Une intrigue tombée du ciel un 24 décembre

livre
Paul Martin, Pas de cadeau pour les bêtes, album illustré par Antonin Louchard, Paris, Éditions du Seuil, 2018, 32 pages, 27,95 $.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Père Noël file sur son traîneau et un cadeau s’échappe, tombe dans un banc de neige près d’une forêt. Le blaireau est le premier à le voir… Ainsi commence le conte Pas de cadeau pour les bêtes, de l’écrivain français Paul Martin.

Après le blaireau suivent un lapin, un écureuil, un corbeau, puis un rouge-gorge qui raconte l’incident à qui mieux mieux.

Les animaux rappliquent: l’ours rêve d’un pot de miel, le renard d’une terrine de pâté, le héron au long cou d’une écharpe chaude, le serpent craint que ce soit un vélo !

Le hibou décide qu’il ne faut pas chercher à ouvrir le cadeau avant les douze coups de minuit, c’est lui qui montera la garde.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Il était sage, mais il était vieux et fatigué. Bientôt, ses yeux se fermèrent.» Le rusé renard y voit une occasion… qui fait le larron. Je ne vais quand même pas vous dévoiler ce que contient ce cadeau tombé du ciel.

Je vous signalerai cependant que les illustrations d’Antonin Louchard sont enivrantes et coquines.

Pour Paul Martin, point besoin d’un cadeau pour faire la fête. Le seul fait d’être réunis demeure une occasion de sentir heureux dans sa peau… d’ours, d’écureuil, de lapin, d’enfant!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur