C’est le printemps aux Allan Gardens

Balades pour les curieux de Toronto

Allan Gardens
Une des serres des Allan Gardens. Photos: Nathalie Prézeau
Partagez
Tweetez
Envoyez

Houla, ce n’était pas chaud pour le lapin de Pâques ce weekend! Par contre, le printemps s’en donnait à coeur joie dans les serres des Allan Gardens. On pourra encore profiter quelques temps des odorants arrangements printaniers dans la longue verrière sud de l’établissement.

Les arrangements saisonniers des Allan Gardens

Allan Gardens (19 avenue Horticultural, au coin de Carlton et Sherbourne, ouvert gratuitement 365 jours par année, de 10h à 17h) offre un arrangement différent par saison sous son grand dôme et dans la longue serre sud (celle où figure un petit étang avec fontaine).

En début de saison, l’ensemble est plus vibrant, puis les fleurs en bout de vie cèdent tranquillement la place aux fleurs de la saison suivante. C’est donc dire qu’il est agréable en tout temps de venir humer les fleurs et faire le plein de couleurs.

Allan Gardens
L’entrée principale des Allan Gardens.
Allan Gardens
Le dôme principal du jardin.

Cééé bôôô…

On peut traverser toutes les serres en deux minutes… mais qui fait ça?

Quand j’y vais, je mets au moins une heure à tout observer, à l’oeil nu et derrière la lentille.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Petit conseil pour les impatients: n’allez pas aux Allan Gardens avec un photographe. Pour nous, l’expérience est méditative. La prise de photo n’est qu’une excuse pour prendre le temps de regarder, de voir la beauté dans les détails et d’admirer les textures.

Allan Gardens
Les Allan Gardens sont constitués de quelques serres disposées en modules.
Allan Gardens
Une des serres des Allan Gardens.

Y’a du nouveau

C’est la première fois que je vois le dôme de verre dans toute sa splendeur, pour la bonne raison que les grands palmiers et bananiers n’y sont plus!

La vue est dégagée et ce dôme construit en 1902 est vraiment superbe. Ne pleurez pas! Ils rénovent la place et sur la page Facebook des Allan Gardens, j’ai lu dans les commentaires des responsables que les «locataires» reviendront tous, sauf trois plantes.

Pour cette raison, l’entrée des serres est maintenant à l’arrière, du côté ouest. On débute donc la visite par la serre des cactus.

Les bureaux administratifs sur le côté sud seront aussi agrandis, avec de nouvelles salles de bains.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ils ont d’autres belles ambitions qui devraient enfin utiliser tout le parc à sa juste valeur. On peut lire les détails dans les plans sur le site friendsofallangardens.ca.

Allan Gardens
Des tortues vivent parmi les plantes des Allan Gardens.
Allan Gardens
Cactus et plantes tropicales.

En famille aux Allan Gardens

Avec des enfants, j’aime transformer la visite des jardins en jeu «I-Spy» (une façon différente d’admirer la beauté). On cherche les feuilles avec un motif différent, ou la couleur rouge… ou les animaux.

Lors de ma visite, il y avait un lapin fait en verdure, des carpes dans l’étang, des tortues près de la roue hydraulique, et un petit oiseau entré dans les serres par une porte ouverte. Ne manquez pas non plus les deux grands chiens géants dans les deux parcs pour chiens au nord des serres!

fleurs
Accueil chaleureux.
Allan Gardens
Des fleurs qui rappellent les coraux.

Les habitués voudront savoir que, probablement à cause des rénovations, le petit train ne circule pas dans la longue serre.

Un bon complément, avant ou après bien joué dans le beau terrain de jeux extérieur du côté ouest du site, est un lunch chez Chew Chew’s Diner (186 Carlton St).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En plus de la superbe murale de train sur son mur extérieur, le restaurant exploite le thème ferroviaire à l’intérieur avec de fausses fenêtres de wagon. Sur son menu de petit-déjeuner-toute-la-journée, on trouve le All Aboard Special, l’omelette Great Canadian Rail, le Big Track Burger, etc.

fleurs
Explosion de couleur.
fleurs
Variations sur le rouge.

Un peu d’histoire

Le site appartenait à George Allan, qui l’a donné à la Société d’horticulture de Toronto en 1858. On y a d’abord construit un pavillon rustique en plein air pour y organiser des concerts, des expositions horticoles et des rassemblements.

En 1879, il a été remplacé par un grand pavillon de trois étages pouvant servir de salle de concert. La Société a éventuellement cédé la gestion du parc et du pavillon à la Ville de Toronto.

Suite à l’incendie du grand pavillon en 1902, la Ville a construit un dôme édouardien majestueux, tout de fonte et de verre. La «Palm House» est depuis 1910 la pièce maîtresse des Allan Gardens.

Allan Gardens
Des plantes qui imitent les abeilles?
Allan Gardens
Deux parcs pour chiens près des Allan Gardens.

Pendant que vous êtes aux Allan Gardens

Cabbagetown se trouve à 10 minutes de marche vers l’est, sur Carlton. Vous passerez devant Labour of Love, une de mes boutiques de cadeaux préférée (et pas seulement parce qu’elle est toujours bien stockée avec mon guide de balades urbaines Toronto Best Urban Gems), et la petite épicerie fine du traiteur Daniel et Daniel.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour un parcours qui sort des sentiers battus, rendez-vous vers l’ouest au coin de Carlton et Jarvis pour admirer Equilibrium, l’oeuvre de 23 étages de l’artiste espagnol Okuda San Miguel.

Puis descendez Jarvis pour tourner vers l’ouest sur la rue Gerrard. On ne réalise pas que l’Université Ryerson n’est qu’à 10 minutes de marche des Allan Gardens.

Vous trouverez au 43 rue Gerrard l’entrée de la jolie cour intérieure Ryerson Community Park. Elle débouche vers le sud sur la rue piétonnière Gould, non loin du Café Balzac et de l’étang Ryerson gardé d’immenses rochers.

Ne manquez pas d’admirer l’architecture moderne du pavillon des étudiants au coin de Gould et Yonge.

fleurs
Merveille de la nature.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur