Des progrès et des projets pour CHOQ-FM

Un studio de CHOQ-FM lors d'un événement extérieur.
Partagez
Tweetez
Envoyez

CHOQ-FM, la Coopérative radiophonique de Toronto, ambitionne de devenir un guichet de promotion numérique pour les forces vives et les entreprises de sa communauté.

Et forte d’une subvention de 18 000 $ du gouvernement du Québec et de son adhésion à l’Alliance des radios communautaires du Canada (ARC) il y a un an, la radio a mis en place, en partenariat avec l’entreprise québécoise PME Création de Valeur Inc. un projet de réflexion collective pancanadienne sur le rôle de la radio communautaire.

On prévoit des séances de réflexion collective virtuelles réunissant des petites et moyennes entreprises locales de l’Ontario et du Québec, pour mieux comprendre leurs besoins en matière d’accompagnement en marketing numérique par des radios communautaires.

Une discussion à CHOQ-FM en direct du Collège Boréal.

Quatre années transformatrices

Déjà, «les quatre dernières années ont été transformatrices pour notre organisme», indique le président sortant de la Coopérative torontoise, le conseiller financier Rajiv Bissessur, dans le rapport qu’il a présenté à sa récente assemblée générale annuelle.

Le conseil d’administration issu de cette assemblée se choisira bientôt un nouveau président.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ces quatre dernières années, ajoute M. Bissessur, «ont été marquées par un redressement financier important, la consolidation de notre parc technique, la diversification de notre offre de service, le renforcement de nos capacités audiovisuelles et le lancement d’une multitude de projets novateurs à destination de notre communauté».

Amos, un animateur bénévole de CHOQ-FM.

Vers l’autonomie financière

«Malgré la pandémie, qui a occasionné un recul des recettes (mais une augmentation des auditeurs), nous n’avons pas de déficit», indique à l-express.ca la directrice générale Zaahirah Atchia. «Et nos projets tendent tous vers la diversification de nos sources de revenus et vers une plus grande autonomie.»

Zaahirah Atchia, directrice générale de la Coopérative radiophonique de Toronto CHOQ FM
Zaahirah Atchia

Le gouvernement fédéral aide également CHOQ-FM (75 000 $) à consolider son équipe audiovisuelle qui lui permettra d’améliorer son site web et diversifier ses services audiovisuels et événementiels.

Cette équipe comprend deux nouveaux réalisateurs audiovisuels. Car la radio aussi migre vers le web, où règne la vidéo.

D’ailleurs, CHOQ FM a fait son entrée sur deux nouvelles plateformes cette année, NosRadios.ca et RadioPlayer Canada (Android et IoS).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ce financement a aussi permis à la radio d’engager un responsable commercial à temps plein.

Formation en marketing vidéo à CHOQ-FM.

Jeunes et vieux

CHOQ FM a mis en place un «incubateur populaire» pour vulgariser la conception audiovisuelle.

Le premier incubateur, Ma radio visuelle, était une initiative intergénérationnelle qui s’adressait principalement aux personnes âgées. La radio communautaire a ainsi formé des aînés, à la fois pour les rendre plus mobiles dans l’espace numérique, les conserver comme auditeurs et les recruter comme chroniqueurs.

Une centaine de personnes ont participé à ce projet Ma radio visuelle qui a produit plus de 70 vidéos.

Le réalisateur Guillaume Lorin livrant une formation à des participants du programme Ma Radio visuelle.

Le deuxième projet, Rayonnement communautaire web, s’adressait principalement aux organismes et entreprises locales.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

CHOQ-FM offre aussi un terrain d’apprentissage, un espace de perfectionnement aux étudiants francophones et francophiles. En 2019-2020, la radio a reçu des stagiaires du collège d’arts appliqués La Cité, du campus Glendon de l’Université York, et de l’Université de Toronto à Scarborough.

Un cours du Collège La Cité dans les locaux de CHOQ-FM.

Musique et chroniques

En ondes 24/7, CHOQ-FM diffuse environ 18 heures de musique par jour, pour tous les goûts et de tous les horizons de la francophonie.

Le directeur de la programmation, Guillaume Lorin, anime l’émission du «retour à la maison» en semaine, de 16h à 18h… bien qu’avec la généralisation du télétravail à la maison, il y a moins de «retours»!

Les Franco-Torontois ont également droit à des émissions du midi et du matin sur tous les enjeux. De 8h à 9h, en semaine, le rendez-vous Plein feu Grand Toronto ne traite que d’actualité locale.

En tout, une vingtaine de chroniqueurs passent au micro de CHOQ-FM: sports, finances, politique, culture, etc.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le rapport annuel mentionne que 39% des «intervenants» à la radio communautaire sont des artistes, 26% des personnalités francophones, 11% des experts, 11% des dignitaires et 13% «autres». 460 personnes ont été interviewées par CHOQ 105.1 FM au cours de la dernière année.

Le comédien Florian François au micro de CHOQ-FM.

2021

Zaahirah Atchia a d’autres projets dans ses cartons pour 2021. L’un d’eux, qui suscitera certainement une grande curiosité dans la communauté, implique l’obtention d’une licence de jeu. Restez à l’écoute!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur