Décès de Guy Lafleur: hommages et reportages partout

Guy Lafleur
Guy Lafleur est décédé le 21 avril 2022 à l'âge de 70 ans. Photos: Radio-Canada
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le monde du hockey pleure le légendaire numéro 10 du Canadien de Montréal, Guy Lafleur, décédé ce jeudi 21 avril à l’âge de 70 ans, des suites du cancer. Les hommages fusent de partout et la plupart des médias québécois sont mobilisés.

C’est «une perte immense au Québec, à travers le Canada et dans le monde entier», commente le premier ministre du Canada, Justin Trudeau. «Sur la patinoire, il avait un style unique. Sa vitesse, son habileté et son instinct de marqueur étaient incroyables.»

Guy Lafleur
Le «démon blond» en action sur la glace.

Guy Lafleur sur toutes les plateformes

Radio-Canada chamboule la programmation de plusieurs de ses plateformes, présentant notamment le documentaire Guy Lafleur, le rassembleur les 22 et 23 avril dans le cadre des Grands reportages de RDI, ainsi qu’à Doc humanité à la télé et sur TOU.TV.

Une émission spéciale de Tout le monde en parle, ce dimanche à 19h30, reviendra sur sa carrière et sur l’homme lui-même.

Une série de balados sur Guy Lafleur, comprenant des hommages, des archives et des entrevues, est déjà disponible pour écoute sur Radio-Canada OHdio.

Guy Lafleur
Guy Lafleur a marqué le hockey des années 1970 et 1980.

L’idole d’une génération

À l’instar de Maurice Richard et Jean Béliveau, Guy Lafleur a été l’idole de toute une génération – d’autant plus aimée qu’il s’est toujours montré accessible, sincère et franc.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La vie de Guy Lafleur, comme ses exploits sur la glace dans les années 1970 et 1980, s’est déroulée sous le regard des médias. Elle ressemble à une téléréalité avec ses triomphes et ses coups durs.

Né à Thurso, dans l’Outaouais, on dit qu’enfant Guy Lafleur aimait tellement le hockey qu’il dormait vêtu de son équipement afin de pouvoir sauter sur la glace dès son réveil.

Guy Lafleur
Guy Lafleur, une vedette accessible et franc.

Cinq coupes Stanley avec le Canadien

Il a mené une superbe carrière junior culminant avec la conquête de la Coupe Memorial avec les Remparts de Québec en 1971. Ensuite, le «démon blond» a connu la gloire à Montréal, remportant cinq coupes Stanley avec le Canadien. À ce jour, il demeure leur meilleur pointeur de l’équipe.

Après une retraite prématurée, il a joué avec les Rangers de New York et les Nordiques de Québec. Il est ainsi devenu le deuxième joueur seulement à jouer dans la Ligue nationale de hockey après avoir été intronisé au Temple de la renommée du hockey.

Dans les milieux politiques, on discute de la possibilité de lui organiser des funérailles nationales.

hockey
Le Temple de la renommée du hockey à l’angle de Front et Yonge à Toronto. Photo: archives l-express.ca

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur