Un corridor touristique franco pour le 150e

Le parc Champlain-Wendat, à Penetanguishene, et ses sculptures commémorant la visite de Samuel de Champlain en 1615 et d'autres personnages de notre histoire, figurera certainement sur le circuit touristique national.


20 mars 2017 à 8h49

Le RDÉE Canada (Réseau de développement économique et d’employabilité) s’est vu confier la mise en oeuvre d’un projet de «corridor patrimonial, culturel et touristique francophone» pour souligner le 150e anniversaire de la Confédération. Patrimoine canadien appuie ce projet en lui octroyant 2,4 millions $ jusqu’en 2018, a annoncé le 17 mars la ministre Mélanie Joly.

Au moins 150 attractions patrimoniales et 200 lieux touristiques dans toutes les provinces, témoignant de la présence française au pays, feront partie de ce circuit, selon ce qu’en a dit aux médias le coordonnateur Alain Brosius.

Ce projet a pris naissance à la Conférence ministérielle sur la francophonie canadienne de Toronto, en 2015, qui réunissait les ministres responsables des affaires francophones des provinces et des territoires à l’occasion du 400e anniversaire de la présence française en Ontario.

«Le projet fera mieux connaître la francophonie canadienne aux quatre coins du pays et du monde. Il laissera également un legs majeur aux francophones et aux francophiles du pays en ce 150e anniversaire de la Confédération», a déclaré Mme Joly.

«Ce projet historique permettra à la fois de mettre en valeur la contribution de l’ensemble de la francophonie canadienne dans le développement de notre pays et d’appuyer l’industrie touristique au Canada», indique le président du RDÉE Canada, Jean-Guy Bigeau.

Les grands thèmes du 150e anniversaire de la Confédération (le processus par lequel les colonies britanniques de l’Ontario, du Québec, du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse ont créé le Canada en se dotant d’un gouvernement fédéral) sont la diversité et l’inclusion, la réconciliation avec les peuples autochtones, l’environnement et la jeunesse.

«Nos deux langues officielles sont au cœur de ce que nous sommes», a fait valoir Mme Joly. Son collègue ministre de la Petite entreprise et du Tourisme, Bardish Chagger, ajoute qu’en mettant en valeur la langue française, «nous souhaitons que les visiteurs gardent en souvenir un aspect important de notre identité».

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les Indisciplinés investissent dans un grand spectacle pour leur 10e anniversaire

Indisciplinés de toronto
De plus en plus de nouveaux comédiens et techniciens talentueux
En lire plus...

22 juin 2018 à 15h00

François Bourassa se réinvente

François Bourassa
Le 27 juin au Festival de jazz
En lire plus...

22 juin 2018 à 14h00

Un règlement albertain machiavélique

La Couronne suspend des procédures pour ne pas reconnaître le droit des Défendeurs au français
En lire plus...

22 juin 2018 à 12h30

Aurélie Resch décroche le prix Trillium

Prix littéraire Trillium de l'Ontario
Rare encouragement pour les récits courts
En lire plus...

22 juin 2018 à 11h39

Cannabis : à la poursuite du diamant vert

La légalisation va donner accès à du financement pour la recherche
En lire plus...

Impact économique de l’intelligence artificielle : on cherche encore

Pas de pertes d’emplois ni de productivité accrue
En lire plus...

22 juin 2018 à 7h00

L’espiègle trio jazz Les Malcommodes

les malcommodes
Le 26 juin au Festival de jazz de Toronto
En lire plus...

21 juin 2018 à 13h00

Un test a changé sa vie : dans les pas d’un enfant dyslexique

La Liberté
«J’étais content de savoir que je n’étais pas stupide»
En lire plus...

21 juin 2018 à 10h00

Le véganisme dans le vêtement : trop de plastique ?

Le cuir de kangourou et le polyester plus «verts» que la laine d’alpaga et le cuir de bovin
En lire plus...

21 juin 2018 à 7h00

Technicien(ne) à l’aide technique

Conseil scolaire catholique MonAvenir - Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est à la recherche d’une personne permanente, à temps plein (1,0), soit 35 heures par semaine, qui agira à titre de technicienne, technicien à l’aide technique...
En lire plus...

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur