Victimes de l’attaque de Toronto identifiées, rencontre des Corées, révolution en Arménie…

Retour sur des événements marquants des derniers jours

C'est arrivé cette semaine
Les 10 victimes de l'attaque de Toronto ont toutes été identifiées.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Cette semaine, Toronto a tristement rejoint la longue liste des villes visées par une attaque au camion bélier. D’autres événements ont marqué l’actualité nationale et internationale. L’équipe de L’Express vous en résume quelques-uns.

CANADA: les victimes de l’attaque de Toronto identifiées

C’est cinq jours après le drame que toutes les dix victimes de l’attaque au camion bélier ont été identifiées. Pour le coroner en chef de l’Ontario, Dirk Huyer, l’identification a pris plus de temps qu’à l’accoutumée à cause de la gravité des blessures et de l’ampleur de la catastrophe.

La piste d’un féminicide est actuellement étudiée par la Police de Toronto. Même si aucune preuve ne l’atteste, les victimes sont majoritairement des femmes. L’homme de 25 ans se revendiquait des «Incels», un groupe d’homme qui tient les femmes comme responsables de leur célibat.

victimes
Parmi les 10 victimes, 8 femmes et 2 hommes

CORÉES : une rencontre historique

Cette date sera à marquer d’une pierre blanche. Ce vendredi 27 avril, la Corée du Nord et du Sud se sont tendus la main pour la première fois. Après des photos historiques, Kim Jong-un et Moon Jae-In ont promis une «dénucléarisation complète» de la péninsule coréenne. Une paix «permanente» et «solide» a également été promise, alors que le pays est divisé depuis déjà 65 ans.

Des images que personne n’imaginait voir un jour. Surtout depuis le climat glacial que les tirs de missile nord-coréens avaient installés dans les relations diplomatiques internationales. Pourtant, en se déclarant favorable à la participation de son pays aux Jeux Olympiques de Pyongyang, Kim Jong-un avait fait un premier pas vers une future entente.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
C'est arrive cette semaine
Une poignee historique entre Kim Jong-Un et Moon Jae-in

ÉTATS-UNIS: Macron presse Trump sur le nucléaire iranien

Cette semaine, c’était la première grande visite officielle du président français Emmanuel Macron aux États-Unis. Lors de sa rencontre avec Donald Trump, c’est le nucléaire iranien qui était surtout en question.

Pour rappel, en 2015, alors qu’Obama était encore au pouvoir, un accord avait été conclus avec l’Iran. Ce dernier limitait le programme iranien à usage civil et en échange l’embargo et les sanctions économiques qui visait le pays oriental seraient levés.

Sauf que depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, l’accord ne promettait aucun futur glorieux. Emmanuel Macron a donc profité de sa première  visite pour tenter de faire pression sur son homologue américain qui voulait quitter l’accord. Mais en conférence de presse ce mercredi soir, Macron a sous-entendu attendre un retrait effectif des États-Unis dès le 12 mai.

C'est arrive cette semaine
L’occasion pour Donald Trump de publier un nouveau tweet

ARMÉNIE: la révolution de velours désarme le pouvoir

Mardi 17 avril, l’ancien président Serge Sarkissian avait été réélu au gouvernement arménien en tant que premier ministre et déclenché de nombreuses émeutes. Au terme d’à peine une semaine de manifestations et suite à l’arrestation de son opposant Nikol Pachinian, chef des contestations, il a finalement présenté sa démission lundi dernier.

Néanmoins, la rancune anti-gouvernementale persiste en Arménie, au point que le président du Parlement, Ara Babloïan, a convoqué une réunion «extraordinaire» le 1er mai pour élire le nouveau chef du gouvernement.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Un rassemblement qui devra se dérouler «en toute légalité» a précisé Vladimir Poutine lors d’un entretien téléphonique avec le premier ministre par intérim, Karen Karapetian, rappelant son ancienne ascendance soviétique. Reste à savoir si le «candidat du peuple», Nikol Pachinian qui a été libéré, remportera toutes les voix nécessaires.

Visites Express 3 /arménie
L’arménie dans la rue après l’élection de Serge Sarkissian.

NICARAGUA: 34 morts dans des manifestations

34 personnes – majoritairement des étudiants – ont trouvé la mort après six jours de manifestations au Nicaragua. Ce chiffre inquiète la communauté internationale. L’ONU soupçonne les forces de l’ordre nicaraguayenne d’avoir procédé à des «exécutions».

C’est une réforme controversée du système de retraite qui fait descendre les étudiants dans les rues. Même si le président Daniel Ortega a renoncé à la réforme dimanche, la vague de colère s’est rapidement propagée à l’ensemble de la société qui dénonce des conditions de vie difficile et un pouvoir autoritaire.

Ortega a libéré des dizaines d’étudiants emprisonnés et a levé la censure sur une chaîne de télévision locale. Le calme semble être revenue.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

DANEMARK: la perpétuité pour Peter Madsen

Mercredi, Peter Madsen a été condamné à la prison à perpétuité pour le meurtre prémédité de la journaliste suédoise Kim Wall. Une peine rare au Danemark.

Celui qui se définit lui-même comme un «psychopathe affectueux» avait infligé en août 2017 des mutilations génitales à la journaliste dans son sous-marin privé pour assouvir ses désirs sexuels avant de l’assassiner.

Peter Madsen
Peter Madsen

BELGIQUE: Salah Abdeslam condamné à 20 ans de prison

Il est le seul membre encore vivant du commando djihadiste des attentats du 13 novembre 2015 au Bataclan à Paris. Pourtant, ce n’est pas pour ce crime que Salah Abdeslam sera enfermé 20 ans derrière les barreaux de la capitale belge.

Ce jugement a été prononcé, ce lundi 23 avril, par le tribunal correctionnel de Bruxelles pour un fait qui s’est déroulé le 15 mars 2016 à Forest (en Belgique). Le condamné et ses deux complices Sofien Ayari et Mohamed Belkaïd (mort lors de la fusillade) avaient à l’époque ouvert le feu sur des policiers.

Au delà des quatre blessés, c’était pour l’un des hommes les plus recherchés d’Europe la fin de sa course poursuite après quatre de mois de cavale. Son jugement en France pour acte terroriste est encore en attente, et son lieu d’exécution devra alors être débattu entre les deux pays limitrophes.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
C'est arrive cette semaine
Salah Abdeslam sur le banc des accusés

ESPAGNE: l’issue du procès de «la Meute» révolte

Neuf ans de prison pour «abus sexuels aggravés». C’est ce dont ont écopé les cinq hommes qui ont violé une jeune fille dans le hall d’un immeuble pendant les fêtes de Pampelune de 2016 lors de leur procès ce jeudi. En cause, des circonstances «douteuses» qui ont fait vaciller la sentence de 22 ans de réclusion demandée pour chaque agresseur, car la victime n’a, entre autre, pas affiché de résistance dans la vidéo.

L’affaire avait enflammé l’Espagne en créant un mouvement de soutien envers la victime avec le slogan «moi je te crois», sorte de #moiaussi espagnol.

Le châtiment, lui, a provoqué un véritable incendie de protestation dans les rues. Une réaction qui a poussé Rafael Catala, le ministre de la Justice, à demander à la Commission générale de qualification des crimes et délits d’étudier la possibilité de revoir la loi en matière d’agression sexuelle.

Visites Express 3/Espagne
Un appel est demandé pour le procès de «La Meute».

ROYAUME-UNI: un cinquième héritier pour régner sur le Canada

Heureux événement pour l’Angleterre… et le Canada: le prince Louis Arthur Charles est né ce lundi à 6h01 du matin. Serait-ce un hommage rendu à l’oncle du mari de la reine Elisabeth, Lord Louis Mountbatten? Le palais royal ne s’est pas prononcé sur la question.

Louis rejoint la dynastie royale en tant que cinquième héritier au trône, derrière sa soeur Charlotte, son frère George, son père William et son grand-père Charles.

Visite Express 3/Royal Baby
Le prince Louis Arthur Charles rejoint la famille royale.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur