Amis… mais pas trop

J’aime beaucoup ce que vous faites des Indisciplinés


7 juin 2016 à 8h41

Deux couples. Une soirée. De la colère. Et un soupçon d’hypocrisie. Voilà la recette gagnante pour J’aime beaucoup ce que vous faites, pièce de théâtre drôle et engageante de Carole Greep, que Les Indisciplinés de Toronto présentent dans l’auditorium de l’école Gabrielle-Roy.

Il est encore temps d’assister à l’une des deux dernières représentations, ces vendredi 10 et samedi 11 juin.

Mise en scène par David Café-Febrissy, J’aime beaucoup ce que vous faites joue avec les codes du monde moderne, du téléphone à la couverture de magazine, tout en restant délicieusement désuet.

Cette désuétude, c’est celle des relations humaines, de l’amitié, du confort du couple. On y montre une réalité où le groupe d’amis est à la fois vitale et nocif. Et où l’amitié peut avoir plusieurs fonctions. Dans une société où les amis Facebook prennent toute la place, l’amitié en vrai, négatif ou non, est jolie à voir.

Cette pièce c’est aussi l’avènement du bon mot, de la bonne réaction, de l’expression bien dite.

Lucie Deniau et Cécile Dadi se démarquent par leur jeu exagéré et maniéré qui nous rappelle les meilleures interprétations de Karin Viard ou encore Sandrine Kiberlain. Ce jeu, qui nous fait penser au meilleur du cinéma et du théâtre français, met en avant la voix et les expressions du visage. Il est magnifiquement maîtrisé par les deux actrices.

Alex Nanot et Sylvain Bedin brillent également par leur habilité à faire rentrer le spectateur dans la pièce. Ils apportent toute leur expertise et tout leur enthousiasme à leur jeu, ce qui enchante et fait voyager le spectateur.

Pendant 1h30, le spectateur vit au rythme des disputes et des conversations. Le salon du couple devient un terrain de jeu et la maison de tous les spectateurs. Le décor est parfait parce qu’il rappelle une maison lambda tout en étant assez farfelu pour marquer le spectateur.

J’aime beaucoup ce que vous faites fait rire, fait réfléchir et donne envie d’aimer et de détester de manière égale. On se retrouve dans chacun des personnages. Parfois nous sommes superficiels comme Marie, loufoques comme Charles, vicieux comme Carole et égoïstes comme Pierre. La pièce ne prend pas position pour l’un ou pour l’autre, mais met en avant des personnalités, des réactions communes à tous.

Comme une enquête sur les relations humaines, la pièce montre mais ne juge pas.

Moderne mais pas trop. Hilarante mais sérieuse. Toujours aussi actuelle. J’aime beaucoup ce que vous faites est l’événement à ne pas rater ce mois de juin.

Depuis presque sept ans, les Indisciplinés de Toronto – une troupe communautaire – nous font vibrer entre innovations, classicisme et humour. Ils ont adapté l’an dernier Rhinocéros de Ionesco et des extraits de Molière avec Molière fait la comédie.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

L’identité linguistique canadienne sur les bords de la Tamise

colloque
Parmi les universitaires britanniques spécialistes du Canada, une quinzaine pourraient se dire «québécistes».
En lire plus...

25 septembre 2018 à 7h00

Le Club Richelieu Toronto honore Denis Rioux

Club Richelieu Toronto
Ce dimanche, le Club Richelieu de Toronto rendait hommage à Denis Rioux, désormais ex-président, et célébrait la passation des pouvoirs au nouveau président, Michel...
En lire plus...

24 septembre 2018 à 17h01

Anciens combattants : délais plus long pour les francophones et les femmes

Anciens combattants Canada
Lenteur à répondre aux demandes d’aide médicale des vétérans: 19 semaines pour les demandes en anglais, 52 pour le français!
En lire plus...

24 septembre 2018 à 15h00

CSI : Éléphants

Les braconniers opèrent surtout au Gabon, au Congo et en Tanzanie.
En lire plus...

24 septembre 2018 à 14h00

Proposez des candidatures au 10e Gala Trille Or

Adieu les prix masculin et féminin : le Trille Or «Artiste solo» récompensera le ou la meilleur.e artiste tous genres confondus
En lire plus...

24 septembre 2018 à 12h00

De bouche à oreille, de retour pour une deuxième saison

De bouche à oreille
Nouveauté: des rencontres informelles au Coq of the Walk
En lire plus...

24 septembre 2018 à 10h53

Blague franco-ontarienne

Demain, 25 septembre, sera la Journée des Franco-Ontariens et des Franco-Ontariennes. Ce n’est pas un jour férié, comme la Fête nationale au Québec, mais...
En lire plus...

24 septembre 2018 à 10h23

Des sondes japonaise et américaine vont ramener de la poussière d’astéroïde

astéroïde
De la haute voltige: la semaine dernière, la sonde japonaise Hayabusa 2 s'est approchée de l’astéroïde Ryugu pour larguer deux mini-robots.
En lire plus...

23 septembre 2018 à 13h00

Un trésor à découvrir au Musée des beaux-arts de Montréal

MBAM
Resplendissantes enluminures de livres d’heures au MBAM
En lire plus...

23 septembre 2018 à 11h00

Témoignage aussi déchirant que nécessaire

Jonas Gardell
Au début des années 1980, le sida est considéré comme la maladie des homos, la nouvelle peste, voire la punition de Dieu.
En lire plus...

23 septembre 2018 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur