Amis… mais pas trop

J’aime beaucoup ce que vous faites des Indisciplinés

Partagez
Tweetez
Envoyez

Deux couples. Une soirée. De la colère. Et un soupçon d’hypocrisie. Voilà la recette gagnante pour J’aime beaucoup ce que vous faites, pièce de théâtre drôle et engageante de Carole Greep, que Les Indisciplinés de Toronto présentent dans l’auditorium de l’école Gabrielle-Roy.

Il est encore temps d’assister à l’une des deux dernières représentations, ces vendredi 10 et samedi 11 juin.

Mise en scène par David Café-Febrissy, J’aime beaucoup ce que vous faites joue avec les codes du monde moderne, du téléphone à la couverture de magazine, tout en restant délicieusement désuet.

Cette désuétude, c’est celle des relations humaines, de l’amitié, du confort du couple. On y montre une réalité où le groupe d’amis est à la fois vitale et nocif. Et où l’amitié peut avoir plusieurs fonctions. Dans une société où les amis Facebook prennent toute la place, l’amitié en vrai, négatif ou non, est jolie à voir.

Cette pièce c’est aussi l’avènement du bon mot, de la bonne réaction, de l’expression bien dite.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Lucie Deniau et Cécile Dadi se démarquent par leur jeu exagéré et maniéré qui nous rappelle les meilleures interprétations de Karin Viard ou encore Sandrine Kiberlain. Ce jeu, qui nous fait penser au meilleur du cinéma et du théâtre français, met en avant la voix et les expressions du visage. Il est magnifiquement maîtrisé par les deux actrices.

Alex Nanot et Sylvain Bedin brillent également par leur habilité à faire rentrer le spectateur dans la pièce. Ils apportent toute leur expertise et tout leur enthousiasme à leur jeu, ce qui enchante et fait voyager le spectateur.

Pendant 1h30, le spectateur vit au rythme des disputes et des conversations. Le salon du couple devient un terrain de jeu et la maison de tous les spectateurs. Le décor est parfait parce qu’il rappelle une maison lambda tout en étant assez farfelu pour marquer le spectateur.

J’aime beaucoup ce que vous faites fait rire, fait réfléchir et donne envie d’aimer et de détester de manière égale. On se retrouve dans chacun des personnages. Parfois nous sommes superficiels comme Marie, loufoques comme Charles, vicieux comme Carole et égoïstes comme Pierre. La pièce ne prend pas position pour l’un ou pour l’autre, mais met en avant des personnalités, des réactions communes à tous.

Comme une enquête sur les relations humaines, la pièce montre mais ne juge pas.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Moderne mais pas trop. Hilarante mais sérieuse. Toujours aussi actuelle. J’aime beaucoup ce que vous faites est l’événement à ne pas rater ce mois de juin.

Depuis presque sept ans, les Indisciplinés de Toronto – une troupe communautaire – nous font vibrer entre innovations, classicisme et humour. Ils ont adapté l’an dernier Rhinocéros de Ionesco et des extraits de Molière avec Molière fait la comédie.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur