Un orignal de Charles Pachter pour la couverture des 24 heures du roman

Partagez
Tweetez
Envoyez

Une réception avec encan silencieux au bénéfice des 24 heures du roman a attiré une cinquantaine de personnes à la résidence officielle du consul de France à Toronto le 27 mai dernier.

Ce projet consiste à rassembler 24 auteurs francophones – dont les Torontois Daniel Soha et Mireille Messier – qui auront 24 heures pour écrire un roman sur le thème de la Nouvelle-France à bord d’un train de VIA Rail sur le trajet Halifax-Toronto en octobre prochain.

Anne Forrest-Wilson, directrice de l’organisme L’écriture en mouvement, qui organise cette aventure, en a profité pour rappeler que l’événement fait partie des célébrations du 400e anniversaire de la présence francophone en Ontario en 2015.

«Le train suit la route empruntée par Samuel de Champlain 400 ans plus tôt», explique-t-elle. «Champlain est au cœur des 24 heures du roman, ce sera le personnage principal du livre», explique-t-elle.

«À Montréal, il y aura un changement de train ainsi qu’une rencontre avec le public. Une rencontre similaire se fera avec le public torontois: le livre sera alors terminé.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Anne Forrest-Wilson n’a pas manqué de remercier les donateurs et les partenaires du projet, dont VIA Rail qui offre une contribution de 50 000 $, et l’artiste Charles Pachter.

Ce dernier a réalisé un tableau intitulé La première rencontre appelée à devenir la couverture du livre des 24 heures du roman. Il a également fait don de six autres œuvres pour l’encan silencieux organisé au cours de la soirée afin d’aider à financer le projet.

«Je pense que beaucoup de gens doivent savoir à quel point Champlain était important dans notre histoire», dit-il.

Parmi les lots présentés lors de l’encan silencieux figuraient des dons du café Balzac, de l’Alliance française de Toronto, de VIA Rail, de TFO, de l’orchestre baroque Tafelmusik et du Théâtre français de Toronto.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur