De la grande visite pour les Français de Toronto


11 février 2014 à 9h59

«Ici, à Toronto, en Ontario, vous êtes la voix et les visages de la France.» C’est le message qu’a passé Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, aux Français réunis dans les locaux de l’Alliance française mercredi dernier.

En visite officielle au Canada et de passage pendant deux jours à Toronto, cette dernière s’est rendue à la rencontre de la communauté française partie à la conquête de la ville reine.

«Des compatriotes confiants en l’avenir»

Il s’agit de la première visite ministérielle depuis la venue du premier ministre Jean-Marc Ayrault en mars dernier. Hélène Conway-Mouret s’est donc rendue à la rencontre de ces Français de l’Ontario, certains partis pour quelques mois, d’autres pour toujours.

«Depuis que je suis arrivée au Canada dimanche, je rencontre des compatriotes confiants en l’avenir, conscients de leurs atouts et heureux de pouvoir les valoriser dans un pays avec lequel nous partageons tant de choses», a-t-elle exprimé devant l’auditoire.  

Cette dernière a par ailleurs insisté sur l’augmentation de la communauté française en Ontario, qui justifie cette visite.

«La communauté française en Ontario augmente de manière très régulière. Si le nombre des inscrits au Consulat dépasse les 10 000, nous savons que vous êtes en réalité nettement plus nombreux, notamment à Toronto.»

Cap sur la jeunesse

Visite du Lycée français de Toronto, rencontre avec des jeunes bénéficiaires du permis Vacances-Travail ou en échange universitaire: la ministre a fait de la jeunesse et de la mobilité internationale l’un des points principaux de son voyage.

«Je leur ai rappelé combien le gouvernement et le ministère des Affaires étrangères sont résolus à soutenir ces initiatives qui offrent à notre jeunesse des opportunités exceptionnelles.»

Celle-ci a également abordé leur perspective d’insertion professionnelle au Canada. «Le Canada aura besoin de faire appel à une main-d’œuvre qualifiée de 2,5 millions de personnes dans la prochaine décennie pour répondre aux besoins de l’emploi, ce qui est une opportunité pour nos ressortissants, et surtout pour nos jeunes, qui possèdent leurs diplômes mais ne rencontrent pas d’opportunité en France et en Europe en ce moment.»

Cette dernière a par ailleurs salué le «dynamisme» du Lycée français de Toronto, victime d’un succès l’obligeant à augmenter ses possibilités d’accueil.

Développer les échanges

La ministre a également profité de son passage pour réaffirmer la volonté du gouvernement français de développer les échanges et investissements entre la France et le Canada, à travers la visite de la communauté d’affaires.

«J’ai rencontré la communauté d’affaires ce midi, et je peux vous assurer qu’ils n’attendent que ça! Ils peuvent compter sur le réseau diplomatique et consulaire pour les y aider.»

Une visite du RDÉE Ontario (Réseau de développement économique et d’employabilité) a par ailleurs permis de faire le point sur l’emploi des Français et présenter l’initiative Emploi Toronto, censée appuyer ces derniers dans leurs démarches.

Simplifier le quotidien

La ministre a finalement abordé les opportunités et enjeux qui concerneront la communauté française installée au Canada dans les années à venir, et aux mesures prises par le gouvernement français pour simplifier le quotidien des citoyens expatriés au Canada.

Une simplification qui passe d’abord par la modernisation des services consulaires, et par la simplification des procédures, notamment en ligne.

L’objectif est de créer une «proximité administrative», pour rendre accessibles et compréhensibles la plupart des documents et démarches administratives aux Français.

Mais cela passe également par la représentation politique. «Outre les 23 parlementaires siégeant au Sénat et à l’Assemblée nationale aujourd’hui, des conseillers consulaires relaieront bientôt vos aspirations, vos attentes et vos questionnements auprès des services de l’État. Ils siégeront pour certains dans la future et nouvelle Assemblée des Français de l’étranger.»

La ministre Conway-Mouret a enfin salué «l’amitié pluriséculaire» entre la France et l’Ontario, qui sera célébrée officiellement en 2015, à l’occasion du 400e anniversaire de la présence française dans la région.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Le Beaujolais Nouveau est arrivé au Ricarda’s

Ricarda's
La Fédération Tricolore a réuni une centaine de Français, francophones et francophiles autour d'un cassoulet ce jeudi soir au Ricarda's (angle Peter et Front)...
En lire plus...

16 novembre 2018 à 15h36

Un conservatisme anglo régressif, mésadapté, ignorant

Assemblée de la francophonie de l’Ontario
L'Ontario français vient de reculer de 20 ans
En lire plus...

16 novembre 2018 à 13h03

L’écriture impulsive de Didier Leclair

livre
Didier Leclair a rédigé huit romans sans jamais faire un plan, presque toujours de façon impulsive.
En lire plus...

16 novembre 2018 à 11h45

D’un océan à l’autre en vélo

cyclotourisme
Le couple Mat LeBlanc et Ali Becker a traversé le Canada à vélo pour «normaliser la consommation du cannabis et de se débarrasser des...
En lire plus...

16 novembre 2018 à 9h00

Les premiers Amérindiens ont migré rapidement du Nord au Sud

L’ADN d’un squelette du Nevada vieux de 10 000 ans et l’ADN d’un squelette du Brésil vieux de 10 000 ans montrent des similitudes...
En lire plus...

16 novembre 2018 à 7h00

La série californienne continue pour les Leafs face aux Sharks (5-3)

Leafs
Les Leafs se sont imposés ce soir lors de leur déplacement à San Jose face aux Sharks (5-3).
En lire plus...

16 novembre 2018 à 1h08

«Jeudi noir» en Ontario français

Double coup de tonnerre en Ontario français jeudi
En lire plus...

15 novembre 2018 à 19h00

Rodéo de photojournalisme pour des étudiants de La Cité

foire agricole
Cinq étudiants du cours de photojournalisme de Linda Dawn Hammond, du Collège La Cité à Toronto, ont visité la foire agricole annuelle de Toronto.
En lire plus...

15 novembre 2018 à 15h00

La programmation informatique s’invite dans nos écoles

Kids Code Jeunesse
Kids Code Jeunesse souhaite rendre accessible les ressources programmatiques aux enfants dans les écoles.
En lire plus...

15 novembre 2018 à 13h00

Faire découvrir notre système judiciaire au jeune public

jeunes
Le ROEJ veut promouvoir le dialogue entre les différents acteurs de notre système judiciaire et les enseignants, les intervenants communautaires et les étudiants.
En lire plus...

15 novembre 2018 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur