Vous ne brillerez pas dans le noir si vous mangez trop de bananes

Banane radioactive. En manger 1000 équivaudrait a une dose de radiographie. (Photo: Martijn vdS - Flickr)


28 juin 2018 à 7h00

Chaque fois que des craintes sur les risques de fuites radioactives d’une centrale nucléaire sont émises, les experts, pour tenter de nous rassurer, ressortent l’exemple de la banane. Elle est même une unité informelle de mesure de la radioactivité.

Mais alors, risquons-nous de briller d’une lueur phosphorescente si nous mangeons trop de bananes?

Radiation

Tout ce qui nous entoure est composé d’éléments chimiques — vous vous souvenez du Tableau périodique? — qui sont quant à eux formés d’atomes.

Certains de ces atomes sont plus instables que d’autres et se «désintègrent». Lorsque cela se produit, ils émettent ce que nous appelons une «radiation» qui peut prendre la forme d’électrons, de neutrons ou d’ondes électromagnétiques appelées rayons gamma.

Tout cela se traduit par de l’énergie qui peut briser des molécules, comme celles qui forment notre ADN. C’est ainsi qu’une trop forte dose de cette énergie peut signifier des mutations induisant des maladies ou un cancer. Tout dépend donc de la dose de cette radiation et de la durée de l’exposition. Mais ça dépend aussi de l’élément chimique qui était à l’origine de ce processus.

Risque calculé

Le potassium, abondamment présent dans la nature — et dans les bananes — est composé d’atomes dont environ 0,012% sont considérés radioactifs. Cela signifie qu’ils se «désintègrent» spontanément.

La question est donc de savoir quels types de dommages ils sont capables de faire. Autrement dit, quel est le risque associé au fait de manger une banane?

Pour le savoir, il faut calculer la dose de radiation qu’absorbe le mangeur. L’unité utilisée en physique est le «rem»: une unité qui prend en compte la quantité absorbée, mais aussi ses impacts sur la santé.

La médecine considère ainsi qu’avec chaque dose supplémentaire de 10 millirems (10 millièmes de rem) un adulte moyen augmente son risque de décès d’un sur 1 million. À titre de comparaison, 10 millièmes de rem, c’est la dose approximative qu’on reçoit lors d’une radiographie des poumons.

Potassium

Étant donné qu’on peut calculer combien il y a d’atomes de potassium dans une banane, et qu’on sait quel pourcentage de ces atomes émet des radiations, on peut en arriver à calculer que le mangeur absorbe environ 0,01 millirem.

Autrement dit, il faudrait manger au moins 1000 bananes pour obtenir l’équivalent d’une radiographie des poumons et augmenter son risque de décès d’un sur 1 million.

Mais il y a aussi le facteur temps qui entre en compte: si ce millier de bananes est étalé sur deux ou trois ans, l’effet est dilué par rapport à une radiographie d’un poumon.

N’y aurait-il pas un risque d’accumulation? Non, parce que notre corps est ainsi fait qu’il maintient le niveau de potassium à un niveau à peu près constant: environ 120 grammes. C’est ce qu’on appelle l’homéostasie, et c’est vrai aussi des niveaux de calcium et de sodium. Une partie est constamment éliminée par l’urine ou par les selles.

Verdict

Oui, la banane est radioactive, mais on peut en dire autant d’une partie de ce que nous mangeons… et de la personne avec qui vous partagez votre lit, si tant est qu’elle respire en dormant.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La programmation informatique s’invite dans nos écoles

Kids Code Jeunesse
Kids Code Jeunesse souhaite rendre accessible les ressources programmatiques aux enfants dans les écoles.
En lire plus...

15 novembre 2018 à 13h00

Faire découvrir notre système judiciaire au jeune public

jeunes
Le ROEJ veut promouvoir le dialogue entre les différents acteurs de notre système judiciaire et les enseignants, les intervenants communautaires et les étudiants.
En lire plus...

15 novembre 2018 à 11h00

Objets de textile, objets d’interrelation

Musée du textile à Toronto
Tapis, couvertures, courtepointes, ceintures fléchées, blouses, catalognes, bourses et autres objets de perles enfilées au Textile Museum.
En lire plus...

15 novembre 2018 à 9h00

Taxer la viande?

Des chercheurs évaluent les bénéfices possibles à des dizaines de millions de dollars par an en soins de santé, et plus de 200 000...
En lire plus...

15 novembre 2018 à 7h00

Fayza Abdallaoui quittera le MOFIF

MOFIF AG Démission Fayza Abdallaoui
En présentant le premier Livre Blanc du MOFIF, Fayza Abdallaoui a aussi annoncé son départ de la présidence.
En lire plus...

14 novembre 2018 à 17h00

Mars sur Terre, ou l’île Devon

Mars
Le Nunavut est une autre planète, ne serait-ce que par la minéralité du paysage et l’isolement géographique.
En lire plus...

14 novembre 2018 à 11h00

Vos jeunes font-ils au moins 60 minutes d’activité physique par jour?

sport
Selon l’Organisme mondial de la Santé (OMS), les enfants de 5 à 17 ans devraient faire au moins 60 minutes par jour d’activité physique...
En lire plus...

14 novembre 2018 à 9h00

Regardez-moi dans les yeux

On se sent obligé d’enseigner à de futurs employés, ou à des gens qui veulent sortir de leur solitude, qu’il est important d'établir un...
En lire plus...

14 novembre 2018 à 7h00

Les Leafs surclassent les Kings de Los Angeles (5-1)

Maple Leafs
En déplacement à Los Angeles, les Leafs ont facilement battu les Kings ce soir sur le score de 5-1.
En lire plus...

14 novembre 2018 à 1h01

Nationalisme ≠ suprémacisme

11 novembre 2018
Donald Trump s’est proclamé «nationaliste», le mois dernier, alors que pour Emmanuel Macron, le patriotisme est «l'exact contraire» du nationalisme, une «trahison»...
En lire plus...

13 novembre 2018 à 17h25

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur