Un test de santé pour les sols

L'étudiante Erin Wepruk et la prof Amanda Diochon.


12 octobre 2016 à 15h21

Les sols les plus sains ne produisent pas nécessairement les meilleurs rendements.

Toutefois, une nouvelle étude indique que les pratiques de gestion agricole influent sur la santé des sols et donnent aux cultures une meilleure chance de prospérer dans des conditions difficiles.

Dans le cadre d’un projet de recherche multipartenaires, Amanda Diochon, professeure à la Faculté de géologie de l’Université Lakehead, à Thunder bay, collabore à la mise au point d’un test de santé pour le sol.

Le projet vise à déterminer comment différentes pratiques de gestion influent sur la santé du sol à l’aide d’échantillons prélevés de quatre sites de l’Ontario: Ottawa, Delhi, Elora et Ridgetown. Mme Diochon suivra l’évolution des composants de la matière organique au fil du temps.

Rendement ≠ santé

«Un agriculteur peut augmenter les doses d’engrais et optimiser le rendement, mais cela ne signifie pas pour autant que le sol sera en santé», dit-elle. «Et parfois, le rendement est uniforme d’une saison à l’autre ou entre les lieux de culture, mais la santé du sol de différents champs peut tout de même varier.»

Alors, s’il est possible de produire une culture à haut rendement dans un sol peu favorable, en quoi la santé du sol importe-t-elle?

Selon Mme Diochon, la réponse est simple: la certitude. Un sol en santé est plus productif lorsque les conditions sont moins qu’idéales.

De plus, un sol sain est plus résilient et peut s’adapter aux facteurs de stress imposés par le climat. Par exemple, un sol bénéficiant d’un apport adéquat en matière organique de qualité retient plus d’humidité lorsque le climat est sec.

Et un sol ayant une communauté microbienne plus diversifiée et productive s’adapte mieux aux changements.

Mesurer la santé

Mme Diochon évalue actuellement les effets de la rotation des cultures et du travail du sol sur les diverses propriétés de la matière organique. Pour y parvenir, il lui faudra déterminer les indicateurs de la matière organique du sol qui sont sensibles aux changements.

« Nous savons ce qu’est la santé du sol, mais pouvons-nous la mesurer? Personne n’a encore percé le secret», ajoute-t-elle.

Son équipe de recherche a cerné sept indicateurs clés qui, selon elle, évolueront au fil du temps. Ensemble, les indicateurs lui permettent d’évaluer les propriétés physiques, biologiques et chimiques du sol.

«Il est difficile de déceler des changements en mesurant la matière organique ou le carbone organique», indique Mme Diochon. «Toutefois, en examinant certains attributs de la matière organique, comme la fraction légère ou la fraction sableuse, nous constatons qu’ils sont sensibles aux changements.»

Mme Diochon explique qu’en analysant les échantillons de sol prélevés de quatre sites en Ontario les chercheurs arriveront à mieux comprendre comment la matière organique répond aux changements parmi les lieux de culture et les types de sols.

«Nous espérons que nos travaux permettent de déterminer des pratiques exemplaires de gestion pour améliorer ou conserver la santé du sol», précise la chercheuse. «Nous voulons qu’ils profitent autant que possible aux agriculteurs tout en minimisant l’impact sur l’environnement, l’objectif final étant de renforcer la résilience de l’ensemble du système.»

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Quiz : La Mission Sainte-Marie du Sault

Quiz
2018 marque un anniversaire pour la mission Sainte-Marie ou Sault-Sainte-Marie
En lire plus...

22 avril 2018 à 7h00

Projet Daphne, après Castro, procès historique en Inde…

C'est arrivé cette semaine
Pendant toute la semaine, les journalistes ont fait revivre la mémoire et le travail de leur consoeur maltaise Daphne Caruane Galizia. D’autres événements ont...
En lire plus...

21 avril 2018 à 10h00

Ontario cannabis: la fumée se dissipe

logo OCS
Pas de cannabis en vitrine des magasins OCS
En lire plus...

21 avril 2018 à 7h00

Allan Gardens: un jardin d’hiver dans la ville aux choux

chemin
«Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe / Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur». Victor Hugo n’a pas eu...
En lire plus...

20 avril 2018 à 17h00

Conditionneur & Agent de production

ACCES Employment - Job Description – Food Packer & Production Operative Job Summary An exciting opportunity to join a rapidly growing, creative and modern company producing a range of high quality, fresh,...
En lire plus...

Inauguration de l’école élémentaire Le Flambeau

école élémentaire Le Flambeau
Le Conseil scolaire Viamonde a procédé ce 20 avril à l’inauguration officielle de son 51e établissement, l’école élémentaire Le Flambeau, desservant la communauté de...
En lire plus...

20 avril 2018 à 15h20

Deux élèves de MonAvenir sur le Conseil consultatif ministériel des élèves

Conseil ministériel des élèves
Émily-Rose Njonde, de l’école secondaire catholique Renaissance à Aurora, et Ibrahim Alayche, de l’Académie catholique Mère-Teresa à Hamilton, ont été choisis pour faire partie...
En lire plus...

20 avril 2018 à 15h15

Assureur qualité

iNAGO - iNAGO is an innovator of intelligent conversational assistants for automotive, mobile, home and customer service. iNAGO’s netpeople technology combines natural-language understanding, conversation and artificial intelligence to deliver a human-like experience that is smart, simple and...
En lire plus...

Magasinier

SunNest Services - Warehouse Worker Employer is looking for warehouse worker for their distribution business located in Mississauga (Airport Rd/Northwest Dr). Job detail is below: Duties: * Locate product in the warehouse...
En lire plus...

Analyste d’entreprise débutant

iNAGO - iNAGO is an international company dedicated to making computer interaction more natural. Using its patented netpeople platform, iNAGO brings technology to life. Since 2000, iNAGO inc.’s teams in Canada and Japan...
En lire plus...

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur