Un réseau social pour rassembler les mamans

Briser l'isolement

Réseau social mamans

Audrey Poulin, fondatrice de Social.mom, avec ses deux enfants


16 août 2018 à 9h00

L’accouchement ainsi que l’éducation des enfants est une épreuve difficile pour les femmes, qui peuvent se sentir isolées, écrasées par le poids de leur tâche et le manque de soutien.

C’est pour remédier à ce problème que Audrey Poulin, maman de 37 ans, a créé un réseau social pour permettre aux mères de se rencontrer et de briser leur isolement.

Briser l’isolement

Originaire de Montréal, Audrey Poulin a deux enfants et connaît bien les problèmes et les épreuves que peuvent traverser les femmes lors de l’éducation de leurs enfants.

«L’éducation des enfants est quelque chose de dur pour les mamans», explique-t-elle.

«Elles ont tendance à s’isoler, ce qui peut dans certains cas conduire à une dépression. Il leur faut pouvoir parler à des personnes qui comprennent leur situation. Malheureusement, le soutien des pères n’est pas suffisant dans la plupart des cas.»

Réseau social mamans
Plusieurs dizaines de personnes ont participé jeudi dernier à un rassemblement organisé par Social.mom

C’est pour résoudre ce problème qu’Audrey Poulin a tout lâché pour créer à l’été 2017 l’application bilingue Social.mom, pour faire se rencontrer les mamans de tout le Canada.

«Ce réseau social est un mélange de Facebook et de Tinder, et il est exclusivement réservé aux mamans. Celles qui téléchargent l’application peuvent afficher des messages sur des sujets qu’elles apprécient. Nous avons aussi ajouté un système de géolocalisation pour permettre aux mamans de se retrouver plus facilement.»

Car oui, le but principal de l’application est de permettre aux mamans de se retrouver pour qu’elles puissent se rencontrer, discuter et organiser des événements ensemble. Et donc, au final, faire sortir les mamans de leur isolement. «L’isolement reste un sujet tabou», commente Audrey Poulin. «Avec Social.mom, les mamans peuvent discuter entre elles de leurs problèmes et s’entraider, développer leurs relations.»

Un franc succès

Et l’application d’Audrey Poulin est un franc succès. En un an, elle comptabilise plus de 60 000 téléchargements dans tout le Canada, constituant ainsi une communauté solide et surtout très active.

«Le nombre de membres augmente chaque jour et de plus en plus d’événements sont organisés par les mamans», se félicite-t-elle.

Réseau social mamans
Rencontres et discussions pour les mamans inscrites sur l’application.

La fondatrice a d’ailleurs décidé de partir à la rencontre des inscrites. Elle parcourt ainsi le pays dans son «winnabego», de ville en ville, et organise des événements en compagnie des mamans inscrites sur son application. Elle était d’ailleurs présente dans la région de Toronto, dans quelques parcs, la semaine dernière.

«C’est important de rencontrer les personnes qui utilisent notre application», explique Audrey Poulin. «Cela permet de mieux comprendre leurs attentes et surtout de recueillir les avis.»

Depuis sa création, Social.mom a reçu de nombreux commentaires positifs et remerciements, incitant Audrey Poulin à continuer de développer son application.

«Nous voulons rendre disponible Social.mom aux États-Unis en 2019, puis ensuite nous étendre vers l’Europe», se réjouit Audrey Poulin, pleine de confiance pour l’avenir.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La station Kipling: circulez, y a rien à voir

Cette semaine, nous poursuivons les Visites Express consacrées aux extrémités du métro torontois. Après Finch et McCowan, nous nous sommes rendus à l'ouest de...
En lire plus...

21 février 2019 à 13h00

Common law en français: Calgary devance Toronto

Ian Holloway, doyen, Faculté de droit, Université de Calgary; Nickie Nikolaou, vice-doyenne (Calgary); Adam Dodek, doyen, Faculté de droit, Université d’Ottawa; Caroline Magnan, directrice du Programme de certification de common law en français; Alexandra Heine, étudiante de 3e année en droit (Calgary).
Un nouveau partenariat sur l'enseignement de la common law, conclu entre les facultés de droit de l’Université d’Ottawa et de l’Université de Calgary, va...
En lire plus...

21 février 2019 à 11h00

Incertitude environnementale et arrogance humaine

roman
Le premier roman de Christiane Vadnais, Faunes, est un récit dystopique qui s’insère dans un courant de fiction climatique.
En lire plus...

21 février 2019 à 9h00

Ils ont apporté la rougeole à l’école

Encore un. Un père de famille qui se retrouve au centre d’une poussée de cas de rougeole, en Colombie-Britannique, reconnaît ne pas avoir fait...
En lire plus...

21 février 2019 à 7h00

Une assemblée citoyenne de l’AFO sur Facebook

Résistance
L'Assemblée de la francophonie de l'Ontario organise sa première assemblée citoyenne en direct sur Facebook le mardi 26 février à 17 h.
En lire plus...

20 février 2019 à 17h10

McMichael accueille l’art pluriel de Françoise Sullivan

McMichael
Les femmes à l’honneur! Depuis le 16 février, le Musée d'art canadien McMichael ouvre ses portes à deux expositions itinérantes sur deux grandes artistes:...
En lire plus...

20 février 2019 à 13h00

Facebook, sauveur des journaux?

journaux, presse, médias
Responsable majeur de leur détresse, Facebook vient aujourd’hui au secours des journaux désemparés en promettant 300 millions $ pour divers projets de journalisme local....
En lire plus...

20 février 2019 à 11h00

Roman d’une culture générale transcendante

livre
L’action de Complot à l’Unesco, le tout dernier roman d’Alain Bernard Marchand, se déroule en grande partie à Paris, siège de l’institution onusienne du...
En lire plus...

20 février 2019 à 9h00

Traitement miracle? Posez ces deux questions

science
Une annonce pour le moins spectaculaire — un traitement pour le cancer dès 2020 — a attiré l’attention des médias il y a deux...
En lire plus...

20 février 2019 à 7h00

Bien plus qu’une école de métiers

Club canadien de Toronto
Le Collège Boréal est bien plus qu’une institution post-secondaire, près du quart de ses étudiants possédant déjà un diplôme universitaire et venant y trouver...
En lire plus...

19 février 2019 à 22h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur