Déconfinement de l’Ontario : quelle est la situation actuelle?

3e étape le 16 juillet

déconfinement Ontario
Depuis le 30 juin, l'Ontario affiche «ouvert» pour la deuxième étape du déconfinement.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le déconfinement de l’Ontario s’accélère. C’est maintenant le 16 juillet – et non plus le 21 comme prévu – que la province entrera dans la troisième étape de sa libération des mesures sanitaires. Voici où on est rendu: ce qui est permis, ce qui est encore fermé, la troisième étape à venir…

Le 30 juin avait sonné le début de la deuxième étape du déconfinement de l’Ontario, après trois vagues de CoViD-19 en mai 2020, janvier 2021 et avril 2021.

Deux mois d’assignation à résidence

L’ordre de rester à domicile, en vigueur depuis le 8 avril, devait prendre fin le 19 mai, mais il est resté en place jusqu’au 2 juin.

Pour les régions de Toronto et Peel, un tel confinement, à quelques variations près, était la norme depuis la fin de l’automne.

La ville de Toronto a d’ailleurs annulé tous ses festivals jusqu’en septembre. De Caribana à la parade de la Fierté gaie, en passant par Franco-Fête, Taste of the Danforth, le Grand Prix Honda Indy et le CNE au Parc des Expositions.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Des assouplissements, comme l’ouverture des terrasses de bars, restaurants et cafés, ainsi que des jeux d’eau pour les enfants, ont alors été accordés.

Mais le gouvernement provincial a maintenu la fin de l’année scolaire à distance, incluant les cérémonies de remises des diplômes.

déconfinement de l'Ontario
La réouverture des terrasses a signalé le début du déconfinement des Ontariens.

Déconfinement de l’Ontario au compte-gouttes

La deuxième étape du déconfinement est notamment marquée par l’ouverture des salons de coiffure. On peut aussi entrer dans les boutiques et les magasins «non essentiels», en petit nombre et masqués.

Le gouvernement de Doug Ford a opté pour un déconfinement progressif, selon le taux de vaccination des Ontariens.

Voici ce qui est autorisé en ce moment:

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
  • Rassemblements sociaux et événements publics organisés à l’extérieur : 25 personnes maximum
  • Rassemblements sociaux et événements publics organisés à l’intérieur : 5 personnes maximum
  • Repas à l’extérieur : 6 personnes par table
  • Commerces de détail essentiels et autres commerces de détail sélectionnés avec limite de capacité de 50%
  • Commerces de détail non essentiels avec limite de capacité de 25%
  • Les commerces situés dans les centres de commerciaux sont ouverts avec certaines restrictions
  • Services religieux, cérémonies et rites à l’intérieur, y compris les mariages et les funérailles, avec limite de capacité de 25%
  • Services religieux, cérémonies et rites à l’extérieur : capacité plafonnée au nombre de personnes pouvant maintenir une distanciation physique de deux mètres
  • Les camps de vacances
  • Services de soins personnels avec port du couvre-visage en tout temps, avec limite de capacité de 25%
  • Les cours de conditionnement physique à l’extérieur : capacité plafonnée au nombre de personnes pouvant maintenir une distanciation physique de trois mètres
  • Bibliothèques publiques avec limite de capacité de 25%
  • Salles de réunion et événements à l’extérieur avec limite de capacité de 25%
  • Parcs d’attractions et parcs aquatiques à l’extérieur avec limite de capacité de 25%
  • Événements sportifs et ligues sportives à l’extérieur avec limite de capacité de 25%
  • Cinémas, installations scéniques, concerts et attractions en plein air avec limite de capacité de 25%
  • Courses de chevaux et circuits automobiles avec limite de capacité de 25%
covid Ontario
Les hospitalisations en Ontario après la 3e vague de covid (ligne noire: les cas aux soins intensifs).

La troisième étape dès le 16 juillet

Plusieurs cinémas, salles de spectacles, musées et attractions importantes n’ouvriront toutefois qu’à la troisième étape.

Le gouvernement Ford vient de décider qu’elle entrera en vigueur le 16 juillet. Ce calendrier dépendait de l’évolution de la pandémie – en régression lente, mais constante, depuis le pic de la troisième vague à la fin avril.

Près de 80% des Ontariens âgés de 18 ans et plus ont maintenant reçu au moins une dose d’un vaccin anti-covid. Un peu plus de moitié des adultes sont pleinement immunisés.

Voici à quoi s’attendre dans cette troisième étape, pour laquelle certaines règles de distanciation continueront de s’appliquer:

  • Ouverture des salles à manger
  • Plus grands services religieux, rites et cérémonies à l’intérieur
  • Salles de réunion et événements à l’intérieur
  • Installations sportives et récréatives à l’intérieur
  • Événements avec places assises à l’intérieur
  • Attractions et lieux culturels à l’intérieur
  • Casinos et salles de bingo

Exempter le plein air du confinement en Ontario

On se souvient que l’ordre de rester à la maison signifiait que les commerces jugés «non essentiels», comme les restaurants et les salons de coiffure, devaient demeurer fermés. Le premier ministre Doug Ford insistait que ces mesures étaient nécessaires pour «sauver l’été».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les résidents ne pouvaient sortir de chez eux que pour ces raisons jugées essentielles: le boulot pour ceux qui ne peuvent pas pratiquer le télétravail, l’exercice individuel comme la marche, la course et le vélo, les déplacements à l’épicerie et à la pharmacie, ainsi que les déplacements vers les rendez-vous médicaux et la vaccination.

ontario covid confinement
Les activités comme le vélo sont toujours restées permises et même recommandées.

Le gouvernement conservateur avait alors fait l’objet de pressions des partis d’opposition – pourtant rarement permissifs – en faveur de l’autorisation d’activités extérieures «organisées», comme le tennis, le golf ou le basketball.

Les spécialistes de santé publique qui conseillent le gouvernement n’ont jamais recommandé l’interdiction de ces activités: au contraire, ils jugent que la population en a besoin pour rester en bonne santé, autant physique que mentale.

Mais la province craignait que ces activités augmentent la mobilité des résidents, et ainsi la transmission de la covid.

D’une façon générale, le confinement a été plus sévère et plus long en Ontario que dans les autres provinces. Seul le Québec, cependant, a imposé un couvre-feu pendant quelques semaines.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur