Cinéfranco: discussions autour de deux films sur l’Afrique francophone

Cinéfranco
Une scène du film Bons baisers du bled.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le festival torontois Cinéfranco présente cet été deux soirées de discussions sur les Africains et leurs rapports avec la France, thème de films que les intéressés auront pu voir gratuitement sur YouTube les semaines précédentes.

Dans le documentaire Bons baisers du bled, Linda Bendali raconte les vacances estivales au pays natal de nombreux Marocains, Algériens et Tunisiens immigrés en France.

Migration saisonnière

Cette migration saisonnière est une tradition qui remonte aux années 1970. Pour les parents, c’est un retour dans la famille. Pour les enfants nés en France, c’est la découverte.

La réalisatrice s’inspire de sa propre histoire et puise dans ses archives personnelles.

Le film de 52 minutes sera commenté le 22 juillet à 19h par Mmes Laila Fateh, de l’Association marocaine de Toronto, et Fatima Khlifi, enseignante d’origine tunisienne. Le public peut prendre part à la discussion Zoom en s’inscrivant à l’avance.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Une autre rencontre semblable aura lieu le 24 août, autour d’un film qui n’est pas encore choisi.

Cinefranco
La réalisatrice Linda Bendali.

Cinéfranco hybride cet automne?

«L’idée est de rester en contact avec le public» après un an et demi de festivals virtuels, explique la fondatrice et directrice artistique de Cinéfranco, Marcelle Lean. Avec ces deux films, elle veut aussi d’essayer d’amener un public franco-africain au festival.

Cinéfranco
Marcelle Lean

Marcelle Lean surveille le déroulement de la 3e étape de son déconfinement en Ontario qui permettra la réouverture des salles de cinéma. Peut-on espérer un festival Cinéfranco en salle cet automne?

«Un festival présentiel en salles coûte très cher», nous indique Marcelle Lean. «Nous sommes dans la phase de chercher des commanditaires.»

«Pour l’automne 2021, je pense que nous offrirons un festival hybride qui nous permettra à la fois de retrouver avec plaisir nos fidèles, et d’atteindre des audiences que l’on vient de découvrir à travers l’Ontario et le Canada.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur