Cuisiner rime avec convivialité avec Just Be Cooking

Les ateliers de Maria Rosynska avec des chefs de Toronto

Just be cooking (8 sur 20)
Antonin Lapleau, Maria Rosynska et Melyssa Rose lors de l'atelier sur les choux à la crème le 30 avril.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Une maison traditionnelle polonaise où le rire, la cuisine et la vodka étaient rois. Voilà dans quel genre d’atmosphère Maria Rosynska a grandi, et c’est ce qu’il lui a donné l’idée de lancer ses ateliers de cuisine Just Be Cooking.

«Au début c’était juste un hobby de cuisiner et de reproduire des recettes familiales polonaises. C’était ma manière à moi de préserver cette cuisine. Puis, j’ai décidé de le faire de manière plus professionnelle, il y a à peu près un an», raconte-t-elle.

Son dernier atelier en date? Les choux à la crème, en partenariat avec Antonin Lapleau, chef pâtissier français, le soir du 30 avril. L’Express y a participé.

Just be cooking (17 sur 20)
Antonin Lapleau et ses apprentis chefs en train de réaliser les choux.

Des pierogi aux choux à la crème

Si l’année dernière, la jeune femme dirigeait principalement des ateliers de cuisine centrés sur la gastronomie polonaise, avec notamment les fameux pierogi, sortes de raviolis habituellement farcis de pomme de terre et de fromage blanc, elle a décidé d’élargir son champ culinaire.

Le déclic? Une belle rencontre avec Antonin Lapleau. «J’avais déjà une affinité particulière avec la France. Puis Antonin m’a contacté il y a quelques mois, très enthousiaste, et on a décidé de faire quelque chose ensemble», se remémore-t-elle.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Lors de son parcours culinaire au sein des Compagnons du Devoir, Antonin Lapleau découvre Toronto et apprécie la mentalité torontoise et l’ambiance de la ville. Il y retourne en 2016 et travaille à la pâtisserie Nadège en tant que responsable de la production de macarons.

Actuellement chef pâtissier chez Bonjour Brioche, le Lyonnais souhaitait donner une tournure plus pédagogique à sa carrière. «J’avais déjà donné des cours chez les Compagnons du Devoir, et là j’ai réalisé une vidéo pour la plateforme Idello de TFO, mais l’atelier des choux à la crème est ma première vraie classe», explique-t-il.

Just be cooking (16 sur 20)
Antonin Lapleau, chef pâtissier.

Première fois et première réussite! Le jeune chef a su prendre les choux en main, en rendant le processus de fabrication de la pâte à choux accessible à ses élèves, entre deux anecdotes derrière sa création pour Catherine de Médicis.

Pâte à choux, crème pâtissière et finalement crème diplomate, tout a été soigneusement expliqué aux élèves, tout comme des astuces que seuls de vrais pâtissiers connaissent. Braver la glissante poche à douille n’a jamais semblé aussi facile !

Just be cooking (1 sur 20)
Antonin Lapleau a dévoilé ses astuces de pâtissier.

Souper familial

Just Be Cooking, ce n’est pas seulement découvrir des recettes et un savoir culinaire culturel particulier, il s’agit également de se retrouver autour d’une table, ensemble, et de déguster un plat et les desserts préparés.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Prendre ce temps-là, voilà quelque chose de très européen au final, et qui n’est pas commun au Canada, où manger est un acte rapide. Tous rassemblés autour d’une table, les apprentis chefs ont dégusté de savoureuses quenelles lyonnaises à la tomate puis leurs choux à la crème, le tout dans une ambiance musicale romantique créée par la chanteuse Melyssa Rose.

Just be cooking (6 sur 20)
Les choux de l’Express.

Le temps d’une soirée, ils ont vu la vie en rose comme Édith Piaf en se pâmant devant la pâtisserie française. Une manière pour Maria de recréer l’ambiance de son enfance avec ce concept bien particulier.

Just be cooking (7 sur 20)
Souper familial en compagnie musicale de Melyssa Rose.

Quête culinaire perpétuelle

Le prochain atelier français en date est celui du 28 mai avec le chef français Pascal Geffroy du restaurant Batifole. Au menu de la classe, ce sera cette fois-ci du sucré et du salé, avec la préparation détaillée d’une quiche lorraine puis de macarons au chocolat.

just be cooking /Batifole/ Pascal Geffroy (9 sur 16)
Pascal Geffroy, chef et propriétaire de Batifole.

Le souper familial sera composé des deux plats préparés, en plus de petites entrées spéciales concoctées par les mains expertes de Pascal. Quant à l’accompagnement musical, il sera assuré encore une fois encore par l’envoûtante Melyssa Rose et ses reprises de chansons emblématiques françaises.

Maria ne compte pas s’arrêter là dans son exploration culinaire. En plus des ateliers polonais et français, elle souhaite aussi continuer à découvrir la gastronomie portugaise. D’ailleurs, un atelier sur les tartes à la crème portugaises est prévu le 11 mai.

Quand à ses prochaines déambulations gastronomiques planifiées, il s’agit de la cuisine syrienne, italienne et pourquoi pas chinoise. Une chose est sûre, rien n’arrête cette gourmande avide de faire partager ses découvertes culinaires et son hospitalité!

Just be cooking (20 sur 20)
Gourmandise perpétuelle avec les ateliers de Maria Rosynska.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur