Fête de la programmation d’automne chez CHOQ FM

Guillaume Lorin, CHOQ FM
Le directeur général de CHOQ FM, Guillaume Lorin.
Partagez
Tweetez
Envoyez

La radio communautaire franco-torontoise CHOQ FM lançait récemment sa programmation d’automne-hiver au cours d’une soirée dans ses bureaux et studios de la rue Lansdowne.

Quelques dizaines d’auditeurs et d’animateurs étaient de la fête, le 13 octobre, accueillis par la présidente de la Coopérative radiophonique, Judith Charest, le directeur général Guillaume Lorin, et la directrice de la programmation Nathalie Salmeron.

La député fédérale de la Davenport, Julie Dzerowicz, y a fait une apparition remarquée pour la qualité de son français.

CHOQ FM
La députée fédérale Julie Dzerowicz participait à la soirée de lancement de la programmation de CHOQ-FM. À sa droite: Duvalier Monkam et Guillaume Lorin.

Guillaume Lorin

Guillaume Lorin a remplacé l’an dernier Zaahirah Atchia, recrutée par Radio-Canada Ontario. Il était auparavant directeur de la programmation, et avant ça animateur d’émission au 105,1 FM.

Guillaume Lorin et Nathalie Salmeron animeront d’ailleurs une nouvelle émission matinale (de 7h à 9h) de nouvelles et de variétés. Et Nathalie reviendra de 16h à 18h pour Ça balance à Toronto, un magazine d’actualité et de culture locale.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Musique et animateurs

Les créneaux réservés aux chroniques, le midi et en soirée, sont entrecoupés de La musique d’abord: les grands succès de 9h à midi et de 13h à 16h, un mix de nouveautés de 22h à minuit, et un mix international de 2h à 6h.

De minuit à 2h, c’est l’«électroCHOQ»: deux heures de musique électronique d’ici et d’ailleurs.

Chaque animateur (pour la plupart bénévoles) apporte son style et ses préférences: pour celui-ci le répertoire francophone canadien et européen; pour celui-là les sons d’Haïti, des Antilles ou de l’Afrique; pour celle-là la musique «indie».

L’animateur Duvalier Monkam a raconté comment la radio, dont un ami lui avait parlé à son arrivée à Toronto il y a cinq ans, est devenu sa nouvelle famille francophone, son moyen de s’intégrer à la société torontoise et son tremplin professionnel.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Toronto Ouest Saint-Frère-André
Les bureaux et studios de CHOQ sont au 3e étage de l’école secondaire Toronto Ouest.
CHOQ FM
Judith Charest, présidente du conseil d’administration de la Coopérative radiophonique de Toronto.

Plus de 30 ans de défis

Le mois dernier, un des fondateurs de la radio communautaire franco-torontoise il y a plus de 30 ans, Christian Martel, était le conférencier invité de la Société d’histoire de Toronto.

En parlant de «30 ans de défis», Christian Martel soulignait notamment que CHOQ FM n’est en ondes que depuis 16 ans. Les «30 ans» en question – qui sont en fait 34 ans – comprennent 18 ans passés à l’état de projet et de requête auprès des autorités, depuis la toute première journée de planification communautaire en 1988.

CHOQ FM
La nouvelle directrice de la programmation de CHOQ FM, Nathalie Salmeron.

Les défis de la rentabilité et de la popularité restent entiers en 2022 – notamment face à un compétiteur comme Radio-Canada. Mais CHOQ FM tire son épingle du jeu en décrochant des financements provinciaux et fédéraux pour divers projets d’émissions sur des enjeux en lien avec des programmes gouvernementaux.

Depuis quelque temps, la radio communautaire a également pris le virage numérique avec son application téléchargeable de Google et Apple.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur