Une fontaine de Jouvence dans le maïs sucré?

Une entreprise de Guelph veut produire une poudre aux propriétés anti-âge

aginnovationontario agriculture

Un champ de maïs sucré en Ontario.


28 février 2018 à 7h00

L’entreprise de biotechnologie Mirexus, dérivée de l’Université de Guelph, élargit ses activités pour répondre à une demande mondiale croissante pour son produit de glycogène aux propriétés anti-âge obtenu à partir du maïs sucré.

Elle construit présentement une installation de recherche et de production de 6,8 millions$ qui aura la capacité de produire chaque année seize tonnes de PhytoSpherix, son produit phare breveté.

Le PhytoSpherix est une forme nanoparticulaire de glycogène servant essentiellement d’ingrédient clé dans divers produits de soins personnels et cosmétiques, plus particulièrement pour ses propriétés anti-âge.

Ce produit est certifié naturel, non toxique, de qualité alimentaire et biodégradable, ce qui le rend sans danger pour la santé humaine tant dans les aliments que dans les cosmétiques.

Applications médicales

À long terme, il présenterait également un grand potentiel d’utilisation dans des applications médicales, notamment en tant que nanotransporteur ou système permettant d’acheminer des médicaments dans des régions ciblées du corps, comme les cellules cancéreuses.

Près de 4 500 acres de maïs sucré devront être récoltés annuellement pour alimenter la nouvelle capacité de production de Mirexus.

«Il s’agit de nouveaux marchés pour les agriculteurs qui ne dépendent pas du cycle des produits de base et nous utilisons des variétés de maïs sucré disponibles sur le marché aujourd’hui», affirme le PDG Phil Whiting. «Nous utilisons 40% du grain de maïs sec comme matériel de production et cela nous permet de le récolter à un coût raisonnable, car il y en a beaucoup.»

M. Whiting estime qu’au cours des deux à trois prochaines années l’entreprise atteindra une capacité de production qui générera des revenus annuels de plus de 5 millions $, ce qui sera suffisant pour assurer sa rentabilité.

Poudre blanche

Mirexus a été fondée par quatre chercheurs de l’Université de Guelph qui ont découvert et isolé le phytoglycogène ou glycogène végétal du maïs sucré. Ils ont mis au point une méthode d’extraction à l’eau qui ne détruit pas les nanoparticules naturelles comme le font les procédés traditionnels d’extraction du glycogène.

«Au bout du compte, nous produirons seize tonnes de poudre blanche ayant l’apparence et le goût de la fécule de maïs», explique M. Whiting.

«Les propriétés anti-âge sont aujourd’hui un élément important du marché des soins personnels. Le PhytoSpherix agit comme un nutriment pour les cellules vivantes de la peau, aidant celle-ci à produire davantage de collagène et d’acide hyaluronique, comme le fait la peau plus jeune. Il en résulte moins de rides et une peau plus saine et plus lisse, ce que nous avons démontré lors d’essais cliniques.»

Les clients de Mirexus utilisent déjà le PhytoSpherix dans des produits cosmétiques et de soins personnels fabriqués au Canada, dans les pays de l’Union européenne et en Asie, en achetant des quantités allant d’un kilogramme à plusieurs tonnes par année. Un kilogramme se vend environ 1 000 $.

Nutrition des athlètes

À l’avenir, ce produit pourrait notamment servir à la nutrition sportive des athlètes de haut niveau, pour réduire le temps d’hospitalisation postopératoire de patients ainsi qu’à des solutions destinées à la médecine humaine, dont les antibiotiques et les thérapies anticancéreuses.

Des projets de recherche sur de nouvelles applications de PhytoSpherix sont en cours dans plusieurs universités ontariennes, dont l’Université de Guelph, l’Université Wilfrid-Laurier, l’Université de Waterloo, l’Université de Toronto, l’Université Western, l’Université McMaster et l’Institut universitaire de technologie de l’Ontario.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Montée de l’anti-bilinguisme au Nouveau-Brunswick

élections 24 septembre 2018
Les francophones n'ont rien à gagner et tout à perdre des élections de lundi prochain
En lire plus...

18 septembre 2018 à 15h59

Le Centre francophone veut ralentir le roulement du personnel

555 Richmond Ouest, 3e étage
Assemblée générale optimiste après une année de démissions et de restructuration.
En lire plus...

18 septembre 2018 à 13h33

Un match complètement fou entre Toronto FC et Los Angeles Galaxy

Toronto FC - Los Angeles Galaxy
Le Toronto FC accueillait Los Angeles Galaxy ce samedi soir dans son antre du BMO Field pour une rencontre décisive dans la course aux...
En lire plus...

18 septembre 2018 à 12h00

Hommage à la «robe Dôme» d’Iris van Herpen au ROM

Stylianos Pangalos
Le musée a accueilli le réalisateur Stylianos Pangalos et l'architecte Philip Beesley pour une ciné-conférence sur le thème de l'art, de la mode et...
En lire plus...

18 septembre 2018 à 11h00

Pénurie d’enseignants : les professionnels de l’immersion prennent les devants

immersion
Campagne de valorisation de la profession et portail de recrutement
En lire plus...

18 septembre 2018 à 9h00

Le marathon, c’est dans nos gènes

coureurs
Des changements anatomiques ont sans doute permis à nos ancêtres de devenir de bons coureurs d’endurance: un avantage évolutif.
En lire plus...

18 septembre 2018 à 7h00

Balade à Toronto : Gémeaux pour la meilleure composante numérique

Balade à Toronto
Au récent gala des prix de la télévision francophones du pays, 6 émissions sur 150 provenaient de l'extérieur du Québec...
En lire plus...

17 septembre 2018 à 16h55

Le Toronto Wolfpack sort victorieux d’une rencontre historique

Toronto Wolfpack - Toulouse Olympique
Le Toronto Wolfpack a battu 13-12 le Toulouse Olympique lors d'une rencontre de rugby à treize historique ce samedi au stade Lamport.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 15h00

La démocratie pour de vrai… ou presque!

PFJA
Deuxième édition du Parlement francophone des jeunes des Amériques
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h10

Une nouvelle saison pour Oasis sous les meilleurs auspices

AGA Oasis membres
Bilan annuel plutôt favorable et encourageant à l'assemblée générale d'Oasis Centre des femmes.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur