Faut-il légaliser l’inceste?

inceste canada - Faut-il légaliser l'inceste ?
Faut-il légaliser l'inceste ? Photo : Unsplash
Partagez
Tweetez
Envoyez

« L’inceste n’est pas très grave, tant qu’il reste dans la famille »
– André Séguinot

Depuis que le monde est monde, la pratique de l’amour, entre personnes de la même famille, existe. C’est Adam et Ève qui l’ont inventée. Si les frères n’avaient pas fait la chosette avec les sœurs et si Papa et Maman n’en avaient pas fait autant avec leurs rejetons, on ne serait jamais arrivé à peupler la terre de quelques milliards d’êtres humains.

Jéhovah avait bien compris ça quand il a incité les filles de Lot à enivrer leur père pour qu’il fasse à chacune un enfant. Mais tout cela sans qu’elles s’en aperçoivent! La morale – la nôtre, maintenant tout au moins – était sauve.

Et l’inceste a vite pris une coloration immorale, puisque Dieu lui-même l’interdira dans le Deutéronome. Toutes les religions s’en préoccuperont.

Mais qu’en est-il aujourd’hui, de l’inceste, et plus particulièrement au Canada ?

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Inceste et mythologie

Dans la mythologie grecque, le cas le plus célèbre est celui d’Œdipe, qui restera exemplaire et dont la psychanalyse moderne s’emparera. Œdipe avait tué son père et épousé sa mère. Tout cela sans le savoir, lui aussi.

Mais l’inconscient continue de jouer, surtout après que Freud s’en fût mêlé. Depuis ce temps-là, les garçons peuvent rejeter leur père, le tuer, et devenir amoureux de leur mère. On leur pardonne aisément si on a un peu de sens psychanalytique. L’inverse vaut d’ailleurs pour les filles. Même à l’intérieur de la famille il reste toujours une attirance d’un sexe pour l’autre.

inceste au canada - Dans la mythologie, Œdipe incarne une histoire d'inceste vécue en toute inconscience des liens de parenté
Dans la mythologie, Œdipe incarne une histoire d’inceste vécue en toute inconscience des liens de parenté.
Photo : Wikimedias Commons

La littérature n’est pas restée insensible au problème. On en trouve des exemples à tous les siècles. Romantique en particulier, avec Alphonse de Chateaubriand et sa sœur Lucile. Barbey d’Aurevilly, catholique lui aussi, est très préoccupé par le problème.

Et surtout Guillaume Apollinaire, dont les éditions Pauvert ont publié un inédit érotique, en 1979, repris par Gallimard, dans sa collection Folio, avec le titre: Les exploits d’un jeune Don Juan. L’auteur y raconte sa découverte de l’amour. Il décrit complaisamment ses bains de petit garçon, assisté de sa mère, sa tante et sa sœur, et l’évolution de sa sexualité jusqu’au moment où il ne lui sera plus décent de se montrer nu devant un membre féminin de la famille.

Alors commencera la vraie vie d’inceste caché. Le cas d’Apollinaire est sans doute exemplaire. Les enfants, filles et garçons, prennent leur bain en famille à un âge innocent. Peu à peu, l’étonnement s’en mêle. On n’est pas faits pareils. On joue au docteur! La curiosité éveillée ne demande qu’à être satisfaite dès qu’on grandit.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Inceste et légalité au Canada

Actuellement, selon Margaret Somerville (Globe and Mail, 04/20/09) tous les pays condamnent l’inceste, sauf La France, la Hollande et le Brésil. La Roumanie s’apprête à dépénaliser également la pratique incestueuse. L’inceste au Canada est sévèrement punie et peut entraîner jusqu’à 14 ans de prison. La juridiction s’appuie d’abord sur la notion du mal que l’on peut faire, à l’enfant mis au monde par une relation incestueuse. Elle invoque également les risques de problèmes génétiques.
À ce sujet, un primatologue québécois, Bernard Chapais, cité par Margaret Sommerville, affirme que les primates évitent naturellement l’inceste, ce qui indiquerait instinctivement son danger génétique.

Ayant longtemps vécu à la campagne, j’ai le regret de dire que les animaux de mon village n’ont jamais pris de ces précautions biologiques avant de satisfaire leur instinct sexuel. J’ai connu bien des familles de chiens et de chats allègrement incestueux et sans défauts physiologiques pour autant.

Cependant, on connaît des cas de dégénérescence attribués aux mariages consanguins, comme ceux des «Petits Blancs» de l’Île Maurice ou de la Réunion, qui ont vécu, entre eux, pendant des siècles dans d’étroites communautés familiales. On en a également des exemples dans des tribus amazoniennes – en particulier celles des Pygmées – et au Canada dans certaines communautés inuites.

Mais on n’est pas sûrs que la malnutrition et l’absence de soins n’aient pas joué un rôle plus important que la consanguinité.

inceste canada - Que faut-il penser de l'inceste ?
Que faut-il penser de l’inceste ? Photo : Unsplash

Inceste en Occident : impensable ?

Il est certain aussi que, dans l’univers occidental, la structure sociale de la famille est encore tellement solidement établie que bien des gens sont choqués par les libertés nouvelles, telles que les unions entre personnes du même sexe ou encore la polygamie.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Si demain on décide que, après tout, un homme peut aussi bien se marier avec sa sœur, un gamin avec sa grand-mère ou une adolescente avec son père, il y aura autant d’opposition qu’il y en a eu au mariage des homosexuels.

Le Globe and Mail rappelle que Pierre Trudeau avait proclamé: l’État n’a rien à faire dans la chambre à coucher! On a évoqué cette déclaration pour légaliser l’homosexualité, les nouvelles technologies de reproduction et on le fera peut-être bientôt pour la polygamie de plus en plus pratiquée ouvertement.

Qui sait si, un jour prochain, on ne fera pas la même chose avec l’inceste?

 

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur