De la grande visite pour les Français de Toronto


11 février 2014 à 9h59

«Ici, à Toronto, en Ontario, vous êtes la voix et les visages de la France.» C’est le message qu’a passé Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, aux Français réunis dans les locaux de l’Alliance française mercredi dernier.

En visite officielle au Canada et de passage pendant deux jours à Toronto, cette dernière s’est rendue à la rencontre de la communauté française partie à la conquête de la ville reine.

«Des compatriotes confiants en l’avenir»

Il s’agit de la première visite ministérielle depuis la venue du premier ministre Jean-Marc Ayrault en mars dernier. Hélène Conway-Mouret s’est donc rendue à la rencontre de ces Français de l’Ontario, certains partis pour quelques mois, d’autres pour toujours.

«Depuis que je suis arrivée au Canada dimanche, je rencontre des compatriotes confiants en l’avenir, conscients de leurs atouts et heureux de pouvoir les valoriser dans un pays avec lequel nous partageons tant de choses», a-t-elle exprimé devant l’auditoire.  

Cette dernière a par ailleurs insisté sur l’augmentation de la communauté française en Ontario, qui justifie cette visite.

«La communauté française en Ontario augmente de manière très régulière. Si le nombre des inscrits au Consulat dépasse les 10 000, nous savons que vous êtes en réalité nettement plus nombreux, notamment à Toronto.»

Cap sur la jeunesse

Visite du Lycée français de Toronto, rencontre avec des jeunes bénéficiaires du permis Vacances-Travail ou en échange universitaire: la ministre a fait de la jeunesse et de la mobilité internationale l’un des points principaux de son voyage.

«Je leur ai rappelé combien le gouvernement et le ministère des Affaires étrangères sont résolus à soutenir ces initiatives qui offrent à notre jeunesse des opportunités exceptionnelles.»

Celle-ci a également abordé leur perspective d’insertion professionnelle au Canada. «Le Canada aura besoin de faire appel à une main-d’œuvre qualifiée de 2,5 millions de personnes dans la prochaine décennie pour répondre aux besoins de l’emploi, ce qui est une opportunité pour nos ressortissants, et surtout pour nos jeunes, qui possèdent leurs diplômes mais ne rencontrent pas d’opportunité en France et en Europe en ce moment.»

Cette dernière a par ailleurs salué le «dynamisme» du Lycée français de Toronto, victime d’un succès l’obligeant à augmenter ses possibilités d’accueil.

Développer les échanges

La ministre a également profité de son passage pour réaffirmer la volonté du gouvernement français de développer les échanges et investissements entre la France et le Canada, à travers la visite de la communauté d’affaires.

«J’ai rencontré la communauté d’affaires ce midi, et je peux vous assurer qu’ils n’attendent que ça! Ils peuvent compter sur le réseau diplomatique et consulaire pour les y aider.»

Une visite du RDÉE Ontario (Réseau de développement économique et d’employabilité) a par ailleurs permis de faire le point sur l’emploi des Français et présenter l’initiative Emploi Toronto, censée appuyer ces derniers dans leurs démarches.

Simplifier le quotidien

La ministre a finalement abordé les opportunités et enjeux qui concerneront la communauté française installée au Canada dans les années à venir, et aux mesures prises par le gouvernement français pour simplifier le quotidien des citoyens expatriés au Canada.

Une simplification qui passe d’abord par la modernisation des services consulaires, et par la simplification des procédures, notamment en ligne.

L’objectif est de créer une «proximité administrative», pour rendre accessibles et compréhensibles la plupart des documents et démarches administratives aux Français.

Mais cela passe également par la représentation politique. «Outre les 23 parlementaires siégeant au Sénat et à l’Assemblée nationale aujourd’hui, des conseillers consulaires relaieront bientôt vos aspirations, vos attentes et vos questionnements auprès des services de l’État. Ils siégeront pour certains dans la future et nouvelle Assemblée des Français de l’étranger.»

La ministre Conway-Mouret a enfin salué «l’amitié pluriséculaire» entre la France et l’Ontario, qui sera célébrée officiellement en 2015, à l’occasion du 400e anniversaire de la présence française dans la région.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

CSI : Éléphants

Les braconniers opèrent surtout au Gabon, au Congo et en Tanzanie.
En lire plus...

24 septembre 2018 à 14h00

Proposez des candidatures au 10e Gala Trille Or

Adieu les prix masculin et féminin : le Trille Or «Artiste solo» récompensera le ou la meilleur.e artiste tous genres confondus
En lire plus...

24 septembre 2018 à 12h00

De bouche à oreille, de retour pour une deuxième saison

De bouche à oreille
Nouveauté: des rencontres informelles au Coq of the Walk
En lire plus...

24 septembre 2018 à 10h53

Blague franco-ontarienne

Demain, 25 septembre, sera la Journée des Franco-Ontariens et des Franco-Ontariennes. Ce n’est pas un jour férié, comme la Fête nationale au Québec, mais...
En lire plus...

24 septembre 2018 à 10h23

Des sondes japonaise et américaine vont ramener de la poussière d’astéroïde

astéroïde
De la haute voltige: la semaine dernière, la sonde japonaise Hayabusa 2 s'est approchée de l’astéroïde Ryugu pour larguer deux mini-robots.
En lire plus...

23 septembre 2018 à 13h00

Un trésor à découvrir au Musée des beaux-arts de Montréal

MBAM
Resplendissantes enluminures de livres d’heures au MBAM
En lire plus...

23 septembre 2018 à 11h00

Témoignage aussi déchirant que nécessaire

Jonas Gardell
Au début des années 1980, le sida est considéré comme la maladie des homos, la nouvelle peste, voire la punition de Dieu.
En lire plus...

23 septembre 2018 à 9h00

Quiz : Jean-Paul 1er

23 septembre
Vrai ou Faux: Jean-Paul 1er demeure, à ce jour, le dernier pape de nationalité italienne? Et d'autres questions sur ce pape assez spécial.
En lire plus...

23 septembre 2018 à 7h00

Difficile retour à la vie civile après l’Afghanistan

L'Aquilon
Le capitaine Jocelyn Démétré a écrit son histoire pour exorciser ses démons
En lire plus...

22 septembre 2018 à 11h00

Les écoles des Franco-Colombiens coûtent trop cher?

Après un procès lancé en 2013 et un appel qui s’est soldé en juillet par une défaite, l’ultime recours est la Cour suprême du...
En lire plus...

22 septembre 2018 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur