vlad. «La lecture fait de chacun d’entre nous un être meilleur.»

Il ne manque pas non plus de faire valoir que «le temps des Fêtes approche à grands pas», et qu’on trouvera à la foire «le cadeau parfait parmi des milliers de livres jeunesse, romans, bandes dessinées, guides pratiques, dictionnaires, nouvelles…»

La fondatrice Christine Dumitriu Van Saanen (à d.) avec des membres de l'équipe du Salon du livre de Toronto au tournant des années 2000: Lelia Young, Suzette Dulac, Paul Ceurstemont, Nadia Moalic Gahagnon, Pierre Léon et Alain Baudot.
La fondatrice Christine Dumitriu Van Saanen (à d.) avec des membres de l’équipe du Salon du livre de Toronto au début des années 2000: Lelia Young, Suzette Dulac, Paul Ceurstemont, Nadia Moalic Gahagnon, Pierre Léon et Alain Baudot.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur