Justin Trudeau

Trudeau s’excuse d’avoir répondu en anglais à une question en français


24 février 2017 à 15h17
immigrants-immigration-refugies

Prêts, pas prêts, ouvrons nos frontières!


24 février 2017 à 14h14
Barb Willet, directrice générale de Nexus Santé, Andrea Bodkin, coordonnatrice de Réseau CS, Jocelyne Samson, enquêteuse principale au Commissariat aux services en français de l’Ontario, Isabelle Girard, directrice générale des CAH et présidente de Reflet Salvéo, Tharcisse Ntakibirora, coordonnateur des services en français du RLISS du Centre-Toronto, Marie-France Lalonde, ministre déléguée aux Affaires francophones, Gilles Marchildon, directeur général de Reflet Salvéo, Marta Dolecki, enquêteuse au Commissariat aux services en français, Lise Béland, vice-présidente du Collège Boréal pour le Sud-Ouest, Christiane Fontaine, directrice générale du RIFSSSO, Maryse Francella, coordonnatrice du projet, Jean-François Rose, directeur au Collège Boréal, Constant Ouapo, agent de planification de Reflet Salvéo.

Une formation en offre active de soins de santé


23 février 2017 à 13h31

+Récents dans Livres

Emma Richler : «écrire, c’est plus fort que moi»

Emma Richler (Photo: Marzena Pogorzaly)

La Canadienne Emma Richler vient de faire paraître son troisième roman, qui lui a pris dix ans à écrire: Be My Wolff, l’histoire «d’amour et de violence» du fils adoptif et d’une fille d’une famille russe établie à Londres. La saga couvre les guerres napoléoniennes et se poursuit jusqu’à nos jours. Éduquée au Canada, en […]


21 février 2017 à 9h50

La Tosca et la dolce vita

Donna Leon, Brunetti en trois actes, roman traduit de l’anglais par Gabriella Zimmerman, Paris, Éditions Calmann-Lévy, 2016, 342 pages, 29,95 $.
Juan Joseph Ollu, Dolce vita, roman, Montréal, Annika Parance Éditeur, 2016, 444 pages, 26,95 $.

L’Américaine Donna Leon vit depuis plus de trente ans à Venise, où se déroulent toutes les enquêtes du commissaire Guido Brunetti. Elles ont conquis des millions de lecteurs à travers le monde. Je vous ai déjà parlé de L’Inconnu du Grand Canal et de Deux veuves pour un testament. La nouvelle enquête s’intitule Brunetti en trois actes. […]


21 février 2017 à 9h34

Incapable de mourir dignement au Canada

Paul-François Sylvestre, Ma jumelle m’a quitté dans la dignité, récit, Toronto, Éditions du GREF, coll. Athéna no 13, 2017, 128 pages, 30 illustrations, 20 $.

Depuis la légalisation de l’aide médicale à mourir en juin 2016, il y aurait en moyenne cinq cas par semaine juste en Ontario. La loi fédérale ne garantit cependant pas une pleine éligibilité à ce processus. Notre collaborateur Paul-François Sylvestre raconte comment sa sœur a dû se rendre en Suisse pour mourir dignement. L’auteur de Ma […]


13 février 2017 à 20h26

Ces Canadiens-Français qui ont contribué à bâtir le continent

batisseurs

Des Canadiens-Français ont contribué à l’histoire de l’Amérique du Nord dans toutes les régions du continent. Certains pionniers ont non seulement façonné le Canada, mais ont également eu une influence significative aux États-Unis. Un nouveau livre, paru en anglais et en français avant Noël, rend hommage à treize de ces «grands» hommes et femmes, de […]


13 février 2017 à 20h10

Connaissez-vous la twittérature?

Chantale Gingras, La vie est brève, historiettes, Québec, Éditions L’instant même, coll. Twittérature, 2016, 96 pages, 14,95 $.

Avec les réseaux sociaux, notamment Twitter, la communication est instantanée et brève. Dans le cas de Twitter, le message doit comporter un maximum de 140 caractères, espaces comprises. Ces courts textes, nouvelles et pensées peuvent donner lieu à ce qu’il est convenu d’appeler la twittérature. Chantale Gingras a publié 265 tweets ou historiettes dans La […]


13 février 2017 à 20h04

Roman à trois voix sur le triangle amoureux

Mario Benedetti, Qui de nous peut juger, roman traduit de l’espagnol par Serge Mestre, Paris, Éditions Autrement, 2016, 144 pages, 24,95 $.

L’Uruguayen Mario Benedetti (1920-2009) est considéré comme un ténor de la littérature latino-américaine: 80 livres traduits en 25 langues. Qui de nous peut juger, écrit en 1953, est son premier roman, mais une version publiée en France demeure récente. La critique parle d’une «petite merveille», d’un «chef-d’œuvre comme on en fait peu». Mario Benedetti nous […]


6 février 2017 à 20h04

Gaétan Gervais et l’expérience historique de l’Ontario français

François-Olivier Dorais, Un historien dans la cité: Gaétan Gervais et l’Ontario français, essai, Ottawa, Presses de l’Université d’Ottawa, coll. Amérique française, 2016, 268 pages. 39,95 $.

Un des penseurs les plus influents de l’Ontario français a fait l’objet d’une «biographie intellectuelle» intitulée Un historien dans la cité: Gaétan Gervais et l’Ontario français. Cet essai de François-Olivier Dorais demeure un jalon majeur de l’historiographie de l’Ontario français, voire du Canada français. Gaétan Gervais est né à Sudbury le 10 août 1944. Sa […]


30 janvier 2017 à 18h02

Découvrir comment la vérité ment

Jean‐Jacques Pelletier, Bain de sang, roman, Montréal, Éditions Hurtubise, 2017, 490 pages, 24,95 $.

Dès les premières pages du roman Bain de sang, de Jean-Jacques Pelletier, le lecteur voit une baignoire dans une vitrine, pleine de sang dans lequel baigne un cadavre, d’où le titre. L’enquête est confiée au sergent-détective Henri Dufaux, du Service de Police de la Ville de Montréal, qui peut aisément débusquer le mensonge, mais son […]


23 janvier 2017 à 20h04

Vivre dans la clandestinité pour être soi-même

Jean Basile, Me déshabiller n’a jamais été une tâche facile, roman, préface de Robert Lévesque, Montréal, Éditions Fides, 2016, 784 pages, 43,95 $.

De nos jours, les romans de 700 ou 800 pages sont assez rares. Jean Basile (1932-1992) nous offre Me déshabiller n’a jamais été une tâche facile, roman de 784 pages où une phrase peut avoir 42 lignes et un paragraphe s’étendre sur sept pages, soit plus de 245 lignes. Véritable roman proustien. Journaliste, critique littéraire, […]


17 janvier 2017 à 9h06

Marguerite Andersen dans l’Ordre du Canada

Marguerite Andersen (photo: Philippe Davisseau)

L’écrivaine franco-torontoise Marguerite Andersen, âgée de 92 ans, fait partie des 100 nouveaux membres de l’Ordre du Canada annoncés par le gouverneur général David Johnston le 30 décembre. Marguerite Andersen est surtout reconnue comme prof de littérature à l’université (Montréal, Halifax, Guelph), mais aussi pour son oeuvre littéraire maintes fois primée: huit romans, quatre nouvelles, […]


9 janvier 2017 à 16h31
Charger la suite

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur