Vers un circuit touristique franco pancanadien

21e Conférence ministérielle sur la francophonie canadienne

Les ministres provinciaux et terriroriaux de la francophonie. Sous le drapeau du Québec: la franco-ontarienne Marie-France Lalonde. En blanc: la ministre fédérale du Patrimoine, Mélanie Joly.
Partagez
Tweetez
Envoyez

«Il y a un engouement pour un circuit touristique francophone pancanadien, et l’Ontario est un leader dans ce dossier.»

C’est ce qu’a déclaré aux médias la nouvelle ministre des Affaires francophones de l’Ontario, Marie-France Lalonde, avant de s’envoler pour Terre-Neuve, où se déroulait les 22 et 23 juin la 21e Conférence ministérielle sur la francophonie canadienne.

On avait lancé cette idée lors du 400e anniversaire de la présence française en Ontario en 2015 – Penetanguishene et ses monuments à Samuel de Champlain et aux Hurons s’inscrivant magnifiquement dans ce circuit touristique – et on l’actualisera certainement à l’occasion du 150e anniversaire de la Confédération canadienne en 2017.

Les ministres provinciaux et territoriaux responsables de la francophonie canadienne discutent également de services gouvernementaux en français et d’immigration francophone.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le slogan de cette  Conférence ministérielle, Le vent dans les voiles, «s’inspire du dynamisme de la communauté francophone de Terre-Neuve-et-Labrador alors que le gouvernement de cette province a récemment adopté une Politique sur les services en français», lit-on dans le communiqué officiel.

À l’aube de l’élaboration d’un nouveau plan pluriannuel en matière de langues officielles par le gouvernement fédéral, les gouvernements provinciaux et territoriaux réitèrent leur volonté d’améliorer les services en français et que la qualité des services en français passe par une étroite collaboration fédérale—provinciale-territoriale.

Les provinces et territoires demandent donc au gouvernement fédéral de «préciser son engagement à leur égard pour accroître la portée et la qualité des services en français» et «d’actualiser les ententes bilatérales de collaboration en accroissant notamment les enveloppes financières».

En matière d’immigration francophone, les ministres ont convenu de la nécessité de «collaborer avec le gouvernement fédéral afin d’identifier des stratégies d’action qui seront mises de l’avant lors du Forum sur l’immigration francophone». Ce forum – une première au pays – sera organisé cet automne de concert avec le Forum des ministres responsables de l’immigration, «de manière à assurer que chacun des gouverne ments atteigne ses objectifs respectifs en matière d’immigration francophone».

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur