Un «village» pour les aînés francophones de York en 2025

Communauté du Trille Blanc
Une partie de l'équipe de la Communauté du Trille Blanc. En bas au centre, son président, Jean Bouchard. Source: site de la CTB
Partagez
Tweetez
Envoyez

Un groupe de la région de York, au nord de Toronto, planche depuis trois ans sur un projet de logements et de centre d’activités pour les aînés francophones et francophiles.

Réunie en assemblée générale ce samedi 29 janvier, la Communauté du Trille blanc estime pouvoir réaliser son projet de «village» multigénérationnel en 2025.

2022 sera l’année de l’achat du terrain et de la consolidation de la gouvernance du projet.

GTA, Grand Toronto
Le «village» du Trille blanc pourrait être construit à Aurora.

Des gens de tous les milieux

L’organisme a vu le jour en 2019, avec l’objectif d’offrir un environnement et une qualité de vie en langue française aux personnes âgées de la grande région de York. Cette association regroupe des femmes et hommes d’affaires, des enseignants, des avocats…

Tous sont très impliqués dans la communauté francophone de York, au niveau scolaire, culturel et sportif.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Parmi eux, on retrouve notamment Charles Beer, ancien ministre des Affaires francophones dans le gouvernement de David Peterson.

« Il était une fois, une bande de courageux »

Jean Bouchard, président de la Communauté du Trille blanc, rappelle que ce projet, parti de zéro, est aujourd’hui plus qu’un imaginaire. La vision de l’association, une communauté et un espace de vie adapté aux aînés francophones de York, sera bientôt réalité.

Ce futur «village» est inspiré des centres d’aînés francophones déjà présentes en Ontario, comme les Centres d’Accueil Héritage à Toronto.

Pour 2025, la Communauté espère ainsi offrir un village autonome et complet. Celui-ci comportera des unités de logements résidentiels sous forme de condos-appartements, mais aussi des maisons détachées ou semi-détachées.

aînés
L’édifice à logements géré à Toronto par les CAH, qui fournit aussi des services sur place et à l’extérieur. Le projet multigénérationnel de la Communauté du Trille blanc comporterait aussi des maisons, des bureaux, des commerces, des espaces de loisirs et de rassemblement.

Des activités pour tous, jusqu’aux soins palliatifs

Le village proposera avant tout un service de santé adapté, notamment en soins longue durée et palliatifs. Ainsi que des espaces communautaires (maison de la culture, lieux de cultes) et commerciaux (boulangerie, boutiques).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

On parle d’environ 20 000 pieds carrés d’espaces à bureaux et de commerces, une garderie, des services de santé, des espaces de réunion, de loisirs et de restauration.

À l’extérieur, le village prévoit un grand espace pour un jardin communautaire, une aire de pique-nique, un terrain de jeu, une piscine, un espace pour des spectacles ou de l’animation.

« Nous portons notre rêve à bout de bras et nous en sommes fiers », souligne Jean Bouchard.

Lutter contre la précarité des aînés francophones

La pandémie a souligné le besoin urgent de mettre en place des aides pour les personnes âgées.

Selon un rapport en 2019 de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO), les aînées sont les premières victimes de la précarité. Dans tout le Grand Toronto, le seul foyer francophone de soins de longue durée est le Pavillon Omer Deslauriers, un étage de la résidence municipale Bendale Acres à Scarborough.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
aînés, Bendale Acres, Pavillon Omer Deslauriers, soins de longue durée
La résidence municipale Bendale Acres, au 2920 avenue Lawrence est à Scarborough, est la seule de la métropole à offrir un étage francophone: le Pavillon Omer Deslauriers.

« Notre rêve a pris du sens en 2021 »

2021 fut décisive pour la Communauté du Trille blanc. L’association a pu mettre le projet en forme grâce à une consultation communautaire auxquels beaucoup ont participé.

Cette étude a ainsi révélé que 92% des francophones de York utilisent le français à la maison, et que 78% envisagent un nouvel endroit d’hébergement à la retraite, de préférence en français. Le projet prend tout son sens.

Le couple Nicole et Steve Mirkopoulos (vice-président des studios Cinespace), qui suit de très près le projet, a offert à la Communauté un prêt sans intérêts de 10 millions $ pour acquérir le terrain du futur village.

Communauté du Trille Blanc
Steve et Carole Markopoulos, les généreux donateurs du projet. Source: site du CTB.

Les politiques francophones en renfort

Communauté du Trille Blanc
Natalie Kusendova

Le projet du village du Trille blanc est suivi de près par de nombreux acteurs politiques de York. Il est notamment soutenu par des députés provinciaux. Parmi eux, Natalia Kusendova, députée de Mississauga-Centre et assistante parlementaire de la ministre des Affaires francophones.

Elle salue vivement le projet de village des aînés, qui répond à « un besoin essentiel de la population francophone de la région de York et favorise les liens communautaires entre les générations ».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Mme Kusendova a pu débloquer plus de 700 places en services de soins longue durée en français dans l’Ontario. Elle a également permis de créer de nouvelles places en formation de préposés aux soins aux collèges Boréal et La Cité.

Autre soutien important au projet: Carol Jolin, président de l’AFO. Présent lors de la présentation du projet, il s’est dit « impressionné et heureux de voir se réaliser ce projet ambitieux ».

Rassembler les francophones de York

Ces dernières années, la communauté francophone de York a su composer avec la pandémie et avancer, notamment en s’accompagnant d’experts pour renforcer le plan stratégique du projet. Elle compte déjà plusieurs soutiens importants comme celui de la municipalité d’Aurora.

En 2022, l’objectif de la Communauté du Trille blanc sera de renforcer les liens avec la communauté francophone, ainsi qu’avec les futurs partenaires du village des aînés. Concrètement, 2022 sera l’année de l’achat du terrain et consolidation de la gouvernance du projet.

Jean Bouchard se réjouit de l’engouement des partenaires économiques, sociaux et associatifs de la région de York.

Il espère désormais pouvoir travailler avec la FARFO, le lobby politique des aînés et retraités franco-ontariens, dans la suite du projet. « Nous continuerons de porter notre culture francophone arc-en-ciel. »

Communauté du Trille Blanc
La Communauté du Trille Blanc a été créée en 2019.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur