Ferme Avicole Laviolette et Humance, Prix du commerce Ontario-Québec en francophonie

FGA, Prix du commerce Ontario-Québec
Les représentants des deux entreprises lauréates du Prix du commerce Ontario-Québec, Katia Nelson, de Humance, et Kevin Laviolette et sa compagne, de Ferme Avicole Laviolette, avec Charles Milliard, de la FCCQ (à g.), et Richard Kempler, de la FGA (à d.). Photos: Amélie Caron, courtoisie
Partagez
Tweetez
Envoyez

La Ferme Avicole Laviolette, dans l’Est ontarien, et la firme montréalaise de consultants en ressources humaines et gestion Humance sont les lauréats 2022 des Prix du commerce Ontario-Québec en francophonie.

C’est le 15 novembre à Trois-Rivières, dans le cadre de la Journée économique Perspective 2023 des chambres de commerce du Québec, que l’identité des entreprises lauréates a été dévoilée.

FGA, Prix du commerce Ontario-Québec
Photo de famille des lauréats des deux Prix du commerce Ontario-Québec 2022 avec les organisateurs.

Le ministre québécois responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, Jean-François Roberge, et la ministre des Affaires francophones de l’Ontario, Caroline Mulroney, sont les parrain et marraine de ces prix décernés par la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et la Fédération des gens d’affaires francophones de l’Ontario (FGA).

L’objectif est de récompenser des entreprises qui se sont démarquées en matière d’exportation vers l’une ou l’autre des provinces, en ayant la francophonie à coeur dans leurs échanges. Les deux entreprises lauréates reçoivent 10 000 $.

FGA, Prix du commerce Ontario-Québec
Kevin Laviolette et sa compagne, avec les représentants de la FCCQ, Charles Milliard, et de la FGA, Richard Kempler.

L’oeuf ou la poule?

La ferme Laviolette produit et vend ses oeufs de qualité supérieure dans la région de Prescott-Russell. L’entreprise familiale mise sur marché de la restauration. Tous leurs employés sont bilingues, autant dans la production, que du côté vente/distributions.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’entreprise sert d’ailleurs des clients des deux côtés de la frontière Ontario-Québec.

FGA, Prix du commerce Ontario-Québec
Marcel Laviolette, de Ferme Avicole Laviolette, inspectant ses poules. Photo: capture d’écran

Dominic Mailloux, président de la FGA, a félicité la Ferme Avicole Laviolette «pour son dévouement quotidien à mettre le français au coeur de ses stratégies d’affaires internes et externes».

«Il s’agit d’une reconnaissance bien méritée pour cette entreprise franco-ontarienne», a ajouté la ministre Caroline Mulroney. «Cela témoigne de la qualité de l’entrepreneuriat franco-ontarien et de son rôle de moteur de croissance pour la Francophonie.»

FGA, Prix du commerce Ontario-Québec
Katia Nelson, la représentante de la firme Humance, avec Charles Milliard, de la FCCQ, et Richard Kempler, de la FGA.

Leaders et équipes

Les pratiques de Humance incluent la stratégie et transformation organisationnelle, le développement des leaders et des équipes et l’évaluation des talents et intégrations.

Le jury note qu’elle «allie stratégies d’affaires et stratégies humaines pour aider les organisations à se dépasser, voire à se transformer. En développant les leaders et les équipes, elle aide les organisations à être plus humaines, performantes et pérennes.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
La ministre Caroline Mulroney au Toronto Global Forum
La ministre Caroline Mulroney au Toronto Global Forum d’octobre 2022. Photo: Facebook

Engouement pour les Prix du commerce Ontario-Québec en francophonie

La qualité des candidatures reçues pour cette deuxième édition du Prix n’a pas facilité les délibérations, assurent les organisateurs. La prochaine édition se tiendra encore au Québec en novembre 2023.

Selon Charles Milliard, PDG de la FCCQ, «lorsqu’il est question de relations économiques francophones entre nos deux provinces, l’excellence du milieu des affaires doit être soulignée et mise de l’avant pour, non seulement encourager des relations économiques saines, mais pour renforcer la francophonie à l’échelle nationale».

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur