Une année encore nomade pour la Société d’Histoire

La SHT a tenu sa 32e assemblée générale

AGA 2018 de la SHT
Corinne Baranger (trésorière), Chantal Véchambre, Rolande Smith, Carmela Andraos, Lisette Mallet (présidente), Ronald Dieleman, Chantal Smieliauskas, Isabelle Montagnier (vice-présidente), Nicole Baboulène (secréatire) et la nouvelle administratrice Colette Bevilacqua.
Partagez
Tweetez
Envoyez

«L’Histoire représente tout ce qui est écrit», a souligné Lisette Mallet pendant la 32e assemblée générale de la Société d’Histoire de Toronto. Pour la présidente, ce lundi 14 mai, il était surtout question de réunir les troupes pour écrire une nouvelle page de l’histoire de l’association.

Alors quoi de mieux pour les membres de se retrouver à la Campbell House? Un lieu historique et riche de souvenirs pour les Torontois. Cette maison-musée avait été déplacée en 1972 de la rue Adelaide à la rue University pour sa préservation.

Campbell House Fleurs d'armes
Le musée Campbell House sur Queen à l’ouest de University.

À la recherche d’un pied-à-terre

Pourtant, la SHT cherche à poser ses malles dans un lieu stable, et ce fut la grande question à l’ordre du jour. Les membres présents ont pu énumérer leurs idées. Pour la présidente Lisette Mallet, l’espoir d’avoir une place dans la nouvelle Université de l’Ontario français serait un grand cadeau, mais ce ne sera pas avant 2022-23.

On a aussi reeélu les membres du Conseil d’administration, en y ajoutant Colette Bevilacqua.

Des nouveaux projets ont aussi été pensés, dans lesquels les 63 membres actuels ont voté ce lundi leurs implications.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
32ème congrès SHT
Lisette Mallet, présidente réélue de la SHT

Une année 2017 réussie 

Une AGA est l’occasion de revenir sur les réussites de l’année qui vient de s’écouler. C’est avec le sourire aux lèvres que Lisette Mallet a rappelé le grand succès de la venue à Toronto des 26 jeunes de Champigny-Sur-Marne en France, le lieu de naissance d’Étienne Brûlé.

Pendant deux ans, ces jeunes ont préparé un opéra rock sur le coureur des bois, premier Européen à fouler le sol de l’Ontario, et sont venus le présenter à Toronto.

La SHT a fait appel à la générosité de ses membres pour assurer le voyage. Une grande entraide s’était alors développée, soutenue notamment par l’Alliance française.

En même temps, la présidente a pu rappeler le succès des Historitours organisés dans le passé, qui vont continuer à perdurer. A travers ses balades torontoise, l’organisation a su marquer une fois de plus son implication dans l’importance du patrimoine.

Aperçu de l’art urbain

Lisette Mallet a pu aussi rebondir sur cet événement pour rappeler que «plus il y a de bénévoles, plus nous pourrons avoir un regard de persuasion auprès des élus municipaux».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Même si les subventions locales sont timides, le budget est équilibré, comme l’a présenté Corinne Baranger, la trésorière de l’association.

Le mot de la fin a été laissé à l’invitée spéciale, Nathalie Prézeau, venue parler de ses guides de tourisme. En plus de nous avoir expliqué les outils de l’édition, l’auteure a évoqué l’histoire contemporaine de Toronto par l’art urbain à travers ses photos.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur